Vincent Merling dévoile ses projets pour la Ligue Nationale de Rugby

Vincent Merling dévoile ses projets pour la Ligue Nationale de Rugby

18 mars 2021 - 18:46

11 Commentaires

Publicité

L’actuel président du Stade-Rochelais, Vincent Merling s’est longuement confié dans les colonnes du journal L’équipe et Sud-Ouest pour évoquer sa candidature à la présidence de la Ligue Nationale de Rugby.

Ce-dernier a expliqué, dans un premier temps, pourquoi il s’était présenté à l’élection présidentielle de la LNR. Extrait:

« Vous savez, je suis bien dans mon club. Mais, après que Pierre-Yves Revol a décidé de ne pas se présenter à l’élection, j’ai eu des demandes pressantes d’autres dirigeants. Je ne m’y attendais pas. Je ne suis pas un homme public, dans le sens où je n’ai pas l’habitude de m’exposer. Être mis en valeur, ce n’est pas dans mon tempérament. Mais je me suis demandé si ce n’était pas de mon devoir d’accepter cette démarche qui m’était proposée. »

S’il est élu, il mènera une gouvernance basée sur le participatif. Extrait:

« Ce que je leur ai dit, c’est que ma philosophie de gouvernance serait basée, si j’étais élu, sur le participatif et non le directif. »

Par ailleurs, il indique ne pas apprécier quand certains affirment qu’il est l’homme de Jacky Lorenzetti. Extrait:

« Il est vrai que des présidents m’ont appelé pour me demander de me présenter. Jacky, avec qui j’entretiens de bonnes relations, en fait partie. Mais je ne suis pas l’homme de Jacky, je n’aime d’ailleurs pas qu’on dise que je suis l’homme de quelqu’un, je trouve ça péjoratif. »

Concernant la Fédération Française de Rugby, il n’aime pas entendre dire qu’il est le candidat anti-FFR. Extrait:

« J’ai un profond respect pour la Fédération. J’ai effectivement parfois des divergences de vues avec les dirigeants, mais en tant que président du Stade Rochelais. En tant que président de la Ligue, si je suis élu, je me devrais d’être en soutien de la Fédération et particulièrement de l’équipe de France, que tout le monde souhaite voir devenir championne du monde. J’ai cette image parce que je suis parfois monté au créneau, ce qui me sanctionne aujourd’hui auprès de certains présidents. Mais si je suis élu à la présidence de la LNR, je nommerai un vice-président en charge des relations avec la FFR. »

Le Salary Cap ? Il n’a rien décidé. Extrait:

« Baisser le Salary Cap doit être une réflexion menée par les présidents de Top 14 car tous ont la volonté de baisser leur masse salariale. C’est un acte de gestion raisonnable dans cette période de crise. Doit-on pour autant prendre de nouvelles mesures réglementaires ? Nous en déciderons ensemble. »

L’instauration d’un marquee player ? Il n’a rien décidé. Extrait:

« Je n’ai pas à être favorable ou défavorable. Comme pour les autres sujets, nous en discuterons. Cela ne doit pas être une mesure électorale. »

La refonte d’un Top 14 en Top 12 ou Top 16 ? Il n’a rien décidé. Extrait:

« Je n’ai pas de réponse toute faite à vous donner, comme pour la Pro D2 qui souhaite que le premier monte directement. Ce sont des réformes qui méritent d’être débattues et votées. »

Publicité

11 Commentaires

  1. Publicité

  2. Groule 18 mars 2021 at 18h- Répondre

    Beau projet!!!

  3. Page 83 18 mars 2021 at 18h- Répondre

    Waouh, on sent qu’il est prêt à endosser le rôle de président de la Ligue et d’apporter du changement positif…

    Sacré programme qu’il nous présente là.
    Qu’est ce que vous allez faire ? Merling : j’en sais rien, on verra bien…
    Un président participatif et qui va fonctionner au felling…
    Cool !
    Normalement, un futur président doit avoir des objectifs clairs avec une vraie volonté d’apporter du changement positif dans ce top 14 qui stagne.

    Bref, je sens qu’il y a peu de chose qui vont changer avec lui, surtout le calendrier, mais bon on n’en sait rien, comme il le dit, et puis on verra bien… un peu comme tous les présidents qu’il y a eu avant lui, il se passe pas grand chose, et puis on verra bien…
    Comment ? Les doublons ? Le calendrier ?
    Je vous ai répondu, on verra bien…………
    C’est juste un problème qui dure depuis des « siècles », mais on verra bien..

    • Eddy 18 mars 2021 at 19h- Répondre

      De toutes façons c’est Canal plus qui décide….

  4. homygod 18 mars 2021 at 19h- Répondre

    p’tet que oui …p’tet que non ..c’est en normandie la Rochelle ??

  5. Titou 18 mars 2021 at 20h- Répondre

    En fait il nous dit qu’il n’a pas encore pris de décision sur beaucoup de sujets . Donc il n’a pas vraiment de programme, à moins que ce soit un autre qui ait un programme et qui lui fasse prendre les décisions.

  6. Henri FRIER 18 mars 2021 at 20h- Répondre

    Bien pense. Il n a aucun dessein ni projet. Advienne que pourra. Soit disant il était simple et sa présidence était normale sans faire de bruit . Tu parles soit il est téléguidé par Lorenzetti comme le gros soit il a un ego surdimensionné. Quant au programme lui ou rien c est pareil.Tu parles alors lui il est fort il se présente pour ne rien, proposer…

  7. Cissé 18 mars 2021 at 21h- Répondre

    Le titre Merling dévoile son projet…
    Si on comprend bien ils vont discuter attention il va falloir prévoir une augmentation du budget restauration

  8. Chris 18 mars 2021 at 22h- Répondre

    Du pipeau il veut être élu après avoir fait campagne contre Laporte il fait de l illusion pour faire croire que tout va bien avec la fédé alors qu il était toujours avec le.raleur de service de la fédé avec noves aussi pelous ,et l autre Guignol de la fédé qui c est présente contre Laporte ,donc ce monsieur est a la solde de beaucoup de monde malgré ces dires .

  9. Dan 18 mars 2021 at 22h- Répondre

    Cela me rappelle Ségolène et sa démocratie participative !!!!

  10. Vigneron 18 mars 2021 at 23h- Répondre

    Mon programme en fait il faut qu’on en discute et qu’on en débatte pour prendre une décision

  11. Paul 19 mars 2021 at 12h- Répondre

    Tactique pour ne froisser personne, il laisse penser à tout un chacun qu’il aura une influence sur les décisions de la LNR. Après un président si il n’est pas capable de prendre des décisions, il vaut mieux qu’il e se présente pas.
    Comme disait Coluche, je ne suis ni pour ni contre , bien au contraire.

  12. Publicité