Baptiste Serin évoque sa date de retour et se confie : « J’étais obligé de me tenir l’épaule pour attraper un paquet de riz ! »

Baptiste Serin évoque sa date de retour et se confie : « J’étais obligé de me tenir l’épaule pour attraper un paquet de riz ! »

29 août 2021 - 20:02

13 Commentaires

Publicité

Le demi-de-mêlée du Rugby Club Toulonnais,  Baptiste Serin s’est fait opérer de l’épaule à la fin du mois de juin dernier en raison d’une blessure récurrente qui lui pourrissait sa carrière mais également son quotidien.

Lors d’un long entretien accordé au journal Sud-Ouest, l’international Français s’est confié sur cette blessure qui l’a tracassé pendant plusieurs années.

Dans un premier temps, il indique souffrir de l’épaule depuis 2017. Extrait:

« J’ai mal depuis 2017 ! Il y a quatre ans, je me suis fait mal contre Toulon avec Bègles. »

L’ancien joueur de Bordeaux-Bègles a alors subi deux infiltrations qui lui ont permis de pouvoir jouer sereinement, sans grande douleur.

En 2019, Baptiste Serin avait déjà hésité une première fois à se faire opérer. Mais étant donné que la Coupe du monde au Japon arrivait à grands pas, il décidait de reporter l’opération.

Dans la foulée, le demi-de-mêlée débarquait sur les bords de la Rade. Et pour éviter d’arriver à Toulon blessé et de manquer les premiers mois de compétition, il décidait une nouvelle fois de reporter l’intervention chirurgicale.

Finalement, c’est lors de la crise sanitaire que la douleur est revenue plus forte. Il a alors essayé de dissiper la douleur en effectuant du renforcement musculaire. Et c’est en se blessant à l’autre épaule lors d’un match avec le Rugby Club Toulonnais que Baptiste Serin a compris qu’il fallait agir. Extrait:

« Là où j’étais le plus embêté, c’était dans la vie de tous les jours. Il m’est arrivé de vouloir prendre un verre dans un placard chez moi et d’avoir l’épaule qui tombe. J’étais obligé de me tenir l’épaule pour attraper un paquet de riz ! Quand je me réveillais le lundi ou le mardi, il fallait que je me penche d’un côté et que je lève l’épaule pour sortir du lit… Je ne pouvais pas faire du sport de haut niveau dans ces conditions. En match, dès que je prenais un plaquage ou quand je partais en hyper extension, ça me faisait mal. On ne m’a jamais vu faire un raffut de la gauche cette année par exemple : je ne pouvais pas. »

Finalement, après avoir consulté trois médecins qui l’ont conseillé de se faire opérer, Baptiste Serin a compris qu’il allait devoir passer à l’acte. Extrait:

« Sur la dernière action du match contre Castres, je me jette pour rattraper Nakosi : j’ai eu l’impression qu’il m’avait coupé l’épaule. Je savais que j’avais quelque chose, mais je ne voulais pas savoir quoi. C’est débile, mais quand on est pris dans le truc, on ne veut pas s’arrêter. J’ai décidé de passer des gros tests sur mon épaule en fin d’année : j’ai eu trois avis de chirurgiens qui m’ont dit qu’il fallait opérer. »

Avant de prendre sa décision, il a tout de même consulter son manager Patrice Collazo et le sélectionneur du XV de France Fabien Galthié. Extrait:

« J’en ai parlé avec Patrice Collazo, parce que je ne voulais pas handicaper mon club : il m’a dit de foncer et qu’il préférait m’avoir pour la deuxième partie de la saison. J’ai eu aussi une discussion avec Fabien Galthié qui m’a aussi dit de me faire opérer. »

Dans la foulée, Baptiste Serin explique la nature exacte de sa blessure. Extrait:

« Je me suis fait opérer de la coiffe des rotateurs : c’est la réparation des tendons de l’épaule. J’ai été opéré à Marseille par le docteur Gravier qui m’a mis dans les meilleures dispositions. Il pensait trouver le biceps pété quand il ouvrirait : j’avais mal depuis deux ans, je ne savais pas pourquoi. Et finalement, le tendon du biceps était en rupture à 90 %. »

Pour conclure, le demi-de-mêlée Varois indique espérer pouvoir effectuer son retour à la compétition au mois de décembre. Extrait:

