Un Paris capital (lequipe.fr)

Un Paris capital (lequipe.fr)

23 octobre 2010 - 18:56

Publicité

Le Stade Français a dominé Toulon sous un mélange de pluie et de grêle (22-15). Les Parisiens ont su résister à la vaillance toulonnaise pour s’imposer en fin de rencontre.

A retenir

Dans une rencontre perturbée par la pluie et la grêle, le Stade Français a fait preuve d’un beau réalisme pour prendre le meilleur sur Toulon. Les Parisiens se sont sortis les tripes et ont montré qu’ils avaient de l’orgueil à revendre face à une formation qui a pris leur place dans le haut du tableau. Face à des Toulonnais fatigués, les Parisiens ont fait le forcing en fin de partie et ont arraché la victoire après avoir été longtemps menés. L’engagement a parfois dépassé le cadre du match et il pourrait y avoir des citations à venir.

Ce qui aurait pu faire basculer le match

53e : Alors que le Stade Français est en phase défensive, Mathieu Bastareaud se jette sur Lovoba alors que celui-ci n’a pas le ballon. L’arbitre n’hésite pas et sort le carton jaune. Jusque là, le centre parisien avait été excellent et on pouvait craindre que son absence ne soit préjudiciable à son équipe. Heureusement, le Stade Français a limité la casse.

L’essai

72e. Ruck parisien face aux poteaux de Toulon. Dupuy extrait rapidement le ballon et repère Phillips isolé. L’Anglais prend l’espace et inscrit le seul essai de la rencontre. Le Stade Français a fait le break, la défense toulonnaise a enfin cédé.

L’homme du match

Julien Dupuy : le demi de mêlée a été un excellent meneur de jeu. Face aux poteaux, il a également été précieux. Mention également à Julien Arias, intenable mais pas récompensé.

Publicité

  1. MAGMICA 23 octobre 2010 à 20h

    DOMMAGE IL Y AVAIT UN COUP A FAIRE MAIS JE TROUVE QUE SI KEFU OU UNAUTRE TOULONNAIS AURAIT LE PLAQUAGE DE BASTARAUD IL Y AURAI EU ROUGE ET SUR VNK LA PENALTE EST DUR MAIS C EST TOULON ET PAS TOULOUSE ! ALLEZ TOULON!!!!!!!!!!!!

Comments are closed.