Yannick Bru peste contre l’arbitrage !

Yannick Bru peste contre l’arbitrage !

4 mars 2024 - 0:09

9 Commentaires

Publicité

Samedi soir, l’Union Bordeaux-Bègles s’est imposée à domicile contre le Racing 92 à l’occasion de la 17ème journée du Top 14 (21-5).

Malgré cette victoire, le manager de l’UBB, Yannick Bru a pesté contre l’arbitrage de Monsieur Thomas Charabas.

C’est en conférence de presse que Yannick Bru a exprimé son mécontentement. Extrait:

« C’est plus facile de parler après une victoire mais nous préparons les matchs avec beaucoup de soin avec les arbitres et je pense que ça ne sert pas à grand-chose. »

Selon Yannick Bru, l’arbitrage du jeu au sol de Monsieur Thomas Charabas n’a pas du tout été à la hauteur. Extrait:

« J’étais très mécontent à la mi-temps de l’appréciation du jeu au sol même après un match gagné. Chacun livre sa prestation et on va l’analyser froidement mais je trouve que nous avons été très mal arbitrés sur le jeu au sol. Je le dis car j’ai l’impression que mes joueurs font beaucoup d’efforts et en première mi-temps, j’étais assez frustré. » 

Il justifie ses propos. Extrait:

« Nous avons été meilleurs en seconde mi-temps, y compris dans le jeu au sol, où nous avons été davantage récompensés, a reconnu le manager. Nous avons récupéré des ballons sur les extérieurs. On a mis fin à des possessions dangereuses du Racing grâce au combat au sol. »

Voilà qui est dit.

Publicité

9 Commentaires

  1. AuSabordage 4 mars 2024 à 05h- Répondre

    Grosse défense de l ubb en deuxième mi temps.
    Le racing a passé la deuxième mi temps dans les 22 girondins pour un essai en fin de match seulement.

  2. André 4 mars 2024 à 10h- Répondre

    Y.Bru a parfaitement raison de fustiger l’arbitrage de Charabas, particulièrement en première mi-temps où il sanctionne Tameifuma deux fois alors que le joueur sort le ballon du ruck en toute régularité : j’ai repassé les actions plusieurs fois et elles sont légales. D’autre part, sur l’essai refusé à Coleman, l’intervention de Tedder les deux pieds en avant vers la tête de notre joueur aurait pu valoir une sanction qui n’a pas été sifflée … là encore, Charabas a fait preuve d’un laxisme coupable.

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  3. Laurent83var 4 mars 2024 à 12h- Répondre

    Avec Charabas, nous ne sommes jamais déçu; il est tjs constant dans sa médiocrité…

    J'aime 2
    J'aime pas 2
  4. Jean Tirol 4 mars 2024 à 15h- Répondre

    Les ex toulousains ne comprennent pas qu’avec un autre maillot l’arbitrage est différent de ce à quoi ils étaient habitués….

    J'aime 5
    J'aime pas 3
    • Ernest Wallon 4 mars 2024 à 19h- Répondre

      Bravo le tyrolien, aller pousses nous une chansonnette en tyrolien tu seras moins ridic.ule que quand tu t’exprimes ici. Tu en as des ex toulousains au RCT, demandes leur si c’est vrai!

  5. Bougnatix 4 mars 2024 à 16h- Répondre

    L’arbitre est devenu intouchable aujourd’hui . La mauvaise prestation d’un joueur l’envoi généralement sur le banc , un entraineur qui s’en plaint est exclu … et un mauvais arbitre ? Rien , jamais . Le corps arbitrale est corporatiste à outrance , on en a besoin donc on ne doit rien dire sous couvert de respect … c’est triste de ne jamais accepter ses responsabilités.
    Qui visionne leur prestations ? A qui rendent t’ils des comptes ? A ton déjà vu un arbitre qui enchaine les « mauvais matchs » allait refaire ses gammes à l’étage inférieur ?
    Il n’y a aucune différence entre l’arbitre de champ , la vidéo , ceux de la touche pour moi c’est pareil. Et au vu de la nouvelle génération d’arbitres qui arrivent , je ne suis pas rassuré par leur niveau . D’ailleurs on a eu une réponse claire sur le niveaux des arbitres Français actuel …Coupe du monde en France et 1 seul arbitre Français retenu . Je soupçonne World rugby de n’avoir pas osé n’en prendre aucun .

    J'aime 5
    J'aime pas 1
  6. Ernest Wallon 4 mars 2024 à 19h- Répondre

    Il a surement raison, j’ai été surpris moi aussi, mais il y a une campagne pour protéger les arbitres c.ontre les agressions, donc un manager doit jouer le jeu et s’abstenir de s’étaler devant les journalistes, il peut très bien écrire à Charabas.

  7. Bougnatix 5 mars 2024 à 12h- Répondre

    La problématique me semble que rien n’avance en interne .Les entraineurs ont surement besoin de s’exprimer en « direct  » pour secouer le cocotier . Ils ont une grosse pression et une grosse obligation de résultats , avec de grosses conséquences . Tu ne peux pas etre et vouloir etre un arbitre de « haut niveau  » sans accepter les conséquences de tes compétences .

  8. ber0683 6 mars 2024 à 12h- Répondre

    Les arbitres ne reconnaissent jamais leurs erreurs……………..et se considèrent intouchables car leur hiérarchie abonde toujours dans leurs sens même quand les erreurs sont flagrantes……….Amen……