Un joueur prêt à arrêter sa carrière plutôt que de se faire vacciner !

Un joueur prêt à arrêter sa carrière plutôt que de se faire vacciner !

29 décembre 2021 - 0:09

37 Commentaires

Publicité

Dès le 15 janvier prochain, les joueurs non-vaccinés (professionnels comme amateurs) ne pourront plus jouer étant donné que le gouvernement a décidé de remplacer le passe sanitaire par le passe vaccinal.

Certains joueurs du Top 14 sont concernés car non-vaccinés pour des raisons qui leur sont propres.

C’est notamment le cas des Clermontois Kotaro Matsushima et George Moala ou encore du Parisien Waisea Nayacalevu.

Ces joueurs vont-ils accepter de se faire vacciner afin de pouvoir poursuivre leur carrière en France ? Les clubs vont-ils devoir licencier les joueurs qui refusent coûte que coûte le vaccin ? Ces joueurs vont-ils vouloir poursuivre leur carrière sportive à l’étranger ?

Pour l’heure, aucune de ces questions n’a de réponse. Il est encore trop tôt. En revanche, dès le 15 janvier, des tensions pourraient se faire ressentir entre les joueurs non-vaccinés et les dirigeants des clubs.

Interrogé via France TV Info, un joueur évoluant en Fédérale 2 qui a souhaité rester anonyme a clairement donné son avis sur la question.

Il affirme être prêt à arrêter le rugby plutôt que de se faire vacciner. Extrait: 

« Honnêtement, je ne veux pas me sentir obligé de me vacciner pour pouvoir jouer au rugby. Je suis prêt à arrêter de jouer s’ils nous obligent à nous vacciner. Ça me laisse des regrets, ça peut me porter préjudice car on est des joueurs sous contrat, on a quand même des obligations. Donc à la reprise du championnat mi-janvier, ça risque d’être un peu compliqué. Le coach nous a envoyé un message dans le groupe des joueurs et nous a fait comprendre que ceux qui ne sont pas vaccinés ne joueront pas. »

De nombreux joueurs amateurs pourraient adopter la même démarche.

Affaire à suivre…

Publicité

37 Commentaires

  1. Publicité

  2. Groule 29 décembre 2021 at 00h- Répondre

    Il assume, anonymement. Enfin, selon France info.

    J'aime 23
    J'aime pas 4
    • CORTE 29 décembre 2021 at 11h- Répondre

      Comme si on venait de découvrir ce qu’est l’obligation vaccinale…il y a pourtant bien longtemps qu’elle existe et qu’elle est mise en oeuvre….la Guyane, département Français….vous n’embarquer pas dans l’avion pour Cayenne sans avoir reçu le vaccin contre la fièvre jaune…plus près de chez nous, l’obligation vaccinale pour scolariser les enfants, ou les mettre en crèche….faut arrêter de se comporter comme des poules qui découvrent un oeuf pour la 1ère fois. La liberté personnelle s’arrête où débute celle de son voisin….si on ne veut pas les vaccins, on accepte le principe de vivre en ermitage.

      J'aime 39
      J'aime pas 24
      • RAPIDO 29 décembre 2021 at 12h- Répondre

        Je suis allé en guyane en 96 vacciné contre la fièvre jaune avec mon minot à l’hospital ste anne de toulon , parti de roissy arrivé à rochambeau à cayenne sans controle de ma vaccination idem pour le retour … ça c’était une réalité que maintenant il y ait des controles c’est devenu une obligation alors qu’avant ce n’était pas le cas et c’est du vécu pas des racontars de touristes … deux périodes avec le vaccin mais pas les memes obligations pour quelles raisons …. par contre pour le controle des bagages et surtout les mules pour la lutte contre la drogue , c’était une réalité …

        J'aime 4
        J'aime pas 3
        • lolo1963 29 décembre 2021 at 16h- Répondre

          Suis allé en Guyane en 94 la seule vaccination que j’ai eu matin ,midi et plusieurs fois le soir , c’est rhum ‘La belle cabresse’ & coca usa .
          J’ai bourlingué dans tout le pays jamais eu le palud ou autre chose, jamais contrôlé .
          J’ai mis des capotes.. ça oui 🙂
          Un autre temps aussi. & c’était pas très malin non plus !

        • UCANTAJESUS 29 décembre 2021 at 17h- Répondre

          Bonjour,
          Je ne suis pas systématiquement contre les vaccins car j’ai pas Man voyagé dans le monde.
          Le vaccin pour la fievre jaune, la rage, hépatite.. etc on prouvait avec le temps leur efficacité.
          Aujourd’hui les sceptiques n’ont pas totalement confiance à tous ces vaccins qui n’ont rien prouvé jusqu’à ce jour et que même vacciné on peu attraper le Clovis et mourir.
          Alors un peu de respect pour ces joueurs qui ne veulent pas de vaccination et qui sont prêt à arrêter leur carrière, celà n’en fait automatiquement des hermites.

