Cameron Woki explique pourquoi il a décliné les deux propositions de Laurent Marti

Cameron Woki explique pourquoi il a décliné les deux propositions de Laurent Marti

3 août 2022 - 13:52

4 Commentaires

Publicité

Le troisième ligne international Français Cameron Woki a décidé de quitter l’Union Bordeaux-Bègles dès cet été, soit un an avant le terme de son contrat.

Il s’est engagé en faveur du Racing 92 pour les saisons à venir.

Lors d’un entretien accordé au journal L’Équipe, Cameron Woki a expliqué pourquoi il a refusé les deux propositions effectuées par son président Laurent Marti.

Il l’affirme haut et fort : il ne voyait pas son avenir à l’UBB. Extrait:

« Tout au long de la saison qui vient de s’écouler, j’étais en pleine réflexion sur mon avenir. J’ai eu la chance de recevoir deux propositions de mon président Laurent Marti pour prolonger à l’UBB. Mais j’ai décidé de les décliner. Dans ma tête, tout était clair. Pour l’après-2023, je ne me voyais pas à Bordeaux. Le Racing 92, un club très ambitieux, m’a montré de l’intérêt.

J’avais également au fond de moi cette envie de revenir à Paris, de me rapprocher de ma famille. À la base, je devais effectuer ma dernière saison à l’UBB puis signer au Racing 92. Mais l’opportunité d’un départ immédiat s’est présentée pendant mes congés. J’ai appelé Laurent Marti. Vingt-quatre heures plus tard, tout était réglé. Il a accepté ma demande, y trouvant un intérêt lui aussi (le Racing 92 a payé une indemnité de transfert à l’UBB). »

Voilà qui est clair !

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. Sylvestre Twester 3 août 2022 at 16h- Répondre

    Voilà qui est clair, l’argent est le nerf de la guerre et le Président du Racing est très riche….

    J'aime 8
    J'aime pas 2
    • Raffidinfluence 3 août 2022 at 18h- Répondre

      On peut aussi voir les choses autrement. Il y a certes l’argent, mais Bordeaux n’est pas si attractif que cela. Il suffit de voir que plusieurs cadres ont quitté le club, et je ne pense pas que cela soit uniquement pour l’argent. Il suffit de se référer aux propos de Paeva pour constater que le management pose questions.

      J'aime 2
      J'aime pas 7
      • LeCorse 3 août 2022 at 23h- Répondre

        Oh Raffi! Tu peux parler d’un Club ambitieux qui n’a pas atteint le dernier carré depuis 5 ans qui joue dans une salle de concerts sans public sans âme et dont l’effectif est constitué de vedettes qui quittent le navire les uns derrière les autres ! Quel beau club ce racing avec son président richissime et son manager doté d’un carrisme de mouton et has been depuis Le départ de lolo Labit !!
        CQFD

        J'aime 7
        J'aime pas 2
  3. Titou 3 août 2022 at 21h- Répondre

    Et dire que Toulon était traité de club de mercenaires et son président presque un voyou sans scrupules qui galvaudait les valeurs du Rugby ( Marti et Lorenzetti étaient déjà présents ) …..

    J'aime 5
    J'aime pas 4
  4. Publicité