Vincent Merling grand perdant, Jean-René Bouscatel sur le point de succéder à Paul Goze !

Vincent Merling grand perdant, Jean-René Bouscatel sur le point de succéder à Paul Goze !

23 mars 2021 - 12:17

9 Commentaires

Publicité

Coup de tonnerre ce mardi matin à l’hôtel Pullman de Paris-Bercy.

Le candidat à la présidence de la Ligue Nationale de Rugby, Vincent Merling, qui était annoncé comme grand favori pour succéder à Paul Goze, est finalement tombé de haut ce mardi matin.

Selon différents médias, l’actuel président du Stade Rochelais n’a pas été élu parmi les représentants du Top 14 à l’assemblée générale.

Conséquence première : il ne peut plus candidater à la présidence de la Ligue Nationale de Rugby.

Ce scénario incroyable laisse champ libre à Jean-René Bouscatel qui se retrouve donc seul en piste pour le poste de président de la Ligue Nationale de Rugby.

Pour rappel, pour pouvoir réellement participer à l’élection présidentielle de la Ligue, il faut d’abord être élu à l’assemblée générale, chose que Vincent Merling n’a finalement pas réussi à obtenir.

Rugbyrama précise d’ailleurs que Vincent Merling est arrivé en septième position des clubs de Top 14, battu d’une voix seulement (52 à 51) par Jessica Casanova, représentante du Montpellier Hérault Rugby.

C’est un gros coup dur pour le président du Racing 92 Jacky Lorenzetti qui poussait grandement derrière Vincent Merling. Ça l’est également pour le président sortant Paul Goze qui souhaitait la victoire du président Rochelais.

C’est donc l’ancien président du Stade-Toulousain, Jean-René Bouscatel qui devrait remporter la mise et être élu nouveau président de la Ligue Nationale de Rugby ce mardi/

Affaire à suivre…

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. Eddy 23 mars 2021 at 12h- Répondre

    Je me marre….
    Un petit apéro pour fêter ça…tchin

    • Willy 23 mars 2021 at 17h- Répondre

      Vous marrez pas trop… Il y en a qui vont trinquer..

  3. ST 23 mars 2021 at 12h- Répondre

    Punaise mais ils sont partout ces Toulousains: edf, commentateurs sportifs et bientôt à la présidence de la LNR:-))

  4. Poun 23 mars 2021 at 12h- Répondre

    La LNR n’échappe pas au jeu politique, avec ses coups directs et ses coups bas… 😉

  5. LeDany83 23 mars 2021 at 12h- Répondre

    Jackie est mal barré. D’ici que le racine subissent les mêmes affres que les saracenss. Mais je pense qu’il magouillera pour s’en sortir.

  6. LeDany83 23 mars 2021 at 12h- Répondre

    Avec Bouscatel un coup de jeune à la présidence de la LNR.

    • Billkm 23 mars 2021 at 13h- Répondre

      J’aime ton commentaire ironique. En effet il n’y a pas de candidat plus jeune et qui pourrait amener du changement et de la modernité. Je suis mitigé sur cette élection, il a été sans doute un grand président au ST mais c’était à l’époque ou il n’y avait pas (trop) de concurrence dans le Top 14.

  7. D'énormes dépenses F 23 mars 2021 at 19h- Répondre

    Toulouse en position de force …..et encore plus fort avec Bouscatel a la LNR

  8. Meunier 23 mars 2021 at 23h- Répondre

    Le rugby devient comme le foot et la politique un panier de crabe
    Le grand gagnant c’est Monsieur Laporte pour Legrand malheur du sport

  9. Publicité