Brock James encourage Patrick Tuifua à rester en Nouvelle-Zélande

Brock James encourage Patrick Tuifua à rester en Nouvelle-Zélande

2 avril 2024 - 10:43

6 Commentaires

Publicité

Le troisième ligne Patrick Tuifua a fait sensation avec l’équipe de France U20 lors du Tournoi des Six-Nations.

A tel point que les recruteurs du Top 14 se sont tous excités en le voyant jouer.

Ainsi, plusieurs clubs Français ont déjà sollicité le joueur de 19 ans pour les saisons à venir.

Par exemple, on sait que Patrick Tuifua a déjà visité les installations sportives du Rugby Club Toulonnais et celle du Stade Rochelais.

Mais le joueur va-t-il accepter de débarquer en Top 14 ou bien va-t-il rester en Nouvelle-Zélande pour tenter sa chance en Super Rugby ?

Pour l’heure, le mystère demeure.

En attendant, Patrick Tuifua est dans l’équipe réserve des Hurricanes comme il l’explique via L’équipe. Extrait:

« Je suis dans l’équipe B. S’il y a des blessures, je dois me préparer à jouer. »

Jono Gibbes se confie également. Extrait:

« Patrick reste éligible pour les All Blacks. Si les Hurricanes l’ont recruté, c’est qu’ils croient en lui. Et c’est la voie royale pour intégrer les All Blacks. »

De son côté, l’ancien ouvreur de Clermont, Brock James a clairement indiqué militer pour que Patrick Taufua reste en Nouvelle-Zélande et ne rejoigne pas le Top 14. Extrait:

« On est super heureux d’avoir Patrick. Il est phénoménal athlétiquement, il a une passe des deux côtés. Et le meilleur reste à venir.

Je l’encourage à rester en Nouvelle-Zélande quelques années, pour parfaire sa technique le mieux possible. C’est dans son intérêt. »

Une autre question se pose : Patrick Tuifua va-t-il jouer pour le XV de France ou les All-Blacks ?

Affaire à suivre…

Publicité

6 Commentaires

  1. marius 2 avril 2024 à 11h- Répondre

    Tiens, ça rappelle le parcours de Delon Armitage.

    J'aime 3
    J'aime pas 6
    • Matabiau 2 avril 2024 à 13h- Répondre

      Les Armitage sont originaire de Trinité et Tobago, et s’ils ont vécu à Nice c’est uniquement dû à la présence de leur père (britannique) pour un contrat de travail de 4 années….. A la différence de Taufa, eux n’ont jamais étaient français, même pas par ascendance……

      J'aime 5
      J'aime pas 2
  2. Bougnatix 2 avril 2024 à 11h- Répondre

    Il a raison Brock , qu’il reste faire son apprentissage rugbystique chez les meilleurs … il aura le temps plus tard de penser à son porte monnaie…

    J'aime 10
    J'aime pas 2
  3. Bouglione 2 avril 2024 à 13h- Répondre

    Pour parfaire la technique d’un joueur d’environ déjà 20 piges il suffit d’avoir un bon spécialiste des skills.

    Mais s’il était sélectionné pour les Blacks on le perdrait, alors que c’est une future star mondiale, de classe mondiale à coup sûr.

    Une perte sportive pour la France irremplaçable.

    Imaginons qu’il devienne Black à 21 ans, ce serait au moins jusqu’à la prochaine Coupe du monde. Ensuite il faudra qu’il vienne 5 ans en France avant d’être sélectionnable.

    Donc je le répère après mon dernier post sur le sujet : on doit tout faire pour le rapatrier. Il a déjà joué pour les Bleuets et non les Baby Blacks !

    La Fédé et la LNR doivent DANS L’INTERET NATIONAL aider financièrement un club français à le recruter, quitte à le sortir du Salary cap un certain temps .

    J'aime 3
    J'aime pas 2
    • Nebro83 2 avril 2024 à 16h- Répondre

      Si la fédé pense vraiment que c’est un futur crack mondial, il lui suffit de le sélectionner pour la tournée de juillet en Argentine.
      Cette tournée se jouera sans doute sans li-mense majorité des mondialistes qui doivent souffler. Y’aura de la place.

  4. ber0683 2 avril 2024 à 18h- Répondre

    D’accord avec Brock…