          J'aime 8
          J'aime pas 7
        • CORTE 30 décembre 2021 at 01h- Répondre

          En France métropolitaine aujourd’hui, même si c’est interdit, rien ne t’empêche de démarrer ta bagnole et de rouler sans avoir ni permis ni assurance…sauf à avoir un.minimum de bon sens…le tout est de savoir où tu places le curseur du bon sens…

          J'aime 3
          J'aime pas 1
  3. Name 29 décembre 2021 at 07h- Répondre

    C’est pas lui qui a signé à Toulon ? Il faut casser son contrat, notre effectif n’a pas besoin d’un non-JIFF qui en plus ne jouera pas.

    J'aime 26
    J'aime pas 21
  4. Sur la plage coco 29 décembre 2021 at 07h- Répondre

    Heureusement qu’il n’ont pas découvert la grippe n’y la gastro en 2020…

    J'aime 19
    J'aime pas 24
    • Name 29 décembre 2021 at 08h- Répondre

      Tu ne crois pas aux virus ? Va donc faire un tour au Congo, ils vont te présenter Ebola, là-bas. Ça devrait t’occuper un moment.

      J'aime 20
      J'aime pas 21
      • daniel pentinat 29 décembre 2021 at 09h- Répondre

        pas de vaccin pour ebola bizarre …. à oui cela ne touche que les pays pauvres donc pas de bénéfice pour big pharma

        J'aime 26
        J'aime pas 23
        • Name 29 décembre 2021 at 10h- Répondre

          Il y a un vaccin contre Ebola. Il s’appelle ERVEBO. Il a été créé par Merck, dit merci à big pharma !
          Il a même une AMM en France.

          Tu raconte définitivement n’importe quoi.

          J'aime 31
          J'aime pas 6
    • Vequiya 29 décembre 2021 at 14h- Répondre

      c’est vrai que chaque année la grippe et la gastro saturent les services hospitaliers et notamment les REA… c’est évident.

      J'aime 5
      J'aime pas 5
      • papin 29 décembre 2021 at 15h- Répondre

        Tu ne crois pas si bien dire…

  5. RAPIDO 29 décembre 2021 at 08h- Répondre

    s’il met en pratique ses convictions c’est son choix , nous ne sommes pas des procureurs pour juger … ce n’est pas la première fois qu’une contrainte sanitaire n’est pas accepter pour diverses raisons , je me demande quand et sur quels critéres les politiques décideront de lever ce passe vaccinal

    J'aime 25
    J'aime pas 13
    • Brubru 29 décembre 2021 at 08h- Répondre

      Quand ils se seront bien gavés avec les vaccins ils sortiront les médocs et la finit le pass

      J'aime 31
      J'aime pas 33
      • Xav 29 décembre 2021 at 09h- Répondre

        Il existe déjà 2 médicaments (Merck et Pfizer) qui sont déjà sur le marché et validé par l’Europe pour le premier mais la France ne veut pas l’utiliser car elle a des doutes… ‍♂️ Pris pendant 5j au moment des symptômes, ils limitent jusqu’à 80% des cas graves.

        J'aime 19
        J'aime pas 3
        • Xav 29 décembre 2021 at 11h- Répondre

          Désolé pour le symbole, j’avais mis un smiley mais ca a du buggé ahahah

          J'aime 2
          J'aime pas 1
          • RAPIDO 29 décembre 2021 at 12h

            comment la france doute de l’efficacité d’un remède approuvé par l’EMA ! pour quelle raison manque de bénéfice/risque , n’est pas approuvé par l’organisme français du médicament c’est étonnant , au fait que deviennent les vaccins non européens non qualifiés par l’EMA … on n’entend plus les cassandres développées leurs arguments anti spoutnik , faire la publicité des cas graves à moscou et du manque de vaccination des russes … alors que les cas positifs diminuent ainsi que les morts journaliers source j hopking et https://github.com/CSSEGISandData/COVID-19 services USA

            J'aime 2
            J'aime pas 4
      • Havoc 29 décembre 2021 at 12h- Répondre

        C’est Pfizer qui semble défendre le traitement le plus pratique et le plus efficace à la fois, donc pour ce qui est de se gaver…

  6. Isidore 29 décembre 2021 at 10h- Répondre

    Pour Ebola , c’est 30 à 90% de létalité en fonction des souches virales ( institut pasteur) mais peu de morts car deux vrais vaccins qui bloquent la transmission, plus traitements complémentaires qui marchent.
    Covid, létalité cumulée mondiale, 3%, âge moyens victimes 75%, (santé publique france) avec des « vaccins »qui ne bloquent pas la transmission, et des traitements que l’on donnent en réa , mais pas à la population infectée.
    Je suis vacciné récemment car ( épouse infarctus très récent)et pas , hélas,mais depuis 2ans plusieurs fois cas contacts directs sans problèmes car je prends vitamines C,D, et zinc depuis le début.
    Chacun fait ce qu’il peut.

