Damian Penaud : « Il y a de grandes chances que je reste à Clermont si… »

Damian Penaud : « Il y a de grandes chances que je reste à Clermont si… »

29 août 2022 - 17:07

5 Commentaires

Publicité

Lors d’un long entretien accordé à Rugbyrama, l’ailier international Français Damian Penaud a évoqué son avenir.

Il ne cache pas que son avenir est encore très flou, lui qui verra son engagement avec Clermont arriver à terme au mois de juin 2023. Extrait:

« Mon avenir est un peu flou. J’ai envie de me laisser du temps de réflexion. Je prendrai ma décision en mars après le Tournoi. J’attends de voir comment Clermont va évoluer, pour voir si l’équipe sera compétitive dans les deux compétitions. Je suis un compétiteur et j’ai envie de gagner des titres. Je ne me vois pas dans un club qui ne gagne pas. Les carrières sont courtes et les titres ça ne court pas les rues. Mais ce n’est pas quelque chose qui me tracasse au quotidien. »

Ce qui pourrait le convaincre de rester ? Que Clermont remporte le Bouclier de Brennus. Extrait:

« L’ASM est le club qui est venu me chercher, qui m’a fait confiance. Je leur dois du respect. Si le club est champion de France cette saison, il y a de grandes chances que je reste. Je prendrai ma décision sagement, calmement. Elle sera mûrement réfléchie. Je ne suis pas pressé. J’attendrai la fin du Tournoi car évidemment je ne pourrai pas attendre le mois de juin. Mais le sportif sera très important à mes yeux, même s’il n’y a pas que ça non plus. On verra bien. »

Dans la foulée, l’ailier a évoqué la période délicate traversée par les Clermontois depuis quelques saisons désormais. Extrait:

« On vit des années compliquées avec des résultats moins bons. Forcément, les gens se posent des questions. C’est logique. On n’a pas l’habitude de voir l’ASM dans cette spirale négative. C’est à nous de remettre ce club à sa place, de retrouver le Top 6 et d’être performant en phase finale. Et même de jouer sur les deux tableaux, avec la Champions Cup. »

Damian Penaud ne sait pas véritablement expliquer la raison de cette période délicate. Extrait:

« Franchement, je n’en sais rien. C’était peut-être la fin d’un cycle avec des joueurs phares qui nous ont quittés. Il y a un travail de reconstruction en cours. On verra bien… »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. Fairplay63 29 août 2022 at 18h- Répondre

    Il aura 27 ans ou presque en Juin 2023. Il est probable qu’ il va chercher un contrat lucratif de 4 ans car après à 31 ans les cours vont chuter , sans parler des possibiltés offertes par le salary cap du top 14… . Bien sur la volonté des gagner reste chez un sportif mais dans ce cas un réseau de connaissance compte aussi (établissement d’une vie sociale ..) .
    Je vois 25 % de chance pour Clermont ; 25% pour Toulouse ( qui fait réver tout le monde ) ;10 pour UBB La Rochelle Racing Toulon ou Montpellier . Je ne crois pas à l’étranger en 2023.

    • Anenath 30 août 2022 at 20h- Répondre

      Je connais des joueurs qui ne rêvent pas specialement de Toulouse , des très grandes stars planétaires
      Toulouse fait peut être rêver bocou de joueurs français mais pas au delà

      J'aime 1
      J'aime pas 1
      • Lulu 30 août 2022 at 21h- Répondre

        Et comme Penaud est Belge il n’en rêve pas !

        J'aime 1
        J'aime pas 1
  3. MerciJojo63 29 août 2022 at 20h- Répondre

    « Franchement, je n’en sais rien. C’était peut-être la fin d’un cycle avec des joueurs phares qui nous ont quittés. Il y a un travail de reconstruction en cours. On verra bien… »: ouai bof pour un des cadres de l’équipe, il a pas l’air d’être bien motivé, ça n’augure rien de bon: pour son implication et son envie de rester au club. J’espère me tromper.

  4. Sylvestre Twester 30 août 2022 at 08h- Répondre

    Malheureusement comme son club il est dans une spirale descendante. Il choisira la sécurité financière, je ne le voit pas à Toulouse mais plus à l’ubb, le Racing ou la Rochelle, peut-être Toulon aussi.

    J'aime 1
    J'aime pas 1
  5. Publicité