Aymeric Luc se méfie énormément d’Alivereti Raka

Aymeric Luc se méfie énormément d’Alivereti Raka

17 septembre 2022 - 11:26

3 Commentaires

Publicité

L’arrière du Rugby Club Toulonnais, Aymeric Luc s’est confié en conférence de presse pour évoquer la défaite concédée contre Toulouse dimanche dernier à Ernest-Wallon et le match à venir contre Clermont dimanche soir à Mayol.

Ce-dernier explique dans un premier temps que le groupe a été très affecté par la défaite concédée sur la pelouse de Toulouse. Extrait:

« On s’est retrouvés très déçus. On s’est rendu compte qu’on était très loin dans ce match du niveau que nous a proposé Toulouse. On avait cela en tête mais il faut se remettre la tête à l’endroit après une défaite et basculer sur le prochain match. C’est ce que nous avons fait. On a regardé les images pour voir ce qui allait et ce qui n’allait pas. Et on a ensuite construit le match contre Clermont. C’est une défaite, ça fait mal. On ne réfléchit pas trop et on passe sur autre chose. Mais on le garde dans un coin de la tête. »

Dans la foulée, il évoque le match à venir contre Clermont. Il se méfie bien évidemment d’Alivereti Raka, en grande forme avec l’ASM depuis le début de la saison. Extrait:

« Dans chaque équipe il y a toujours des mecs qui sont en forme, des mecs qui peuvent traverser le terrain à tout moment. Là c’est Raka et il faut défendre du mieux possible sur lui pour ne pas lui laisser d’espace. Il peut les exploiter à tout moment. On va essayer d’être sérieux sur cela et éviter les pertes de balles qui peuvent le nourrir. C’était notre point noir la semaine dernière donc on va rectifier le tir à ce niveau-là. »

En face, le RCT retrouvera dans anciens de la maison : Anthony Belleau et Julien Hériteau. Aymeric Luc réagit. Extrait:

« Ils connaissent tout le système et ils savent comment on joue. Mais beaucoup de choses ont changé aussi cet été. Eux aussi ont switché sur un autre plan de jeu. Ils ont quelque chose en tête mais notre plan de jeu diverge énormément de ce qu’il se produisait la saison dernière. Donc sur cela, il n’y aura pas de problème même si ce sera un peu un jeu de poker menteur. »

L’ASM a tendance à rapidement chercher les extérieurs dans son jeu. L’arrière Toulonnais explique être prêt à couvrir ces zones. Extrait:

« Il y a pas mal d’équipes qui cherchent à aller taper sur les extérieurs car ce sont des endroits friables et de l’espace. La vitesse amène vite le ballon dans ces zones-là. Le triangle d’arrières à un rôle prédominant dans cette couverture. Il faut renforcer la communication au sein de ce triangle et faire les efforts physiques pour bien couvrir le terrain. »

Aussi, il indique que le staff Toulonnais ne lui donne pas de consigne particulière concernant le jeu au pied ou bien la relance à la main. Extrait:

« Il faut garder un jeu un peu global. Je joue au rugby par rapport à ce qu’il y a en face. Si le ballon est bon à relancer, on relance. Si ce n’est pas bon on tape au pied pour trouver des zones libres. C’est une stratégie à l’instant T du match, ça dépend de chaque moment, si le match est serré ou pas. Il n’y a pas de consigne particulière. »

Pour conclure, Aymeric Luc explique ce que Mathieu Bastareud apporte au Rugby Club Toulonnais, au quotidien. Extrait:

« Mathieu Bastareaud nous apporte beaucoup de sérénité depuis le début et des conseils précieux. Il a amené sa maturité pour nous rassurer. Il a toujours le petit mot juste. C’est une chance pour lui de retrouver le terrain, de profiter encore de sa carrière. C’est super pour lui. Il a passé pas mal d’années dans ce club, il s’est toujours senti chez lui ici. De pouvoir revenir ici, il a vu que certaines choses ont changé mais le club est resté le même. Sa réintégration a été très facile, il a beaucoup d’expérience et de maturité. Il nourrit le groupe avec cela et c’est bénéfique pour tout le monde. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Eddy 17 septembre 2022 at 11h- Répondre

    Pour Raka: vu tes performances défensives ainsi que celles de son compère Cordin sur les 2 derniers matchs, il y a effectivement de quoi être inquiet….
    Travaille aussi ton jeu au pied mon garçon, on compte sur toi…

    J'aime 3
    J'aime pas 2
    • Sapristi 17 septembre 2022 at 12h- Répondre

      Bouahahah, mais c’est quoi ces réflexions ? Autant pour Cordin je peux l’admettre, autant Luc, c’est le dernier défenseur, que veux tu qu’il fasse ? Va sur le pré qu’on rigole !

      J'aime 5
      J'aime pas 1
  3. Brique 17 septembre 2022 at 17h- Répondre

    Si Luc en est à défendre en 1 contre 1 contre Raka, c’est que le boulot n’a pas été fait avant.

  4. Publicité