    J'aime 9
    J'aime pas 2
    • JojoColombe 29 décembre 2021 at 12h- Répondre

      Il y a peu de mort avec Ebola, car c’est un virus avec un fort taux de létalité … donc en gros c’est un virus qui tue trop vite son hôte et ce avant qu’il ait le temps de le transmettre à d’autres. En plus le taux de contagiosité d’Ebola est assez faible

      La donne a certes un peu changée depuis l’apparition des moyens de transport rapide, mais ce fait reste relativement vrai.

      Le virus comme le SARS-CoV 2 sont certes beaucoup moins létaux, mais beaucoup plus contagieux, résultat beaucoup plus de monde est touché et de fait, suivant l’état de santé de la personne touchée, les conditions sanitaires … cela peut mal tourner. Donc il y a mathématiquement plus de mort avec ce genre de virus.
      On est quand même à 5.433.666 de morts mondiaux. C’est pas une grippette (surtout pour les personnes qui ont perdu quelqu’un).
      Le risque le plus grave avec ce virus est sa capacité à muter.
      Dans le lot, plein de mutations ne change pas la donne, mais certaines le rende, plus virulent, ou plus dangereux, ou plus les deux et surtout, plus il mute, plus il risque d’échapper à la cohorte d’anticorps que nos corps ont généré en réponse au vaccin.
      Donc plus vite l’épidémie sera circonscrite, mieux ça sera.

      • RALFIN 29 décembre 2021 at 15h- Répondre

        plus il mute et dure plus il perd de sa force et de sa virulence,alors certes il reste fort transmissible,mais progressivement sauf exception,il est moins mechant et virulent,c’ est le cas du omicron
        l hygiene de vie reste la base de toute prevention et l hygiene de vie comprends:alimentation et nutrition complementation de haute qualité,activité sportive adaptée,sommeil,et aussi tout l aspect psycho emotionnel,relationnel
        il est difficile d avoir une maitrise parfaite sur tous les elements d une santé excellente,mais l’ objectif est d’ y tendre
        ensuite seulement arrive les traitements divers naturels et autres et ensuite eventuellement peut venir les vaccins,mais ne nous trompons pas d ordre et ne faisons pas des vaccins et encore moins d’ une obligation vaccinale ,une reponse sure,infaillible et prioritaire, alors certes, il y a une poule aux oeufs d or a saisir avec les vaccins et certains medocs tres chers,pour les lobbies pharma et tous leurs VRP grassement arrosés,mais restons avant tout des gardiens et serviteurs de la vie et de la santé de tous et pas du porte feuille d’ une minorité

        J'aime 3
        J'aime pas 1
        • JojoColombe 30 décembre 2021 at 17h- Répondre

          « plus il mute et dure plus il perd de sa force et de sa virulence, »
          Non, c’est une croyance populaire. Les mutations peuvent se faire dans les 2 sens, parfois, moins dangereux, parfois plus. Il y a des exemples dans les 2 cas. Par définition une mutation est aléatoire.
          Le pire risque est : + contagieux et + dangereux.

          Dernier truc, il faut arrêter avec le fantasme de big pharma.
          Bien sur, ils se sont enrichis avec la pandémie.
          Mais il ne faudrait pas oublié la genèse du vaccin BioNtech/Pfizer.
          BioNtech bosse depuis plus de 20 ans sur la techno vaccin ARN. Dés janvier 2020, quand on parlait de grippette tuant 3 chinois en France, BioNtech a mis pas moins de 80 chercheurs sur la mise au point d’un vaccin. Ils pouvaient perdre énormément d’argent, si cela a été effectivement une grippette.
          Il s’avère qu’ils ont été visionnaires. Ils ont ensuite bossé avec Pfizer, car ils n’étaient en capacité de produire suffisamment de doses par jour pour répondre à la demande mondiale.

          PS : je bosse dans la recherche académique, alors la recherche privée et les entreprises phramaco, c’est pas ma tasse de thé, mais sur ce coup là, merci à eux

    • Havoc 29 décembre 2021 at 12h- Répondre

      Même sans vitamines, ni zinc, ni rien, la majorité des personnes infectées s’en sortent sans problème. Malheureusement, certaines personnes s’en sortent mal, ce qui ne serait pas une catastrophe si seulement cette maladie n’était pas aussi contaminante.

