C’est officiel pour Christophe Urios !

C’est officiel pour Christophe Urios !

16 novembre 2022 - 11:32

30 Commentaires

Publicité

C’est désormais officiel : Christophe Urios n’est plus le manager de l’Union Bordeaux-Bègles.

Le technicien Français a été écarté de ses fonctions par le président Laurent Marti en raison des mauvais résultats sportifs de l’équipe mais également car la communication entre les deux hommes ne passait plus.

Aussi, Christophe Urios s’était mis à dos certains joueurs de son vestiaire.

Via un communiqué, l’UBB a officialisé l’information.

Les adjoints de Christophe Urios, à savoir Frédéric Charrier et Julien Laïrle restent en poste.

Voici le communiqué :

« L’Union Bordeaux Bègles confirme la rupture d’un commun accord du contrat de son manager Christophe Urios avec effet immédiat.

Nous tenons à remercier Christophe pour avoir contribué à faire progresser l’UBB durant ces trois dernières saisons. Son travail a permis au club d’écrire une belle page de son histoire. 

Frédéric Charrier et Julien Laïrle poursuivent leur mission au sein du staff sportif. »

Publicité

30 Commentaires

  1. Publicité

  2. joe rokossokossoko 16 novembre 2022 at 11h- Répondre

    il m’a toujours fait penser à Collazo
    Il a rien gagné, il a rien prouvé, juste une grande gueule
    il est arrivé au bon moment, mais il n’a jamais rien montré d’extraordinaire.
    Quand il était à castres il était bon, mais le changement de club, comme Collazo a montré son vrai niveau d’adaptation

    J'aime 19
    J'aime pas 54
    • Syl 16 novembre 2022 at 11h- Répondre

      Sérieux? Il a rien gagné ni rien prouvé? Franchement avant de le défendre, je t’assure qu’il m’a souvent gonflé de par ses déclarations ou ses attitudes. Mais franchement je pense que Toulon aurait fait beaucoup beaucoup mieux sans Collazo et avec lui.

      Mais il a quand même gagné avec Oyo en pro d2 et surtout a réussi à les faire qualifier pour les barrages! Quand on voit la difficulté que c’est aujourd’hui, le réussir avec Oyo je trouve que c’est un exploit.

      Derrière il a gagné le top 14 avec Castres (c’est pas rien non plus et ça m’a bien fait chier) et derrière il a été meilleur avec Bordeaux que tous les autres.

      Franchement je peux pas dire que j’aime le personnage mais pour moi il a prouvé que c’était un bon manager.

      J'aime 69
      J'aime pas 9
    • DedeLePremier 16 novembre 2022 at 11h- Répondre

      Un Brenus avec le CO ?

      J'aime 4
      J'aime pas 4
    • walkert 16 novembre 2022 at 11h- Répondre

      Champion de France avec Castres et de ProD2 avec Oyo … pas mal quand meme

      J'aime 13
      J'aime pas 1
    • Dudu hyeres 16 novembre 2022 at 12h- Répondre

      C’est toi le nul dire qu’il a rien fait
      Ça veut dire que tu y comprends que dalle
      Et que la pipe c’est toi.

      J'aime 21
      J'aime pas 10
      • Mola the best 17 novembre 2022 at 15h- Répondre

        ça c’est du Lorenzo!! Pipe et rajouter ça en fin de com, ce besoin de finir par une insulte, c’est du Lorenzo tout cracher

    • André 16 novembre 2022 at 13h- Répondre

      @ Joe

      Le commentaire sur Urios est mensonger !!!!!
      Urios a eu des résultats à Oyonnax et à gagné le bouclier avec Castres !! Également avec UBB il les a qualifiés pour les phases finale en top14 ce qui n’est pas rien !!!
      Par contre Urios n’est pas un manager capable de pérenniser un club dans la durée ces méthodes ont des limites et surtout c’est un manager qui ne se remet pas en cause c’est toujours la faute des autres il a fait a Bordeaux ce qu’il a fait a Castres.
      Après il est meilleur que Collazo incontestablement sauf qu’il lui faudrait dégonfler un peu son Ego ,, s’il a l’intelligence de comprendre son erreur à Bordeaux il peut rebondir.