« Ce sera aux alentours de Noël. Vous regarderez le calendrier. Courant décembre, ce serait une tranche basse, mais je sais que je peux y arriver. »

Affaire à suivre…

Publicité

13 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pitoumacfly 29 août 2021 at 20h- Répondre

    Qu’il prenne le temps on le veut bien en forme !
    Quitte à attendre attendons Janvier …

    J'aime 29
    J'aime pas 3
    • T-max 29 août 2021 at 20h- Répondre

      Il sera prêt pour le Tournoi 🙁

      J'aime 10
      J'aime pas 5
      • FanRCT 29 août 2021 at 21h- Répondre

        J’espère que Galthier aura la décence de ne pas le sélectionner après une si longue absence et le laisser au club pour qu’il reprenne du temps de jeu dans les meilleures conditions… Oui je sais on peut rêver…

        J'aime 20
  3. FanRCT 29 août 2021 at 21h- Répondre

    Bon rétablissement Baptiste et surtout pas de reprise anticipée pour éviter une rechute

    J'aime 17
  4. PAGE IV.XX.III 29 août 2021 at 21h- Répondre

    Incroyable d’apprendre ça… comment il a pu jouer autant diminué tout ce temps, et surtout, ça veut dire qu’il jouait blessé depuis qu’il est à Toulon, jusqu’à se faire quasiment une rupture du tendon du biceps…
    En effet, il était temps qu’il se fasse opérer….. c’est pas très sérieux quand même…

    Du coup, c’est peut être cette blessure cachée qui provoquait la baisse de son niveau la saison dernière, avec des éjections lentes dans les rucks.
    Bref, maintenant on sait qu’il pourra tout donner sur le terrain.
    On va retrouve un Serin à 100%, et c’est une bonne nouvelle.

    J'aime 21
    • belzebuth 29 août 2021 at 23h- Répondre

      Ce qui me trouble c’est qu’il ait passé un visite médicale d’embauche au RCT sans que personne ne soupçonne son problème … pour nakarawa en ulster c’était niet et ok en france .. l’air de toulon dérégle les diagnostics
      Je ne cherche pas la polémique mais c’est une question ou alors j’ai raté quelque chose

      J'aime 8
      J'aime pas 1
      • Pitoumacfly 30 août 2021 at 09h- Répondre

        Tu ne savais pas … la méditarannée, la plage du mourillon et le mont faron a un effet bénéfique sur les joueurs 😉 Tu crois que wilko a guérit comment lol

    • MerciJojo63 30 août 2021 at 23h- Répondre

      Bien d’accord avec toi Page: »INCROYABLE D’ENTENDRE CA! » : un joueur qui raconte ça normal… qui joue a quoi? A 50% de ces capacites? Qui en était handicape dans son quotidien depuis longtemps… Franchement il a floue un peu le club… Non?
      Je ne sais pas s’il y a des visites medicales a la signature mais le staff… Pas top…

  5. Michel Fery 29 août 2021 at 21h- Répondre

    Pas étonnant qu’avant son opération son rendement s’était mis un peu sur le déclin . Ce n’était certes , vraiment plus notre *Jean-Baptiste Serin* habituel !.. Qu’il prenne surtout du temps pour encore mieux nous revenir à son bon vrai niveau . Pas de risques inutiles . Très bonne fin de rétablissement à LUI !.. Certes , il va nous manquer jusqu’à temps qu’il ne refoule vraiment les pelouses .

    J'aime 12
  6. Lopez b 29 août 2021 at 22h- Répondre

    Et un paquet de vermicelles

    J'aime 1
    J'aime pas 3
  7. m 29 août 2021 at 23h- Répondre

    Et notre staff médical, il disait quoi sur cette affaire ?

    J'aime 5
    J'aime pas 2
    • belzebuth 29 août 2021 at 23h- Répondre

      on peut comprendre maintenant que l’infirmerie soit remplie si les joueurs se retrouvent du jour au lendemain avec des mois out de compétition ce n’est peut etre pas le seul cas dans l’effectif … sans polémique bien sur c’est une réflexion

      J'aime 2
      J'aime pas 1
  8. Annenath 30 août 2021 at 11h- Répondre

    Qu il nous revienne à 100 % pour la dernière ligne droite bon rétablissement baptiste

  9. Publicité