Toulon capitalise (Rugbyrama)

Toulon capitalise (Rugbyrama)

1 octobre 2010 - 23:55

Publicité

En ouverture de la 9e journée, Toulon a battu Castres (22-15) après un match marqué par de nombreuses maladresses. Les Varois enchaînent un quatrième succès consécutif et reviennent provisoirement à hauteur de Montpellier et du Racing en tête du classement. Le CO arrache un précieux bonus défensif.

Un quatrième succès de rang pour les Toulonnais qui ont définitivement oublié les déboires connus dans leur antre de Mayol en début de saison (défaites contre Bayonne et le Racing)… Un point de bonus défensif presque inespéré pour les Castrais qui pourrait se révéler décisif au moment de faire les comptes en fin de parcours… A première vue, ce sont bien les principaux enseignements, et surtout les grandes satisfactions, que les staffs varois et tarnais vont retirer de cette rencontre. Un match marqué par un nombre incalculable d’en-avants, d’approximations et autres maladresses en tous genres. Et au final, les joueurs du RCT ont tout de même su faire preuve de davantage de lucidité et de réalisme que leurs adversaires.

Un match de rugby se gagne souvent devant… L’adage est connu de tous les amateurs de ce sport. Et il s’est encore vérifié ce vendredi soir. En première période, les avants toulonnais ont fait subir un véritable enfer à leurs homologues castrais. Surtout en mêlée fermée. La première ligne tarnaise a ainsi été sanctionnée à de multiples reprises avant la pause. Et c’est en grande partie grâce à cette domination que le RCT a pu rejoindre les vestiaires avec treize points d’avance (19-6). D’abord deux pénalités obtenues après des fautes tarnaises en mêlée fermée et transformées par Jonny Wilkinson. Mais également l’unique essai du match, un essai de pénalité (38e) accordé après une succession de mêlées dominées par le pack varois. En ce sens, le carton jaune infligé au troisième ligne du CO, Steve Malonga, auteur d’un plaquage à retardement sur Wilkinson quelques minutes auparavant (34e) n’avait pas arrangé les affaires de Castrais alors en infériorité numérique.

Castres retrouve sa mêlée en seconde période

Pour autant, les Toulonnais ont eu du mal à briller sur leurs possessions de balle et n’ont jamais semblé en mesure d’aller chercher le bonus offensif. Du coup, ils s’en sont une nouvelle fois remis à la botte de leur métronome anglais « Sir Wilko ». Celui-ci a inscrit 17 des 22 points de son équipe, dont un drop-goal du pied droit en début de match (15e), son neuvième de la saison ! Les difficultés varoises se sont d’ailleurs accentuées en deuxième mi-temps quand les troupes de Philippe Saint-André ne parvenaient plus à tenir le ballon. Mais en face, les Tarnais n’ont pas été capables de profiter de la relative fébrilité toulonnaise. Incapables d’enchaîner plusieurs temps de jeu durant l’ensemble de la rencontre, les hommes du duo Travers-Labit ont commis beaucoup trop de fautes de main pour s’approcher de l’en-but local.

Les Tarnais ont finalement – et heureusement – trouvé un peu plus de stabilité en mêlée fermée après les entrées conjuguées de Coetzee (39e), Bonello (52e) et Ducalcon en première ligne. Et paradoxalement, c’est même après une mêlée dominée, obligeant Emmanuelli à se mettre à la faute, qu’ils ont obtenu la pénalité du bonus (62e). Un coup de pied réussi par Romain Teulet… Car, à l’instar de leurs adversaires, les Castrais ont pu compter sur la réussite de leurs buteurs respectifs (12 points pour Teulet et 3 pour Baï) pour s’offrir un précieux point de bonus défensif. Au vu de la copie rendue, les joueurs du CO ne pouvaient de toute façon pas espérer mieux. Une chose est désormais certaine : si le RCT pointe provisoirement à la première place du Top 14, à égalité de points avec Montpellier et le Racing, et si le point ramené par Castres peut ressembler à une bonne affaire, les deux équipes devront démontrer davantage de maîtrise pour briller sur la scène européenne. La H Cup débute dans une semaine…

Publicité

  1. Shegg 2 octobre 2010 à 01h

    Gros coup de gueul ce soir. Après avoir assister au match dans la tribune delangre, on peut dire qu'un gros abrutis sans cervelle a gâcher la fête de beaucoup par son geste ( pour ceux qui n on pas assister a la scène, un petit c… A lancer une canette de bière en verre sur un des joueurs de castre qui s'échauffer.) j'en appelle a tous ceux qui veulent que le rugby reste le sport que nous aimons, et qui souhaite que la convivialité et la joie daller soutenir son équipe. A ne plus jamais hésiter a dénoncer ce genre de pratique. Car après les arbitre … (que j'ai déjà dénoncer) nous avons ce soir passer une étape supplémentaire vers la violence. Pour ma part, ce mec a eu de la chance, car nous sommes en général assez nombreux a aller assister au match, et de lavis de tous, se geste aurais était vu par l'un d'entre nous, le mec aurais pris le trajet de la rade avec sa bouteil dans le cul .

  2. mickael 2 octobre 2010 à 10h

    Certainement un marseillais qui s'était perdu. La prochaine fois, il faudra aromatisé sa bière…. aux pêches…. pour qu'il ne recommence plus.

Comments are closed.