Après les Wasps et Worcester, deux autres clubs Anglais dans un état critique !

Après les Wasps et Worcester, deux autres clubs Anglais dans un état critique !

22 décembre 2022 - 19:45

11 Commentaires

Publicité

En début de saison, deux clubs Anglais ont fait faillite : les London Wasps et Worcester.

Criblés de dettes, les deux clubs ont dû licencier tous les joueurs et leur personnel administratif et ne disputent donc pas cette saison 2022 / 2023.

Si les Wasps devraient rapidement rebondir en seconde division Anglaise la saison prochaine, en revanche rien n’est encore acté concernant Worcester qui est toujours dans le mal.

Ce jeudi, nous apprenons que deux autres clubs Anglais rencontreraient de gros problèmes financiers.

En effet, les Harlequins et les London Irish seraient dans le viseur du gendarme financier.

Selon le Telegraph, la santé financière des Harlequins serait préoccupante en raison de leurs nombreux emprunts. Extrait:

« Ils ont emprunté 55 millions d’euros au cours de l’exercice 2020-2021 et jusqu’à 57 millions d’euros lors de la saison 2021-2022. La structure du club a toujours été sur une base instable. Il n’a jamais fait de profit. »

Le club des London Irish a également été classé à haut risque, là encore en raison d’emprunts trop nombreux. Extrait:

« Ils n’ont jamais fait de profit et ont des emprunts d’une valeur de 34 millions d’euros. C’est un club qui est potentiellement à haut risque en raison de très faibles profits, au mieux dans une bonne saison, ils font 11 millions d’euros de profits. »

Plusieurs stars des Harlequins et des London Irish pourraient se retrouver sur le marché des transferts sous peu. On pense à Marcus Smith, Alex Dombrandt ou encore André Esterhuizen.

Affaire à suivre…

Publicité

11 Commentaires

  1. Publicité

  2. Morante 22 décembre 2022 at 20h- Répondre

    Vite Mr le pres’ le chequier il y a des affaires a faire

    J'aime 3
    J'aime pas 2
  3. Pitoumacfly 22 décembre 2022 at 20h- Répondre

    Purée bientôt il n’y aura carrément plus de club pour faire un tournoi…

    • Name 23 décembre 2022 at 08h- Répondre

      La belle affaire ! Je vous laisse imaginer le sort qui aurait été réservé aux clubs français s’ils avaient triché avec leurs finances et par la même truqué les résultats européens depuis des années ! Vous pouvez être sûrs que les anglois nous auraient déchus de tous nos titres !

      J'aime 2
      J'aime pas 1
  4. Laseyne83 22 décembre 2022 at 20h- Répondre

    Et sinon on agit Qu en opportuniste en sortant le chéquier
    C est bien triste ..

  5. André 22 décembre 2022 at 20h- Répondre

    Il ne faut pas se réjouir trop vite se sont des situations qui peuvent très vite arriver en France le rugby pro n’a pas les mêmes revenus que le foot et au vues des masses salariales qu’il va falloir aux clubs cela risquent d’exploser les budgets.

    • DedeLePremier 22 décembre 2022 at 21h- Répondre

      J’ai plutôt peur que cela signifie la fin du Rugby des Clubs en Angleterre et que l’on se retrouve avec un Rugby de « provinces » géré par la fédération.

      Dans ce cas notre Rugby des clubs aura beaucoup de problème pour garder son poids politique par rapport aux autres pays, et par contagion face revenir le fantôme d’un championnat de « provinces » chez nous.

      J’espère que non.

      • Name 23 décembre 2022 at 08h- Répondre

        Plus certainement : les anglais vont rejoindre les autres pays celtiques ainsi que le reste du monde pour un rugby de FRANCHISES.
        Et imposer les franchises au niveau international aux derniers gaulois qui résistent contre l’envahisseur…

      • Danslaverte 23 décembre 2022 at 08h- Répondre

        Ce jour là je mettrai plus les pieds dans un stade. Une province c’est plus la même ferveur, le même enracinement identitaire, c’est la mort du rugby pro à mon sens. J’espère que ça n’arrivera pas chez nous.

        • dede89 23 décembre 2022 at 10h- Répondre

          En Irlande Munster, Ulster, Leinster, Connacht, sont basés dans les 4 plus grandes villes et drainent autant qu’un stade Toulousain, Clermont et d’autres, donc ce rugby n’a pas de problème d’identité..
          Par contre en Angleterre je ne sais pas ….

    • marc 23 décembre 2022 at 09h- Répondre

      Je sais pas si tu as suivi mais notre masse salariale est encadrée en France pour ceux qui respectent les règles, et nos droits TVs n’ont jamais été aussi élevés. On n’a pas le même niveau de contrôle, un club qui aurait 30 millions de dettes chez nous ça ferait bien longtemps qu’il n’existerait plus.

      J'aime 1
      J'aime pas 1
  6. Michel 0183 23 décembre 2022 at 08h- Répondre

    Punaise !.. ça ne fait rien , mais ça fout les jt’ons quand même !.. Surtout , n’en sourions même pas . Car vraiment triste , que d’assister à de telles situations précaires , pour nos chers voisins d’Outre-Manche concernant leur Ovalie !.. l’Europe est vraiment malade , et ça n’ira certainement pas visiblement de l’avant en s’arrangeant !.. Ou alors il faudra vraiment un peu plus de dirigeants performants et surtout compétents pour pouvoir redresser de telles situations . Mais malheureusement , je crains bien à présent , que ce genre d’individus ai complètement disparus de notre planète . Car il ne faut plus rêver , mais attendons nous également qu’à un moment donné , nous ne subissions exactement les mêmes sortilèges . Faisons plutôt profil bas et ne nous croyons surtout pas plus malin que les autres !.. Car , il y a encore très peu de temps en arrière , qui aurait cru vraiment que cette Angleterre subisse un tel revirement de situation dans son Rugby , dans son super Championnat de Premiership . Moi présentement , je pense surtout à tous leurs supporters qui doivent être plus que désemparés de devoir subir tout cela .

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  7. Publicité