Un Toulousain dans les FLOPS malgré l’incroyable victoire du Stade-Toulousain !

Un Toulousain dans les FLOPS malgré l’incroyable victoire du Stade-Toulousain !

14 avril 2024 - 19:45

1 Commentaire

Publicité

Ce dimanche, le Stade-Toulousain a écrasé les Anglais d’Exeter à Ernest-Wallon dans le cadre d’un quart de finale de la Champions Cup.

En effet, les hommes d’Ugo Mola se sont imposés sur le score sans appel de 64 à 26.

Le Midi Olympique dévoile dans la foulée ses TOPS et ses FLOPS suite à cette rencontre.

Dans les TOPS, on retrouve quatre joueurs du Stade-Toulousain.

Sont cités notamment le jeune centre Paul Costes ou encore l’arrière Blair Kinghorn.

Dans les FLOPS, on retrouve un joueur du Stade-Toulousain, à savoir le talonneur Peato Mauvaka.

Voici les TOPS : 

– Blair Kinghorn
– Jack Willis
– Paul Costes
– François Cros

Voici ce qui est dit sur Paul Costes, élu homme du match. Extrait:

Être élu homme du match en quart de finale d’une rencontre de Champions Cup à seulement 21 ans veut tout dire du potentiel du bonhomme, mais aussi de son niveau actuel. Déjà à son avantage contre le Racing 92 au tour précédent, il a encore été propre en défense, où il prend très bas ses adversaires pour les faire tomber. Offensivement, il a souvent mis les siens dans l’avancée où ses passes après contact sont toujours un plaisir pour les yeux, à l’image de sa chistera sur le deuxième essai de Blair Kinghorn.

Du côté des FLOPS, on retrouve l’Anglais Harvey Skinner mais également le talonneur Toulousain Peato Mauvaka.

Voici les FLOPS : 

– Harvey Skinner
– Peato Mauvaka

Voici ce qui est reproché à Peato Mauvaka : 

Le talonneur toulousain a mal débuté sa rencontre avec une faute grossière en tapant le ballon au coeur d’un ruck d’Exeter, à deux mètres de l’en-but des Rouge et Noir. À la 19ème minute de jeu, Peato Mauvaka a logiquement été sanctionné d’un carton jaune. Sur la pénalité vite jouée à la main, les Chiefs marquaient leur premier essai. Dans le jeu courant, le numéro 2 du Stade toulousain a parfois manqué de justesse, notamment en fin de première période où il est sorti seul d’un maul pourtant dans l’avancée. Sorti à la place de Julien Marchand en deuxième période, Peato Mauvaka a moins brillé que certains de ses coéquipiers.

Publicité

1 Commentaire