      J'aime 3
      J'aime pas 1
  7. tpalouf 29 décembre 2021 at 10h- Répondre

    « Il affirme être prêt à arrêter le rugby plutôt que de se faire vacciner »
    Bogdanov a préféré arrêter sa vie plutôt que de se faire vacciner… C’est un choix…

    J'aime 22
    J'aime pas 9
    • Havoc 29 décembre 2021 at 12h- Répondre

      Il avait déjà choisi la chirurgie plutôt qu’une apparence normale.

    • RAPIDO 29 décembre 2021 at 12h- Répondre

      tu ne connais pas la vraie raison peut etre avait il une maladie qui pouvait le condamner malgrés la vaccination … son médecin le sait nous on focalise sur l’info de non vaccination d’une personne qui n’a pas le qi des personnes présentes ici et il a fait un choix, je ne vais pas faire comme certain prendre son cas pour justifier leur décision … mon cas m’appartient et si je dois filer à l’hospital je vous rassure c’est pas la france qui paiera mais ma famille avec mon pognon alors que je cotise tous les mois à fonds perdus pour mes soins ainsi qu’à ma famille ceci pour votre bien etre …. à la SS française sans retour de soins , c’est pour les extrémistes qui veulent la non gratuité des soins aux non vaccinés en france , le ridicule et l’immonde n’a pas de limite pour eux …

      J'aime 5
      J'aime pas 7
    • RALFIN 29 décembre 2021 at 19h- Répondre

      vacciné,il aurait tout autant mourrir du virus,personne n’ en sait rie,respect au choix de chacun

    • Tony 29 décembre 2021 at 20h- Répondre

      Honteux tout ça
      C est à vomir
      Bravo pour le courage de ses convictions !

      J'aime 3
      J'aime pas 3
  8. MG 29 décembre 2021 at 11h- Répondre

    avec ce genre de personne, irresponsable ou inconscient, on est entrain de saturer tous les service de réa de France avec les non vaccinés!!! et qui paient ?
    surtout les vaccinés ,qui devaient être opérés et que l on programme plus tard….

    J'aime 14
    J'aime pas 14
    • RAPIDO 29 décembre 2021 at 12h- Répondre

      les non vaccinés ne sont pas résponsables de l’incompétence des administrateurs de la santé en france et ça ne date pas de l’épidémie … arrete ton couplet sur la misère hospitalière résultante des non vaccinés et les vaccinés qui sont aussi présents en réa tu les piquent mais avec une injection létale car ils n’ont pas bien réagit à la vaccination … allez vas y propose l’euthanasie ça réglera la surcharge

      J'aime 11
      J'aime pas 10
    • Eddy 29 décembre 2021 at 13h- Répondre

      Ben voyons….
      En fait si on va au bout de la logique: chacun doit payer pour son risque…
      Plus de système mutualisé, plus de sécurité sociale…
      Chacun pour sa gueule, ça fait rêver….
      Cela existe déjà dans beaucoup de pays….
      Et t’inquiètes pas c’est le PROJET…..

      J'aime 6
      J'aime pas 1
    • RALFIN 29 décembre 2021 at 15h- Répondre

      pres de 70% des personnes hospitalisés sont vaccinés,ds les reas plus de 50% sont vaccinés,ce sont les chiffres probablement sous estimés depuis novembre a aujourd hui,alors qui encombre les reas et les hopitaux:vaccines ou non vaccinés?

      J'aime 4
      J'aime pas 5
      • Ex N° 5 29 décembre 2021 at 17h- Répondre

        Ou avec faux pass sanitaire…

  9. RALFIN 29 décembre 2021 at 15h- Répondre

    AVEC cette idée de responsabilité,on pourrait rajouter on ne soigne plus tous ceux qui boivent,qui fument,qui se droguent,et peut rajouter ceux qui ne font pas de sport,qui mange mal,qui prennent de l huile de palme,du sucre,ah oui mais merde,on touche alors aux grands groupes et lobbies,qui sont a la tete de ces vendeurs de merde
    et oui belle idée de cerveaux limités ou juste interessés? en tous cas,deshumanisés

    J'aime 6
    J'aime pas 4
  10. patou 29 décembre 2021 at 19h- Répondre

    putain je suis tombe sur un blog de scientifiques !!!

  11. hubo 30 décembre 2021 at 07h- Répondre

    Je plussoie. Que des scientifiques ou des « sachants » scientifiques. Y’en a qui sont quand même bien lourds dans leurs idées, leurs opinions, leurs raccourcis, leurs oeuillères …. On parle de rugby ici messieurs ! La médecine, ce n’est pas notre domaine et s’exprimer sur ce sujet dans un blog de rugby, ça permet aux imbéciles de s’exprimer inutilement. ….Allez le faire chez doctissimo, vous êtes au niveau…

  12. Publicité