Crise à Clermont : Un technicien démissionne et explique sa décision !

Crise à Clermont : Un technicien démissionne et explique sa décision !

3 janvier 2023 - 10:23

9 Commentaires

Publicité

Le club de Clermont traverse une période très délicate.

Les Auvergnats ont pris une terrible claque à domicile contre Toulouse ce dimanche soir et pointent à la 11ème place du Top 14.

Ce mardi, l’entraîneur des trois-quarts de l’ASM, Xavier Sadourny, a décidé de quitter ses fonctions au sein du groupe professionnel avec effet immédiat.

Dans le staff depuis le début de la saison 2013-2014, l’ancien ouvreur, formé au club, a évolué avec Vern Cotter, Franck Azéma et Jono Gibbes au fil des années. Décrivant un phénomène « d’usure et de messages plus difficiles à transmettre auprès des joueurs »,  il a choisi d’arrêter dès maintenant sa mission auprès du groupe professionnel. Le club remercie  Xavier pour son professionnalisme et son investissement tout long des 10 dernières saisons passées sous les couleurs Jaune et Bleu.

Jono Gibbes avait parlé d’une période de 24 heures durant laquelle il devait faire le point à travers des échanges en interne à la suite du revers face au Stade Toulousain. Au terme de cette journée d’analyse et de discussions, l’entraineur des trois-quarts clermontois, Xavier Sadourny a fait savoir qu’il avait choisi de quitter ses fonctions avec effet immédiat. Il nous explique sa décision.

« Cela fait maintenant 9 ans que je suis au contact du groupe professionnel à travers diverses missions. C’est un métier où le temps est rarement un allié. J’ai eu la chance de travailler avec des staffs de très haut niveau depuis toutes ces années. J’ai beaucoup appris et progressé à leurs côtés. Jono Gibbes est un entraîneur très compétent qui a su amener beaucoup de fraicheur en compagnie de Johnny Claxton ou Julien Ledevedec ainsi que tous ceux qui nous ont rejoints. Depuis quelques temps, je sentais que mon message était moins bien reçu, que les connexions étaient moins fluides. J’ai senti que c’était le bon moment, et je préfère que cela s’arrête maintenant.

Le métier d’entraineur nécessite de rester authentique, vrai, d’être aussi entraînant. J’ai le sentiment que cela devenait plus difficile et que ma décision est la bonne. Je ne pars pas pour autre chose, l’ASM Clermont Auvergne est mon club. J’en ai connu tous les niveaux, de ma formation à l’équipe fanion avant de travailler avec le centre de formation et le staff de l’équipe première. J’en ai tiré d’énormes satisfactions, de grandes joies et c’est avec tout cela que je vais prendre le recul qui me parait nécessaire avant de, je l’espère, retrouver d’autres missions avec le centre de formation. »

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. ST 3 janvier 2023 at 10h- Répondre

    Je ne sais pas ce qui se passe à l’ASM mais il faudrait une énorme remise en question. Ce club est en danger et risque de finir en PRO D2 l’année prochaine.

    J'aime 13
    J'aime pas 8
    • Bastatrogros 3 janvier 2023 at 11h- Répondre

      C’est ce que les medias essayent de montrer mais c’est faux .
      Le cas sadourny, par exemple, était nécessaire. Ça fait un moment que son message ne passe plus auprès des joueurs.
      Le renouvellement en général semblait obligatoire et le club est en train de le faire .
      Nous allons avoir une fin de saison difficile avec seulement le maintien à aller chercher mais la saison prochaine, je pense que le club pourra s’inviter dans les prétendants aux 6 premières places .

      J'aime 10
      J'aime pas 4
      • Bastatrogros 3 janvier 2023 at 12h- Répondre

        Je tiens à signaler qu’il n’est ni virer ni ne part vraiment. Il va prendre des vacances bien méritées et devrait rejoindre le centre de formation où il faisait un excellent boulot comme passerelle espoirs/pros

        J'aime 8
        J'aime pas 2
        • Groule 3 janvier 2023 at 13h- Répondre

          Par expérience, les saisons de transition, ça peut durer plus de 5 ans !

          J'aime 6
          J'aime pas 1
          • Bastatrogros 3 janvier 2023 at 14h

            Ça fait déjà 5 ans de notre côté donc on peut espérer une bonne saison prochainement 😀

            Pour infos , il se murmure que guillon quitterait lui aussi son poste pour laisser la place à retiere.
            Il paraît que Michelin souhaite doucement lâcher prise tant financièrement qu’au niveau des décisions l’ASM .

            Michelin ne faisant partie qu’à 7% du budget de l’ASM , cela n’aurait pas d’incidence surtout que guillon a remis sur les rails Clermont niveau finances .

            On devrait savoir si c’est vrai dans la semaine

            J'aime 9
            J'aime pas 1
  3. Eddy 3 janvier 2023 at 11h- Répondre

    Depuis le départ de De Cro….
    Une nouvelle finale RCT/ASM c’est clairement pas à l’horizon…
    Je suis déjà bien triste de notre niveau, mais voir nos rivaux historiques sombrer aussi, n’apaise en rien ma peine.
    Nostalgie
    La vie est un cycle, espérons que d’ici 10 ans nous retrouverons ensemble les sommets.

    J'aime 40
    J'aime pas 1
  4. MerciJojo63 3 janvier 2023 at 14h- Répondre

    Pour moi, c’est Sadourny qui trinque parce qu’il ne pouvait pas succéder à Gibbes!
    Si le n°2 de Gibbes était bon et avait le groupe avec lui, c’est Gibbes qui aurait sauté!
    Comme Julien Lairle à l’UBB qui a pris la place d’Urios pour l’intérim.
    Sadourny sous entend que les joueurs ne le « suivaient » pas et on le sentait bien…
    Gibbes selon moi n’est pas l’homme de la situation, on sent tout autant qu’ils n’arrivent pas à avoir les joueurs derrière lui (les joueurs partent un par un et quittent le navire qu’ils sentent couler…) et il a une communication catastrophique! il n’arrive pas à aligner 2 phrases en français, ce qui je le répète doit être préjudiciable pour le très au niveau! Quand Clermont est en crise depuis quelques temps, comment voulez vous reprendre la main quand vous n’arriver pas à vous exprimer vous même!
    Il faut un nouvel entraîneur en chef à Clermont!
    Je le répète Gibbes n’est pas l’homme de la situation.

    J'aime 13
    J'aime pas 2
    • Asm8363 3 janvier 2023 at 14h- Répondre

      Pourquoi pas mario …?

    • ANDRE 3 janvier 2023 at 16h- Répondre

      Merci Jojo63 Parfaitement d’accord avec votre analyse : comme à l’UBB avec Urios, lorsque l’entraîneur a perdu son vestiaire, pas la peine d’insister, il faut partir … seul moyen d’éviter l’hémorragie . Pour ce qui est de D.Penaud qui a du sentir le malaise, il est curieux de voir les réflexions et analyses faites par deux personnages atypiques que sont Boudjellal et JB Lafond sur rugbyrama au sujet du choix du joueur.

  5. Publicité