Clément Poitrenaud : « On ne peut pas se permettre d’avorter des actions »

Clément Poitrenaud : « On ne peut pas se permettre d’avorter des actions »

13 septembre 2021 - 0:33

2 Commentaires

Publicité

Malgré la large victoire de ses joueurs contre le Rugby Club Toulonnais, ce dimanche soir à Ernest-Wallon (41-10), l’entraineur des arrières du Stade-Toulousain, Clément Poitrenaud a relativisé sa satisfaction.

Selon lui, Toulouse ne peut pas se permettre d’avorter des actions avec des fautes de mains ou des mauvais chois de jeu.

Selon lui, son équipe doit encore beaucoup travailler avant d’effectuer un match plein. Extrait:

« C’est bien évidemment. On aurait signé pour battre les Toulonnais avec le point de bonus offensif. Mais il faut être exigeant et on ne peut pas se permettre d’avorter des actions par des mauvais choix par des 4 contre 1 ratés, par des 2 contre 1 ratés, par des fautes de mains évitables, par des mauvaises connexions dans les rucks. Il y a du travail pour réaliser un match plein. Sur les deux premières rencontres on est satisfait du résultat mais sur le contenu on sait qu’il y a encore du travail.

Nous n’avons pas été si dominants que ça. On a eu du mal à mettre notre rugby en place en première mi-temps. On marque des essais à zéro passe, on fait des fautes de main…

On a été plutôt bon et efficace sur les basiques, ce qui nous a permis de prendre le score. Le début de deuxième mi-temps a été plus positif, l’occupation était meilleure. On a mis les choses dans l’ordre. Il y a quand même pas mal de choses à revoir. On est satisfait des résultats des deux premiers matches, mais il y a encore du travail sur le contenu. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. mayol83 13 septembre 2021 at 00h- Répondre

    Je pense que ce sont des années lumières qui séparent le Staff du RCT de celui de Toulouse!
    Allez Patrice écoute ce que dit le monsieur !
    il parle de jeux, d’actions aux pluriel ! oui oui ça existe Patrice !
    Allez va jouer maintenant

    J'aime 10
    J'aime pas 2
  3. Michel Fery 13 septembre 2021 at 07h- Répondre

    Toujours est il et il est vrai que ce n’était tout de même pas non plus le *Grand Toulouse* de fin de saison précédente , et heureusement qu’il ne fut pas encore à leur véritable niveau hier soir . Car je n’ose même pas imaginer le scénario !.. Quand même , que de travail nous reste t il encore à fournir pour se permettre enfin à un moment donné , au moins de rivaliser avec ce *Stade-Toulousain* , surtout qui plus est avec tous ces nouveaux jeunes joueurs qui ne demandent ma fois qu’à progresser aussi !… Vivement que la Mayo puisse prendre assez rapidement .!.. Ou alors , nous attendrons très patiemment d’être enfin parfaitement au complet !.. Quand ?..

  4. Publicité