Un joueur de Mont-de-Marsan attaque son club devant les prud’hommes !

Un joueur de Mont-de-Marsan attaque son club devant les prud’hommes !

8 juin 2022 - 11:28

1 Commentaire

Publicité

Ca chauffe du côté de Mont-de-Marsan.

L’ailier Fidjien Wame Naituvi a décidé d’attaquer ses dirigeants devant les prud’hommes.

Arrivé à Mont-de-Marsan en 2017, le joueur Fidjien a connu deux saisons délicates avant de finalement marquer les esprits lors de la saison 2019 / 2020.

En 2020, le Fidjien négocie une prolongation de contrat avec son club et les deux parties tombent d’accord.

Reste que le Stade Montois a effectué une petite modification sur le contrat du joueur, une modification qui va provoquer le clash.

C’est le conseil du joueur, Maître Jean-Baptiste Ginies qui explique la raison de ce clash dans les colonnes de L’équipe. Extrait:

« Les deux parties se mettent d’accord sur la durée jusqu’en 2023, le salaire et une clause libératoire. C’est sur cette dernière qu’il y a un problème contractuel. La clause libératoire pouvait être activée à l’intersaison 2022 contre le versement d’une certaine somme. Sauf que le jour de la signature du nouveau contrat, les termes de la clause en question auraient été modifiés par le club. Elle était finalement active à l’intersaison 2021. Mais le joueur n’a pas été prévenu. Quand il a voulu activer sa clause au cours de la saison actuelle, Mont-de-Marsan a dit que ce n’était plus possible. Nous avons essayé de trouver un accord. En vain. »

C’est notamment pour cette raison que le Racing 92 n’a pas pu avancer sur ce dossier puisque, rappelons-le, les dirigeants du club Francilien avaient fait de l’ailier Fidjien une priorité pour la saison prochaine.

Wame Naituvi se retrouve donc bloqué à Mont-de-Marsan alors qu’il souhaite répondre positivement aux sollicitations du Racing 92.

De son côté, le Stade Montois explique que son joueur a pris de la valeur ces dernières saisons et demande donc une indemnité de départ bien plus élevée que les 50 000 euros initialement prévus.

Le président de Mont-de-Marsan, Jean-Robert Cazeaux s’est brièvement confié sur ce dossier épineux. Extrait:

« C’est un dossier en cours que je traite. Wame Naituvi est en contrat avec le club pour la saison 2022-2023, un point c’est tout. Le reste appartient au dossier, on ne traitera en temps et en heure. Je règlerai mes affaires et mes comptes quand il faudra. Je n’ai pas d’autres commentaires particuliers à faire là-dessus. »

Malheureusement, l’audience de conciliation n’a pas permis de trouver un accord à l’amiable entre le joueur et son club.

Par conséquent, c’est la justice qui va prendre le relais. Le conseil du joueur espère une décision avant la fin de l’année 2022 ou au début de l’année 2023.

Actuellement blessé, Wame Naituvi ne pourra pas jouer l’access match contre Perpignan ce dimanche.

Reste à savoir si un accord sera trouvé d’ici cet été ou si le joueur devra patienter jusqu’en 2023 pour pouvoir quitter Mont-de-Marsan. Affaire à suivre…

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Vince 8 juin 2022 at 14h- Répondre

    si MdM s’est permis de faire des modifs sans prévenir le joueur, ils vont l’avoir dans l’os et il partira sans contrepartie malheureusement. Entretemps, le Racing a jeté son dévolu sur l’ailier fidjien du Zèbre.

    J'aime 3
    J'aime pas 1
  3. Publicité