Baptiste Serin : « Nous devons reconquérir les supporters et le stade »

Baptiste Serin : « Nous devons reconquérir les supporters et le stade »

22 décembre 2022 - 18:10

1 Commentaire

Publicité

Ce mercredi midi, le demi-de-mêlée du Rugby Club Toulonnais, Baptiste Serin s’est confié en conférence de presse pour évoquer le match à venir contre Lyon.

Ce-dernier a expliqué avoir apprécié les deux victoires bonifiées remportées en Challenge Cup. Extrait:

« On a passé deux bons week-ends en Coupe d’Europe. Cela nous a permis de faire tourner l’effectif, il y a eu de la rotation dans le groupe et des jeunes joueurs ont joué. C’était très positif car la majorité des mecs a répondu présent. C’était ultra-important pour l’émulation au sein du groupe et pour l’ambiance. Il y a eu deux victoires bonifiées et c’était un objectif pour bien figurer dans cette compétition. Deux semaines très riches. Maintenant, on a un gros match juste avant Noël. C’est une grosse opportunité de se rassurer à domicile car on reste sur deux revers à domicile.

On avait besoin de se rassurer, de gagner à domicile car on reste sur deux non matches à domicile. On s’est rassuré la semaine dernière mais on sait qu’on va jouer un gros morceau. On s’est bien préparé pour bien figurer dans ce match et le remporter. »

Il n’est pas embêté par le fait de rejouer seulement cinq jours après le match contre Bath. Extrait:

« Jouer cinq jours après ça va, mais c’est l’adaptation de la semaine qui est importante. On a bien adapté la semaine avec les préparateurs physiques pour garder une valeur de travail dans la semaine et que ce soit quantifié car si on en fait trop, on peut arriver un peu dur physiquement. Mais ce n’est pas la première fois que ça nous arrive donc on est habitué à cela. C’est un choix de Canal +. On sait que le Boxing Day est une période différente des périodes habituelles. On est préparé pour cela et nous avons eu les calendriers assez tôt donc les coaches ont pu adapter les semaines. C’est une opportunité de jouer à Mayol et faire le maximum pour gagner ce match. »

Concernant le Boxing Day, il précise que le RCT est plutôt bien loti cette saison. Extrait:

« Jouer à Noël ? C’est spécial. Mais on est habitué maintenant. C’est quelque chose de régulier. On attend vite le calendrier pour essayer de s’organiser pour Noël et si possible retourner dans nos familles respectives. On a un calendrier favorable cette année si on pense égoïstement à nous. Donc rien à dire par rapport à cela. »

Dans la foulée, Baptiste Serin a évoqué le match à venir contre Lyon. Extrait:

« Lyon est une équipe très dense, qui joue très bien au rugby. Ils sortent de deux matches assez aboutis en Coupe d’Europe même s’ils ont perdu. C’est une équipe particulière pour Toulon car beaucoup de Toulonnais sont partis à Lyon et Pierre Mignoni a entrainé là-bas pendant de nombreuses années. Le contexte est assez différent des autres matches. C’est une équipe très difficile à manœuvrer mais on s’est concentré sur nous pour savoir ce qu’il allait falloir mettre dans ce match pour remporter une victoire. »

Il l’affirme : le RCT doit reconquérir les supporters de Mayol après les deux défaites concédées à domicile, en Top 14. Extrait:

« On sort de deux défaites à domicile, il y a un stade à reconquérir, des supporters à reconquérir. C’est très important pour nous. On va essayer de tout mettre en œuvre pour pouvoir l’emporter. Il y a peut-être eu un manque d’humilité et un manque stratégique car nous n’avons pas fait ce qu’il fallait sur les deux matches précédents à la maison. On a vu que sur la Coupe d’Europe, quand on met des choses en place, ça change même s’il y a eu de la rotation dans l’équipe. C’est vers quoi on doit tendre pour gagner un match. Il faut mettre les ingrédients physiques et en équipe. Après, on verra si nos individualités ressortent. »

Il précise que ce match tient forcément à coeur à Pierre Mignoni. Extrait:

« Pierre Mignoni est très concerné tout le temps. On sait que c’est un match qui lui tient à coeur. On le sent mais son implication est la même depuis le début. On sait que c’est un match important pour lui et pour l’équipe car le dernier match contre Lyon a été très dur pour nous. C’est un fait. On n’en a pas parlé entre nous mais il ne faut pas l’oublier. »

Aussi, Baptiste Serin a parlé de sa concurrence avec Jules Danglot et Benoit Paillaugue. Extrait:

« Voir Jules Danglot jouer comme ça, ça pique. Je suis content pour lui car il bosse beaucoup et il le mérite. C’est grâce à son travail et la qualité du joueur. Ce n’est pas être langue de bois mais tout le monde sait qu’entre nous trois avec Benoit Paillaugue se passe très bien. On est à fond les uns derrière les autres. La concurrence est très saines. Ca fait du bien que le petit pousse derrière. Ca nous met des coups de fouet. C’est positif pour nous et pour le collectif, l’équipe.

Puis ça fait du bien de se reposer. Notre groupe est frais et plein d’enthousiasme. Jiuta Wainiqolo et Jules Danglot, ce sont des petits soleils dans le groupe, ils ont toujours la banane. Je pense que ne pas enchaîner depuis le début de la saison, ça a généré de la frustration chez Jules. Il a eu des occasions de jouer et il a répondu présent donc c’est très positif pour lui. La saison est longue, c’est un marathon et il fallait se renouveler dans la tête. Ca met un boost à tout le monde et c’est positif pour le groupe. On sent qu’à l’entrainement l’émulation est saine. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. enervé 22 décembre 2022 at 18h- Répondre

    stp pas de menace nucléaire en ce moment tout le monde raisonne en guerrier

    J'aime 1
    J'aime pas 4
  3. Publicité