Sport24 évoque Toulon-Castres

Sport24 évoque Toulon-Castres

1 octobre 2010 - 8:53

Publicité

Dur retour à la réalité
La belle saison réalisée l’an dernier apparaît bien loin pour le Castres Olympique. Brillants voirs surprenants lors de l’édition 2009/2010, les Castrais, 10e du Top 14, semblent cette fois-ci rentrer dans le rang. Avec quatre victoires pour autant de défaites, le club défait en barrage final contre Toulouse en mai dernier (35-12), n’a pas vraiment existé lors de la dernière journée de championnat. Battu à Clermont chez le champion de France (24-6), le CO, brouillon et maladroit, plonge doucement au classement. Et ce, pour le plus grand désarroi de son entraîneur, Laurent Labit. «A part mettre un peu plus de colle sur les mains ou de greffer des poignées au ballon, je n’ai pas de remède ! Peut-être faut-il complètement robotiser nos joueurs, je ne sais pas…», concédait, dépité, le technicien castrais au Midi Olympique. En déplacement à Mayol, les Castrais doivent réagir et récupérer des points comme le confirme Luc Ducalcon, pilier du CO. «On sait que Toulon a une grosse mêlée, estimait l’international français dans la Dépêche du Midi. Mais on verra bien, l’important c’est de faire un gros match pour ramener le maximum de points, il faut absolument qu’on prenne des points quelque part.» A Toulon, l’équipe de Laurent Labit, au complet (excepté le forfait de Koulemine), vendra chèrement sa peau.

Un RCT offensif
Si Castres peine en ce début de saison, le RCT, lui, est dans une forme ascendante. Solide 4e, le club de Mourad Boudjellal a enchaîné une série de trois victoires consécutives, après celles à domicile contre Agen (41-10) et Clermont (28-16) avant de se ballader à Bourgoin (3-26). «On poursuit notre progression, reconnaissait Aubin Hueber, l’entraîneur des avant toulonnais. Notre saison est désormais lancée sur les bons rails.» Le club finaliste du Challenge européen peut encore (et toujours) compter sur la botte en or de son ouvreur, Jonny Wilkinson. Et pour cause, le numéro 10 anglais est tout simplement le meilleur réalisateur du Top 14 (118 points). Pour autant, les protégés de Philippe Saint-André ne s’affolent pas, même avant la réception des Tarnais, comme le concède Joselino Suta, deuxième ligne du RCT. «Castres est une très grosse cylindrée de notre championnat. Ils sont très costauds devant, très lourds. Il y a beaucoup de très bons joueurs dans l’effectif tarnais et nous devrons vraiment être à la hauteur de l’événement pour l’emporter», estimait-il sur le site officiel des Rouge et Noir. Pour cette rencontre, le staff toulonnais pourra compter sur les retours de Schofield et Sackey, ce dernier étant revenu dans le groupe après ses piètres performances. Seul Lovobalavu manque à l’appel. Offensif à domicile, Toulon a prévenu, il ne lâchera pas des points si facilement à Mayol.

Publicité