Anthony Belleau impressionné par l’une des recrues Toulonnaises

Anthony Belleau impressionné par l’une des recrues Toulonnaises

16 août 2021 - 11:25

5 Commentaires

Publicité

Ce n’était pas un recrutement prévu. Mais les dirigeants Toulonnais ont su se montrer opportunistes lorsque l’occasion de recruter le deuxième ligne international Fidjien Leone Nakarawa s’est présentée.

En fin de contrat avec Glasgow au mois de juin dernier, Leone Nakarawa devait rebondir du côté de l’Ulster, en Irlande. Mais à la surprise générale, la visite médicale du Fidjien n’a pas été validée par les médecins de l’Ulster. Le contrat est donc devenu caduque et le joueur de 33 ans s’est subitement retrouvé sur le marché des transferts.

Très rapidement, les dirigeants Toulonnais se sont positionnés sur l’ancien joueur du Racing 92 pour renforcer son paquet d’avants. Et un accord a été trouvé dans la foulée.

Reste désormais à savoir si Toulon a recruté le Leone Nakarawa qui a excellé du côté du club Francilien entre 2016 et 2019, ou bien s’il s’agira du Leone Nakarawa de Glasgow qui n’a pas franchement convaincu.

Interrogé à ce sujet dans les colonnes du Midi Olympique, le nouveau spécialiste du jeu au pied du RCT, Maxime Petitjean garde bon espoir que le deuxième ligne Fidjien n’ait pas perdu tout son talent. Extrait:

« On se souvient du talent qui était le sien au Racing et le talent ne se perd pas comme ça, se voulait. Il y a deux ans c’était le meilleur joueur d’Europe, il n’y a pas de raison qu’il ne le redevienne pas. »

De son côté, l’ouvreur du Rugby Club Toulonnais, Anthony Belleau s’est montré impressionné par son futur coéquipier. Il évoque un facteur X capable de débloquer des situations à tout moment. Extrait:

« Je ne connais pas encore l’homme mais je connais le joueur et je sais de quoi il est capable. C’est un facteur X, qui peut débloquer une situation sur une passe, un geste : j’ai hâte de le voir à l’œuvre. Puis c’est un beau challenge pour lui car à Toulon – surtout quand on joue devant – il y a du boulot à faire avant de réaliser des passes après contact. Mais Nakarawa peut nous apporter une véritable plus-value. »

Malheureusement, comme évoqué précédemment, le Rugby Club Toulonnais devra finalement patienter avant de pouvoir aligner sa recrue. Initialement, Leone Nakarawa était attendu à Toulon mi-août. Mais étant donné que les services administratifs Fidjiens sont actuellement fermés en raison de l’épidémie, le deuxième ligne ne pourra pas obtenir son visa avant mi-septembre.

Le Rugby Club Toulonnais va donc devoir faire sans son Fidjien pendant plusieurs journées du Top 14.

Publicité

5 Commentaires

  1. belzebuth 16 août 2021 à 12h- Répondre

    il a eu son visa pour la NZ en juillet mais pas celui pour la france … encore de l’enfumage

    J'aime 8
    J'aime pas 9
    • m 16 août 2021 à 12h- Répondre

      Ouais, et ce Lemaitre qui a répandu la Peste Noire sur Marseille en 1350… Et Collazo qui a précipité deux avions de ligne sur le World Trade Center.

      On ne nous dit pas tout, mais on sait tous la vérité !!!

      J'aime 27
      J'aime pas 10
      • Pierrot-de-Nice83 16 août 2021 à 13h- Répondre

        J’adore

        J'aime 8
        J'aime pas 6
  2. Pierre Rivière 16 août 2021 à 13h- Répondre

    J’ai un grand espoir avec ce joueur . Certes il ne pourra pas tout faire, mais je le préfère avec nous que contre nous .
    Dommage pour le début de saison !

  3. Michel Fery 16 août 2021 à 13h- Répondre

    Que l’on aime ou pas , il était déjà plus qu’ excellent au *R.C 92* , me semble-t-il !.. Pourquoi alors , cela devrait il bien changer . C’est un *Fidjien* , il saura faire le job qui lui incombe , n’en doutons même pas un seul instant . Comme d’ailleurs je pense , tout *Fidjien* qui se respecte !..