Anthony Etrillard : « Si on y va avec la fleur au fusil, on va se tromper »

Anthony Etrillard : « Si on y va avec la fleur au fusil, on va se tromper »

24 septembre 2021 - 14:11

3 Commentaires

Publicité

Le talonneur du Rugby Club Toulonnais, Anthony Etrillard s’est confié en conférence de presse pour évoquer le match à venir contre Perpignan, programmé ce samedi soir au Stade Aimé-Giral, à l’occasion de la quatrième journée du Top 14.

Ce-dernier indique s’attendre à énormément de combat lors de cette rencontre face au promu Catalan.

Selon lui, le RCT a tout intérêt à être prêt mentalement et physiquement pour rivaliser avec l’USAP et espérer effectuer un bon résultat. Extrait:

« C’est le début du championnat et c’est mon deuxième match de la saison. On ne peut pas dire qu’on est fatigué et on n’a pas trop d’excuse en ce qui concerne le physique. Après, je pense que ce sera mentalement si on est prêt à faire la guerre ou pas. Moi, tout seul, je ne peux pas le gérer. J’espère que l’équipe sera prête à faire un gros combat car ça va être un gros combat. On a regardé des images d’eux et c’est vrai que ce sera compliqué à Aimé-Giral dans tous les secteurs. Si on est prêts physiquement et mentalement on pourra rivaliser avec eux et ramener quelque chose. »

Anthony Etrillard précise que le RCT ne devra surtout pas se rendre à Aimé-Giral avec trop de confiance et en dilettante sans quoi le match pourrait mal tourner. Extrait:

« Il va falloir respecter cette équipe de Perpignan. Tout le monde a dit que Biarritz allait descendre directement en Pro D2 et dès la première journée ils ont montré que ça allait être compliqué d’aller gagner chez eux. Perpignan, c’est leur première grosse réception à domicile donc je pense qu’ils auront à cœur de faire un gros match devant leur public. On sait à quoi s’attendre et si on y va avec la fleur au fusil en se disant qu’on a fait un bon match le week-end dernier, on va se tromper. L’équipe ne veut pas cela. Il faut bien se préparer mentalement pour faire un gros match là-bas. »

Pour conclure, le talonneur Varois concède que l’équipe a perdu pas mal de touche contre le Stade-Français Paris, dimanche dernier. Pour lui, ce ne sont que de petits réglages à effectuer. Extrait:

« On a perdu quelques touches contre Paris, certes. Cela fait partie du jeu. On a travaillé pas mal cette semaine avec l’alignement qui va jouer à Perpignan. Après, ce sont des petits réglages de début de saison. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Mayol 83 24 septembre 2021 at 16h- Répondre

    Oui ce sont de petits problèmes, certes !
    Mais ils sont récurant depuis plusieurs années…
    Espérons que l’on retrouve de la stabilité dans ce secteur du jeu devenu crucial!

  3. Le technicien 24 septembre 2021 at 19h- Répondre

    C est quoi ces discours creux ???
    Le coach nous parle de cartouche à enfoncer et de l ambiance d Aimé Giral
    Et sinon Etrillatd dit qu il m a pas la solution ????
    Non mais sans deconner
    On dirait qu il y n y a pas un plan de jeu ..(comme d hab )
    Que des paroles de comptoir
    Mon dieu aidez nous
    Allez Toulon

  4. Michel Fery 25 septembre 2021 at 06h- Répondre

    Plus que très clair , Anthony !.. * Et ça reste surtout fort bien d’y penser également *. Juste le bon moment de constater qu’elle aura été vraiment le niveau de votre préparation de cette semaine , pour je dis au passage , contrer cette rencontre particulièrement sans doude un peu piégeuse . En tous cas , GO R.C.T !!…

  5. Publicité