      J'aime 17
      J'aime pas 3
      • mm8382 17 novembre 2022 at 09h- Répondre

        Pourquoi cette fois le génial Urios comprendrait-il ses erreurs ?
        Il a strictement reproduit à Bordeaux ce qu’il a fait à Castres, dans les deux cas ça a bien démarré et ça s’est très mal terminé (grogne des joueurs, déclarations imbuvable en conf. de presse (mais c’était pas grave, parce qu’il n’y peut rien, c’est un sanguin avec un caractère de cochon… alors on l’excuse…) puis bouderie de Urios et enfin départ en fanfare…).
        Il est imbuvable, pas plus compétent que de nombreux autres coachs, je n’ai jamais compris la « Urios mania » de certains…

  3. Gerct 16 novembre 2022 at 11h- Répondre

    Tu oublies un titre de champion avec Castres

    J'aime 22
    J'aime pas 2
  4. boom09 16 novembre 2022 at 11h- Répondre

    en finalité , il va faire une excellente opration financiere ! et va pouvoir s’adonner à sa passion dans son domaine du minervois ! Apres ce n’est pas évident de faire l’unanimité dans un club et un vestiaire ! nous ne pouvons pas balayer par un licenciement tres surprenant par sa rapidité ? une longue carriere de joueur et d’entraineur ,OYO , le CO ECT ! ET une connaissance tres pointue de ce sport ! Apres sur les managments à l’ancienne , moderne ,strategique ,participatif ou autres ! c’est un long débat !

    J'aime 11
    J'aime pas 1
    • Bolaherte 17 novembre 2022 at 06h- Répondre

      Soit tu n’y connais rien, soit t’es un âne… Il a fait remonter Oyo et l’a qualifiée la première année en top 6…Il a été champion avec Castres… Et avant lui jamais L’UBB ne s’était qualifiée…. Seulement il faut des mecs qui en veulent… .. Notre starlette Jalibert s’est plaint du docteur,, de l’entraîneur et du recrutement du club…
      Il a fait virer le docteur, Urios et on attend donc le licenciement de Marti !

      • Mola the best 17 novembre 2022 at 15h- Répondre

        Marti licencié, par qui? Il va se licencier lui-même?

  5. Pitivier 16 novembre 2022 at 12h- Répondre

    Grosse perte pour l’ubb, tant mieux pour nous.

    J'aime 15
    J'aime pas 7
    • Raffidinfluence 16 novembre 2022 at 13h- Répondre

      Moi ce que je vois, c’est qu’il quitte le club sans indemnités. Donc Marti avait du lourd comme je le disais depuis longtemps. Bon entraîneur, mais le roi de la baffe prend une baffe symbolique a son tour. C’etait une baffe ou un procès en harcèlement moral au sens du droit du travail.

      J'aime 11
      J'aime pas 3
      • Yeux de gobi 16 novembre 2022 at 14h- Répondre

        Salut, qu’est-ce qui te fait dire que c’est sans indemnités ? Rupture d’un commun accord ne signifie pas absence d’indemnités.
        Mais tu as peut-être des infos que je n’ai pas.

        J'aime 4
        J'aime pas 2
        • Raffidinfluence 16 novembre 2022 at 20h- Répondre

          Si tu signes une rupture d’un commun accord dans le cadre d’un CDD, tu ne verses pas d’indemnités sur la rupture du contrat. Sinon tu fais un montage pour ne pas payer de charges sociales et la il faut mieux partir sur une faute grave transigee. En CDD pour partir sur un commun accord la jurisprudence te précise qu’il ne peut pas y avoir de litige au moment de la rupture. Donc ce serait très risqué de prendre cette option a mon avis et de transiger derrière. En tous cas moi je ne le ferai pas, mais je n’ai que 25 ans de barre en droit social. Bon en tant que rochelais, je sais qu’un membre de l’Ubb passe par l’Asr a indiqué a l’un de mes potes qu’il y avait une ambiance glaciale depuis de nombreuses semaines. Je pense qu’Urios y est pour bcp et qu’il a intérêt à faire profil bas, car Marti ne va pas se ruiner alors que l’autre a mis le 🔥 au club. Pour ma part je ne regretterai pas ce type qui ne donne pas l’exemple aux drôles. Je souhaite le meilleur pour l’Ubb et pense que Bru est un bon choix.

          J'aime 2
          J'aime pas 2
      • marc 16 novembre 2022 at 16h- Répondre

        Ou peut-être qu’il est plus droit qu’un certain entraîneur médiocre qui s’est barré avec la caisse de son soi disant club de coeur…

        J'aime 4
        J'aime pas 2
  6. Place Puget 16 novembre 2022 at 12h- Répondre

    Le premier entraineur à avoir reussit l’exploit de ne pas qualifier Castres en top6 ces 12 denieres années. Un vestiaire à dos à castres comme à l’UBB
    En faire une star était une escroquerie rugbystique des medias.

