Bernard Lemaitre répond aux supporters qui ont réclamé sa démission : « Aujourd’hui je n’entends plus ces supporters »

Bernard Lemaitre répond aux supporters qui ont réclamé sa démission : « Aujourd’hui je n’entends plus ces supporters »

6 juin 2024 - 11:20

1 Commentaire

Publicité

Le président du Rugby Club Toulonnais, Bernard Lemaitre s’est confié via Midi Olympique après que le RCT ait validé son billet pour les phases finales du Top 14.

Le patron du RCT a exprimé sa joie intense de pouvoir enfin vivre des phases finales avec Toulon.

Une première depuis son arrivée à la tête du club Varois. Extrait:

Une joie intense d’être qualifiés et bien qualifiés avec du style, et face à Clermont, un concurrent à la phase finale. C’était réconfortant de voir un Mayol si plein, l’arrivée des joueurs était un grand moment, il y avait une énorme ambiance et cela prouve qu’il peut y avoir une fusion entre le club et ses supporters ! Plus globalement, le RCT a une image qui ressemble à cette saison et inversement (rires). Elle a été marquée d’une certaine inconstance, ce qui nous coûte l’une des deux premières places certainement.

Il l’affirme : cette qualification était indispensable pour tout le monde cette saison. Extrait:

Absolument, c’était indispensable pour tout le monde. Le manager Pierre Mignoni et les joueurs ont fait un travail énorme, tout le monde sait à quel point Toulon n’était pas à sa place habituelle ces dernières saisons. Sur les années précédentes, on a toujours échoué de peu, avec beaucoup de regrets.

Au-delà du résultat sec de cette qualification, on est sur une bonne dynamique, il y a une construction au club très vaste et qui va au-delà de l’équipe première et qui trouve aujourd’hui une récompense. Tout le monde a le sentiment d’avoir touché les dividendes (rires).

Il ne manque pas d’envoyer balader les supporters ayant réclamé sa démission lorsque le RCT traversait une période délicate en cours de saison. Extrait:

Avec mon expérience, je trouve cela mesquin. Sur le moment on se pose des questions, on sait que c’est l’effet d’une infime minorité de supporters. Cela ne nous marque pas, même s’il y a des mots qui blessent, mais aujourd’hui je n’entends plus ces supporters.

Il ne cache cependant pas avoir craint le pire lorsque le RCT enchainait les défaites, cet hiver. Extrait:

Bien sûr. On aurait clairement pu être comme d’autres équipes, déçues de ne pas être dans les six, mais on a gagné. Je repense à des victoires à la dernière minute, cela démontrait une certaine force notamment à l’extérieur, à Clermont par exemple. Avant le début de saison, nous nous étions fixé l’objectif d’être quatrième avec Pierre Mignoni, donc je suis content !

Il énumère les matches qui l’ont le plus marqué cette saison. Extrait:

Il y a eu quelque chose de spécial à Bayonne. On a été constant du début à la fin sur ce match, on aurait dit que l’équipe exécutait un plan à la perfection. Je me rappelle aussi d’une victoire à domicile contre Perpignan au moment où l’Usap grimpait à toute vitesse. Il y a aussi le succès à Clermont, c’était le dernier match d’Alun Wyn Jones, l’équipe était formée de beaucoup de jeunes joueurs. C’était incroyable !

Selon lui, une qualification dans le top 6 et un titre de Challenge Cup sont deux moments incomparables. Extrait:

C’est différent, évidemment, je ne peux pas les comparer. La Challenge Cup était un aboutissement, les six sont une étape parce qu’on a envie de faire plus et mieux, c’est partagé par tout le monde. On vient de gagner une belle étape de haute montagne mais il ne faut pas lâcher !

Il s’apprête à vivre des phases finales délicate. Mais selon lui, le RCT peut le faire. Extrait:

De façon difficile. Il n’y a rien de gagné ni de fait. Avant cela, nous jouerons au Stade français qui a l’ambition de terminer deuxième et sur un genre de pelouse synthétique que nous n’apprécions pas. Mais il y a une certaine confiance qui s’est installée, on peut le faire ! Sinon, on jouera à Mayol et on verra bien qui on aura en face de nous.

Son regret ? Le mauvais parcours de l’équipe en Champions Cup. Extrait:

Effectivement, notre parcours en Champions Cup a été mauvais avec quatre défaites en autant de matchs mais il y a eu aucune déroute avec beaucoup de rencontres serrées notamment à Northampton. On s’est loupé, on peut toujours avoir des regrets mais cela ne sert pas à grand-chose. Il faut être positif dans ce contexte !

Pour conclure, il fait passer un message aux supporters Toulonnais. Extrait:

« Restons ensemble, soutenons-nous les uns les autres et méritons-nous. C’est l’essence du rugby. »

Publicité

1 Commentaire

  1. DJANO 9 juin 2024 at 08h- Répondre

    Effectivement je peux comprendre certaines critiques sur les prestations des joueurs sur le staff mais je n’ai jamais compris les attaques virulentes sur le président qui a tout fait pour réussir. Comme je l’ai souvent dit il a été peut-être mal conseillé mais on ne peut lui reprocher son investissement financier et il a toujours répondu présent aux demandes du staff. Mais on le voit bien c’est vrai dans tous les domaines, il y a toujours une minorité de personne qui sont présentes sur les réseaux pour critiquer en permanence