TOP 14 : Les Français prennent le dessus sur les étrangers

TOP 14 : Les Français prennent le dessus sur les étrangers

8 août 2022 - 10:47

1 Commentaire

Publicité

Il y a quelques années, les clubs du Top 14 axaient leur recrutement sur les étrangers.

Sous l’ère Boudjellal, nombreux ont été les Sudistes à rejoindre le championnat Français.

On pense bien évidemment à Victor Matfield, Tana Umaga, Anton Oliver, Joe Van Niekerk, Drew Mitchell, Matt Giteau ou encore Bakkies Botha, Duane Vermeulen, Bryan Habana et Julian Savea pour ne citer que les Toulonnais, sans oublier Eben Etzebeth.

D’autres clubs ont rapidement emboité le pas comme le Racing 92 avec Dan Carter et Kurtley Beale ou encore le Stade-Toulousain avec les frères Arnold et Cheslin Kolbe, puis Montpellier avec de très nombreux Sud-Africains dont notamment Johan Goosen et Handre Pollard et le Stade-Français Paris avec Ngani Laumape.

Aujourd’hui, la tendance est totalement inversée. Les joueurs Sudistes ne privilégient plus le championnat Français mais Japonais.

Il faut dire que les clubs Japonais ont une très forte économie et ne sont pas soumis au Salary Cap comme peuvent l’être les formations Françaises.

De plus, la Ligue Nationale de Rugby a décidé de restreindre l’arrivée des étrangers en Top 14 avec son règlement du quota JIFF.

Désormais, les joueurs étrangers décident de quitter prématurément le championnat Français à l’image de Ngani Laumape qui a quitté le Stade-Français cet été pour rejoindre le Japon tout comme Eben Etzebeth qui a demandé sa libération anticipée au RCT pour rejoindre les Sharks.

Par ailleurs, l’arrière international Japonais, Kotaro Matsushima a finalement décidé de retourner jouer dans son pays plutôt que de prolonger son contrat.

Les joueurs qui brillent sont désormais Français. On pense notamment à Cameron Woki, Melvyn Jaminet, Louis Carbonel, Antoine Hastoy ou encore Grégory Alldritt et Aymeric Luc. Tous apparaissent dans le classement des meilleurs joueurs de la saison.

Il y a 10 ans, quasiment aucun Français n’était cité dans ce top 10. En effet, le classement était composé d’étrangers comme Delon Armitage, Luke Charteris, Alisona Taumalolo, Rudi Wulf, Rocky Elsom ou encore Danie Rossouw, Andrew Sheridan et Gethin Jenkins.

Le Midi Olympique précise qu’il y a 10 ans, plus de 60 transferts concernaient des joueurs en provenance de l’étranger tandis que cet été, seulement 22 transferts concernent des joueurs étrangers dont seulement 12 de l’hémisphère Sud.

Le règlement JIFF est bien évidemment l’une des raisons de cette baisse drastique du nombre de joueurs étrangers en Top 14.

A note d’ailleurs que trois clubs du Top 14 ont réalisé un recrutement 100% JIFF cet été : Toulouse, Pau et le Stade-Français Paris.

Conclusion : les recruteurs sont moins demandeurs, les vedettes du Sud paraissent également moins attirées par le Top 14 et les étrangers du Sud privilégient désormais le championnat Japonais, plus rémunérateur et moins contraignant.

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. ST 8 août 2022 at 16h- Répondre

    Tant mieux. L’équipe de France sera d’autant plus forte!

    J'aime 5
    J'aime pas 1
  3. Publicité