    J'aime 9
    J'aime pas 8
  7. Hervé31 16 novembre 2022 at 13h- Répondre

    Croisons les doigts pour qu’il signe à Brive.

    J'aime 6
    J'aime pas 1
    • dede89 16 novembre 2022 at 16h- Répondre

      Ouais Urios sait mobiliser les équipes qui se cherchent ce dont tout le monde n’est pas capable!

  8. laméduse 16 novembre 2022 at 14h- Répondre

    Combien de toulonnais étaient en apnée devant URIOS ces dernières années , le sport est cruel de star tu deviens paria auprès de ceux qui t’ont badé … le rugby pro s’est bien adapté en suivant les régles les plus démoniaques du football

    J'aime 12
    J'aime pas 1
  9. Philou capitole 16 novembre 2022 at 16h- Répondre

    Vous croyez qu il invitera Mathieu et Cameron au barbecue de départ ? 🙂

  10. dede89 16 novembre 2022 at 16h- Répondre

    Allez on se calme, entraineur c’est pas le truc le plus facile, 3 saisons c’est beaucoup et avec son carafon Urios s’est un peu autodézingué mais à part libérer ses aigreurs les commentaires incendiaires contre ce bon mec (je suppose) ne sont pas mérités.

    • Mola the best 17 novembre 2022 at 12h- Répondre

      Et Mola, il est en poste depuis quand??

  11. le dacquois 16 novembre 2022 at 16h- Répondre

    ce sport se footballise un peu trop a mon gout !!..l hypocrisie , le cynisme et le pognon vont finir par jouer de mauvais tours a ce sport !!

  12. mm8382 16 novembre 2022 at 19h- Répondre

    Dire que certains sur ce blog en rêvaient au RCT ou à la tête du XV de France…

    Alors que Colazzo, par exemple, fut allègrement descendu en flamme sur ce même blog de « supporters » (alors que sur la seule saison où il a pu compter sur un groupe et une équipe au complet, nous étions sur une série de 11 ou 12 matchs sans défaite et 4ème du Top 14, sur une très belle dynamique…).

    Oui, je sais, Urios a gagné un top 14 avec Castres… ouais… mais sans bâtir grand chose et, déjà à l’époque, ça c’était mal fini (et il ne s’était expliqué avec ses joueurs… boudant les réunions de fin de saisons… ridicule…).

    Pour le reste, les deux ont un palmarès comparable (une accession en Top 14, l’un avec Oyonnax, l’autre avec la Rochelle).

    Et humainement, si Colazzo est assez détesté ici par beaucoup de monde, Urios est encore plus imbuvable en conf. de presse, et il est visiblement tout aussi en difficulté avec les nouvelles génération de joueurs…

    Bref tout ça pour dire que je n’ai jamais compris comment tant de « spécialistes / génies » ès Rugby pouvaient d’un côté se montrer aussi virulents et dénigrants envers Colazzo et en même temps, « bader » Urios…

  13. Michel 0183 16 novembre 2022 at 21h- Répondre

    HEI !!!.. @Joe Rokomachintruc !.. Intéresse toi plutôt au tennis de table . Tu y gagneras qui sait déjà sans doute mieux en crédibilité , vis à vis des gens du Blog . Pauvre France , va !.. Pauvre gars !..

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  14. toulontoujours 17 novembre 2022 at 11h- Répondre

    Moi je n’apprécie pas sa personnalité, mais en effet ce n’est pas un mauvais entraineur et sa carrière en est la preuve. Après il fallait bien faire sauter un plomb en espérant une réaction positive de l’UBB. Ceci dit est ce le bon plomb? Je n’en suis pas si sur.
    J’espère pour les supporters bordelais que cette transition ne va pas se retrouver négativement dans les résultats du club.
    Pour moi Bordeaux est un grand club, qui joue parfois de malchance, mais qui ces dernières années nous a montré qu’il avait sa place dans le TOP6.
    Je suis curieux de voir ou rebondira URIOS…

    • Mola the best 17 novembre 2022 at 12h- Répondre

      Dans ses vignes. Il va pouvoir faire la vinification de son pinard, c’est pile le bon moment.

  15. Publicité