Un ancien joueur prend la défense de Christophe Urios

Un ancien joueur prend la défense de Christophe Urios

12 novembre 2022 - 8:52

10 Commentaires

Publicité

Ce n’est plus un secret pour personne : le président de l’Union Bordeaux-Bègles, Laurent Marti souhaite se séparer de son manager Christophe Urios.

Un départ du technicien n’est d’ailleurs pas à exclure avant même la fin de la saison.

Laurent Marti s’est déjà entretenu avec le potentiel successeur de Christophe Urios, à savoir Yannick Bru. Les deux hommes auraient échangé sur le projet de l’UBB mardi dernier et un accord pourrait prochainement être trouvé.

Yannick Bru pourrait ainsi prendre les commandes de l’UBB dès l’été prochain.

Un ancien joueur de Christophe Urios a souhaité prendre la défense de son ancien manager lors d’un entretien accordé à France Bleu.

En effet, Romain Cabannes a connu Christophe Urios du côté du Castres Olympique. L’ancien trois-quarts centre du CO a souhaité défendre le technicien Français.

Selon lui, il n’est pas très difficile de vivre avec quelqu’un comme Christophe Urios. Extrait:

« Je pense que ce n’est pas très difficile de vivre avec quelqu’un comme Christophe Urios. Dans un club le chef, ça reste le manageur. Donc partant de là, le manageur manage, les joueurs sont sur le terrain, bien sûr, avec la personnalité qu’il a, il vaut mieux que ça se passe bien que ça se passe mal. Mais j’ai envie de dire c’est toujours pareil et quand ça se passe bien, c’est tout beau et quand ça se passe mal, c’est toujours un peu plus délétère.

Mais c’est ce qui arrive aussi à Bordeaux, quand il y a eu des résultats, on parlait qu’en positif de l’équipe de Bordeaux et de Christophe et aujourd’hui, il y a moins de résultats, tout d’un coup, on se rend compte d’une crise, mais on est dans le sport de haut niveau et malheureusement, les résultats. Ils font souvent la pluie et le beau temps en termes d’état d’esprit, en termes d’humeur dans un club, dans une équipe »

Publicité

10 Commentaires

  1. Publicité

  2. Tomprice83 12 novembre 2022 at 08h- Répondre

    Le problème, c’est que tu es un ancien joueur…….tu ne vis plus avec lui

    J'aime 7
    J'aime pas 25
    • Lorenz 12 novembre 2022 at 15h- Répondre

      ça n’empêche pas de l’avoir côtoyé et de pouvoir parler de son caractère

      J'aime 8
      J'aime pas 1
  3. stade58 12 novembre 2022 at 09h- Répondre

    Pour moi Urios est fait pour des équipes besogneuses sans starlettes ( Oyonnax & Castres)

    J'aime 30
    J'aime pas 4
    • Hervé31 12 novembre 2022 at 12h- Répondre

      Tout à fait, et du coup je verrai bien Christophe rebondir à Brive ( Duo Urios /Mela)….. Si ça ce fait, va falloir être courageux pour aller y mettre le nez, déjà qu’ils sont pas très fins ….

      J'aime 4
      J'aime pas 4
  4. Fmayol83 12 novembre 2022 at 09h- Répondre

    Les clubs qui jouent sans aucun joueurs vedettes , serais le mieux pour Urios.
    Il est capable de faire de grandes choses avec ces équipes là.
    Après , pour moi il est un excellent entraîneur , mais avec un caractère de cochon.

    J'aime 11
  5. Lorenz 12 novembre 2022 at 13h- Répondre

    Moins que Colazzo quand même ! Lui, il est resté huit ans à Oyonnax, qui n’avait pas de stars certes mais quand tu dis starlettes c’est péjoratif….

    J'aime 7
    J'aime pas 1
  6. Cachole 56 12 novembre 2022 at 13h- Répondre

    Urios très bon joueur qui savait mouiller le maillot, bon manager qui n arrive pas a faire mouiller le maillot aux vedettes de l UBB ,dommage il a fait et faisait du bon boulot. Ce sera peut-être pareil avec Mr Bru

    J'aime 7
    J'aime pas 1
  7. Lafigue 12 novembre 2022 at 13h- Répondre

    Une fissure entre un entraîneur et son vestiaire, c’est très difficilement réparable… un peu comme dans un couple finalement.
    Et des fois il suffit de peu pour que l’écart se creuse entre les joueurs et leur manager…
    Des défaites à 2 points d’écart, une série de mauvais rebond, de mauvais choix…
    Bref bienvenu dans la société Kleenex, ou on jette tout après l’usage unique

  8. Chvito 12 novembre 2022 at 14h- Répondre

    Apres expertise de l,équipe de Bordeaux elle est pas si mauvaise que ça l,entraîneur est très bien
    Regardez l,historique de Urios bien des entraîneurs aimeraient avoir son palmarès alors arrêtons de dire qu,il est plus bon c,est les joueurs sur le terrain qui finissent le travail c,est pas des défaites importantes j,j’aimerais qu,il vienne à lyon pour que le lou soit champion de france une fois il y a que lui capable de motiver les individus regardez à oyonnax avec rien il a fait un sacré boulot
    Alors le conseil que je donne au président de Bordeaux garde bien Urios car en face il y a des clubs prêts pour le récupérer

  9. André 12 novembre 2022 at 18h- Répondre

    Il arrive au rugby actuellement la même chose que chez les footeux certains joueurs ce prennent pour des indispensables et vont pourrir l’état d’esprit dans certains club style UBB
    C’est le prix a payer d’être professionnel l’argent a pourri le foot il va en être pareil dans les années à venir pour le rugby en plus si l’on vient a gagner la coupe du monde les prétentions salariales vont exploser les clubs qui ne pourront pas suivre verront leurs meilleurs joueurs partir (c’est déjà un peu le cas) les clubs top14/ Prod2 sont des entreprises de spectacles avec a leurs têtes des financiers qui pour la plus part ne connaissent rien au jeux (ex Toulon) qui n’ont qu’un objectif faire une plus value donc les entraîneurs ne seront considéré que comme du consommables .

    J'aime 2
    J'aime pas 2
  10. Publicité