Thomas Ramos : « J’en avais beaucoup parlé avec mes proches »

Thomas Ramos : « J’en avais beaucoup parlé avec mes proches »

6 novembre 2022 - 16:26

1 Commentaire

Publicité

L’arrière du XV de France, Thomas Ramos s’est confié via Midi Olympique suite à la courte victoire remportée contre l’Australie, ce samedi soir au Stade de France (30-29).

Ce-dernier évoque un match très difficile. Extrait:

« Il n’était pas simple mais il faut retenir cette victoire. L’équipe n’avait pas joué ensemble depuis un petit moment. Ce n’était peut-être pas non plus un match de reprise mais un match dans lequel il fallait retrouver des liens. La fin de rencontre est positive pour nous. Elle montre qu’on n’a rien lâché, que nous sommes allés chercher cette victoire. C’est un bel état d’esprit.

Je pense qu’on a respecté le plan de jeu, ce qu’on avait travaillé durant les quinze derniers jours. On s’était dit qu’en le faisant, nos adversaires s’useraient peut-être et que des espaces s’ouvriraient sur la fin de match. C’est ce qu’il s’est passé. Il faut retenir cela. »

Il précise avoir pris du plaisir malgré la difficulté de la rencontre. Extrait:

« Oui, cela faisait un moment que j’avais envie de démarrer, ou de redémarrer un match avec le numéro 15 dans le dos en équipe de France. Cela fait énormément de bien, surtout avec la victoire au bout. Collectivement et individuellement, cela restera une belle soirée. J’avais envie de prendre du plaisir sur le terrain. Sur ce premier ballon, j’ai vu que j’avais un petit espace devant moi, je ne m’y attendais pas forcément. Après, le rugby reprend sa place. »

Il avait vraiment hâte de débuter ce match. Extrait:

« Il y avait forcément un peu de pression positive, dans le sens où il me tardait le coup d’envoi. J’en avais beaucoup parlé avec mes proches. Quand on prépare un match depuis deux semaines, qu’on sait plus ou moins qu’on va le débuter et qu’on a conscience d’être attendu, on a hâte d’y être. »

Il pense désormais au match contre les Springboks. Extrait:

« On ne pouvait pas mieux le préparer du coup ! Il y a eu beaucoup de jeux au pied hauts de la part des Australiens. C’est bien, on connaît les Sud-Africains et cela fait partie aussi de leur stratégie. Il faudra être prêt, concentré et solidaire pour aller chercher les ballons en l’air. Et, si on les a pas en l’air, aller les chercher au sol. »

Pou conclure, Thomas Ramos évoque ses deux tentatives lointaines de pénalité. Une réussie et une non. Extrait:

« Sur la première, j’avais un peu le vent dans le dos, donc je savais que j’aurais la puissance quoi qu’il arrive. En début de match, c’est toujours bien de se mettre en confiance avec ce genre de pénalité. Sur la deuxième, j’ai dit oui mais j’avais un peu de vent contre. Si elle est cadrée, elle est dedans. C’est surtout un problème de précision sur celle-ci. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Xav 7 novembre 2022 at 22h- Répondre

    Il y a pas si longtemps que ça, nous perdions tout le temps ce genre de match, maitenant on sait les gagner même si c’est pas toujours génial. C’est important avant la CdM. Bravo les bleus, il faut savoir gagner aussi à l’anglo-saxonne, pas toujours propre mais efficace, c’est le + important.

  3. Publicité