Toulon passe la troisième (Rugby365)

Toulon passe la troisième (Rugby365)

24 septembre 2010 - 23:00

Publicité

Toulon l’a remporté sur la pelouse de Bourgoin sa troisième victoire à l’extérieur de la saison. Les Varois, qui signent aussi leur troisième succès de rang, confirment leur embellie mais n’ont pas réussi à prendre le bonus. Les Berjalliens, eux, concèdent leur septième défaite.

– Toulon restait sur quatre victoires consécutives face à Bourgoin, dont deux à Pierre-Rajon (ndlr : 13-9 l’an dernier et 23-12 en 2008-2009).

– Arnaud Tourtoulou, le futur président du CSBJ, a annoncé cette semaine l’arrivée d’un nouveau sponsor maillot, la société Arjo Wiggins. Le logo du leader mondial de la fabrication de papiers techniques et de création, qui s’est engagé pour deux ans, était présent sur le devant des maillots berjalliens.

– Le CSBJ a dû se passer de son capitaine. Victime d’une déchirure à un mollet, le troisième ligne Julien Frier a déclaré forfait. Pire, il sera absent quatre semaines. Camille Levast a hérité du capitanat. Les piliers sud-africains Albertus Buckle et Ruaan Du Preez, touchés aux cervicales, devraient se faire opérer dans les prochains jours. Leur saison pourrait déjà être terminée.

– Paul Sackey ne s’attendait sans doute pas à vivre un tel début de saison. L’ailier international anglais, arrivé cet été à Toulon en provenance de Leicester, a beaucoup de mal à s’intégrer dans le jeu du RCT. Une nouvelle fois, il a été écarté pour ce déplacement. Cela avait déjà été le cas contre Brive. Le pilier néo-zélandais Carl Hayman, lui aussi auteur de débuts timides, a en revanche retrouvé une place de titulaire. Emmanuelli et Chesney ont été laissés au repos. Schofield et Genevois sont blessés.

Le jeu
Toulon a décroché sa troisième victoire à l’extérieur de la saison. Après ses succès à Biarritz et La Rochelle, le RCT s’est imposé sur le terrain de Bourgoin (3-26). Les Varois ont parfaitement maîtrisé leur sujet. Ils ont d’abord pris le score par la botte de Jonny Wilkinson avant de faire le break sur un essai de Lovobalavu à la 38eme minute. A la pause, les hommes de Philippe Saint-André menaient de treize points (3-16). Au retour des vestiaires, Toulon a de nouveau profité d’un temps fort pour passer trois points de plus grâce à un nouveau drop de son ouvreur anglais. Les Berjalliens ont enfin tenté de réagir à l’heure de jeu mais ils ont alors manqué de précision, notamment en touche. Ce sont finalement les Toulonnais qui ont de nouveau trouvé la faille. L’ailier Rudi Wulf a inscrit le deuxième essai de son équipe à la 64eme minute (3-26). Un essai qu’aurait dû refuser l’arbitre pour une obstruction. Bourgoin, toujours autant à la peine, n’est jamais revenu. Le CSBJ est plus que jamais dernier. Le RCT, lui, rejoint provisoirement le Racing-Métro en tête du classement. Il aurait pu prendre seul les commandes s’il était parvenu à prendre le bonus offensif. C’est d’ailleurs le seul regret de la soirée.

Les Berjalliens
Sale soirée pour le CSBJ. Dominés dans le jeu, les hommes de Catinot et Péméja ont perdu leur septième match mais aussi deux nouveaux joueurs. L’ouvreur Alberto DI BERNARDO et le troisième ligne Wessel JOOSTE ont respectivement été touchés à un mollet et à une hanche. Ils rejoignent une infirmerie déjà bien remplie. Tous deux avaient été plutôt à leur avantage avant de quitter le terrain prématurément. Pour le reste, les Isérois ont souffert, notamment en conquête à l’image de Vincent PELO et KOPELANI, remplacés en début de seconde période. Rares ont été les bons ballons à jouer. NADOLO, pas toujours très serein en défense, n’a ainsi pas pu s’illustrer. Il aura fallu attendre la 58eme minute pour que le CSBJ se procure une bonne occasion après un bon travail de JANIN.

Les Toulonnais
Après le carton contre Agen (41-10) et surtout la victoire face au champion de France clermontois (28-16) le week-end dernier à Marseille, le club de Mourad Boudjellal a signé sa troisième victoire de rang. Les Varois ont livré une prestation solide aussi bien en mêlée qu’en touche grâce notamment à leur capitaine Juan Martin FERNANDEZ-LOBBE. L’alignement toulonnais a imposé sa loi. Entré en seconde période, SAMSON s’est également illustré dans ce domaine. Bon match du pilier TAUMOPEAU. Le troisième ligne australien George SMITH a, lui, beaucoup plaqué et mis une grosse pression. Comme souvent, Jonny WILKINSON a été décisif. Ses coups de pied ont fait la différence. Et c’est d’ailleurs après une passe au pied que LOVOBALAVU a marqué son essai à la 34eme minute. Préféré à l’Anglais Paul Sackey, Thierry BRANA a tenté de faire la différence sur son aile. Le Néo-Zélandais Rudi WULF, lui, a bien pris ses marques depuis son arrivée cet été. Il a été récompensé par un essai peu après l’heure de jeu. Aligné au centre, AULEAU a apporté sa puissance. L’arrière écossais Rory LAMONT s’est procuré plusieurs occasions mais n’a pas réussi à les concrétiser. Dommage car cela aurait permis à son équipe de prendre le bonus offensif.

Publicité