Ultra sollicité, Eddie Jones a accepté de relever un premier défi !

Ultra sollicité, Eddie Jones a accepté de relever un premier défi !

13 décembre 2022 - 13:58

3 Commentaires

Publicité

Depuis son licenciement par la Fédération Anglaise de Rugby, Eddie Jones est ultra sollicité.

En contact avec la Fédération Australienne de Rugby, la Fédération Américaine de Rugby ou encore la NRL, les Lions et le Castres Olympique, le technicien ne sait plus où donner de la tête.

La Fédération Australienne de Rugby souhaiterait intégrer Eddie Jones au sein du staff des Wallabies pour épauler Dave Rennie à l’approche de la Coupe du monde de 2023.

Aussi, Eddie Jones doit se rendre à Castres dans les jours ou semaines à venir en tant que consultant de luxe.

Il est aussi annoncé comme sélectionneur de la prochaine tournée des Lions, prévue pour 2025… en Australie.

Enfin, la Fédération Américaine de Rugby souhaiterait faire d’Eddie Jones le sélectionneur de son équipe nationale pour remplacer Gary Gold.

Ce mercredi, nous apprenons qu’Eddie Jones a accepté de relever un premier défi sportif.

En effet, ce-dernier entrainera les Barbarians, lesquels affronteront une équipe de prestige appelée « World XV ».

Eddie Jones retrouvera donc Twickenham le 28 mai prochain, dans le cadre de cette rencontre exhibition.

Eddie Jones a exprimé sa satisfaction. Extrait:

« C’est un honneur incroyable d’être invité à entraîner les Barbarians pour la deuxième fois. Les fans peuvent s’attendre à voir deux équipes de haut niveau, remplies de joueurs internationaux, tout mettre en œuvre pour attirer l’attention avant la Coupe du monde de rugby. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. DedeLePremier 13 décembre 2022 at 15h- Répondre

    Et le Castre Olympique alors !

  3. Villieresteàtoulonàvie! 13 décembre 2022 at 23h- Répondre

    Oooooh je pensais que son premier défi était d arrêter de prendre la grosse tête…Raté….

  4. Michel 0183 14 décembre 2022 at 01h- Répondre

    Toujours l’énorme boulard prétentieux cet Eddie Jones !… Ce n’est certes pas la discrétion qui va nous l’étouffer , le gaillard !.. Pfff !!!…

  5. Publicité