Découvrez les chaînes qui veulent concurrencer Canal + pour diffuser le Top 14 !

Découvrez les chaînes qui veulent concurrencer Canal + pour diffuser le Top 14 !

2 avril 2024 - 18:52

14 Commentaires

Publicité

La Ligue nationale de rugby a officiellement lancé ce mardi son appel d’offres pour les droits TV du Top 14 et de la Pro D2 pour les quatre saisons entre 2027 et 2031. La diffusion des deux principaux championnats français est répartie en quatre lots distincts.

A l’heure où la Ligue 1 cherche toujours preneur pour ses droits TV à partir de l’été prochain, c’est désormais au tour du rugby français d’annoncer son appel d’offres pour le Top 14 et la Pro D2. Le comité directeur de la Ligue nationale de rugby (LNR) a lancé la procédure officielle sur l’exploitation des droits audiovisuels pour une période de quatre ans entre la saison 2027-2028 et jusqu’en 2030-2031.

« Le lancement de l’appel d’offres intervient dans le contexte d’une dynamique très positive pour le rugby français: les championnats n’ont jamais été aussi intenses et attractifs, l’engouement du public progresse chaque saison, les clubs français et l’équipe de France performent sur la scène européenne et internationale », a salué René Bouscatel, président de la LNR dans le communiqué de son instance.

« Cette dynamique a encore été renforcée par la Coupe du monde 2023 en France. Le rugby ressort ainsi aujourd’hui comme le deuxième sport le plus suivi en France. En lançant cet appel d’offres, nous souhaitons, comme la LNR l’a fait lors des précédents cycles, disposer d’une visibilité à moyen terme sur l’exposition médiatique des championnats et sur les ressources futures liées aux droits audiovisuels. »

Canal+ bientôt concurrencé?

Cet appel d’offres est composé de quatre lots, ou « packs », selon un communiqué de la LNR, qui précise que les offres des candidats sont attendues le 22 mai. Actuellement diffusés par Canal+, seul détenteur de droits pour le Top 14 et la Pro D2, les deux championnats français bénéficient d’une belle exposition en prime time le samedi et dimanche soir, en raison notamment du conflit entre la chaîne cryptée et la LFP autour de la Ligue 1.

Selon certaines sources auprès de l’AFP, des diffuseurs comme BeIN Sports, qui retransmet déjà la Champions Cup, Amazon ou la plateforme de streaming sportif DAZN, pourraient également se positionner sur les droits du Top 14 et de la Pro D2.

Quatre packs dont un hybride

Les packs 1 et 2 de l’appel d’offres validé mardi par la LNR se concentrent uniquement sur les droits de diffusion de matchs et d’un magazine sur le Top 14. Le premier lot disposera ainsi des choix 1 et 4 à chaque journée de championnat et toutes les rencontres de la « phase finale ».

Le deuxième lot comprendra les choix 2 et 5 de chaque journée de Top 14, un magazine sur l’élite ainsi que le meilleur choix des barrages et demi-finales en co-diffusion avec le détenteur du premier pack.

Afin de séduire d’éventuels diffuseurs autres que Canal+, la LNR dispose aussi d’un lot hybride avec les troisièmes et quatrièmes choix de chaque journée de Top 14, le deuxième choix des barrages et demi-finales (en co-diffusion avec le détenteur du premier pack) ainsi que deux matchs par week-end de Pro D2 (choix 2 et 3), le magazine Soir de rugby des deux divisions et un match des barrages et des demi-finales de Pro D2 (en co-diffusion).

Enfin, le quatrième lot porte uniquement sur la Pro D2. Selon le communiqué de la LNR, il offre la possibilité de diffuser « à chaque journée l’ensemble des matchs en saison régulière et en phase finale, et le magazine officiel de la compétition ».

Un prix de réserve à 130 millions d’euros

Diffuseur jusqu’à la fin de la saison 2026-2027, Canal+ avait versé 121,6 millions d’euros pour acquérir les droits en cours, dont 113,6 millions uniquement pour le Top 14. Avec le lancement de son nouvel appel d’offres, la LNR a augmenté les tarifs et a fixé un prix de réserve à 130 millions d’euros. S’il n’est pas atteint, des négociations de gré à gré entre la Ligue et les diffuseurs pourraient intervenir.

Si l’aspect financier a son importance dans le choix du prochain diffuseur du Top 14 et de la Pro D2, au sein de la LNR on précise à RMC Sport que ce ne sera pas le seul point évalué par l’instance.

On prévoit ainsi une sorte de coefficient pour évaluer les dossiers des candidats en matière d’exposition médiatique et de mise en avant (via la publicité pour les matchs) du Top 14 et de la Pro D2. La finale du Top 14 diffusée en clair, actuellement entre les mains de France TV, ne figure pas dans l’appel d’offres et fera l’objet d’une consultation ultérieure.

Via RMC Sport

Publicité

14 Commentaires

  1. André 2 avril 2024 à 19h- Répondre

    Quand on voit les diverses retransmissions effectuées par Bein sports concernant, non seulement le rugby, sans aucun préambule d’avant match et débriefing après les rencontres – sans parler des reporters utilisés sur les terrains qui n’ont rien à voir avec ceux de Canal – je crains que la comparaison avec le diffuseur actuel risque d’en décevoir beaucoup (et moi le premier !).

    J'aime 48
    J'aime pas 3
    • Ernest Wallon 2 avril 2024 à 20h- Répondre

      Un commentaire de la Daube sans « saucisse cassoulet ou Toulouse » , je le crois pas!! Usurpation de pseudo à tous les coups!

      J'aime 5
      J'aime pas 17
      • Canard du chêne 3 avril 2024 à 06h- Répondre

        Pauvre garçon c’est impensable qu’un tel degré de bêtise passe la modération, tu es sponsorisé ou bien un virus ?

        J'aime 8
        J'aime pas 8
    • marius 3 avril 2024 à 08h- Répondre

      Parce que tu crois que M. Bayle qui boycotte les plans sur les tribunes du Vélodrome et les interview de nos joueurs pour punir le président du RCT d’avoir voulu renégocier les droits TV par mandat de la LNR, c’est mieux ?
      C’est Bayle lui-même qui l’a dit.

      J'aime 5
      J'aime pas 1
    • ST 3 avril 2024 à 12h- Répondre

      Pour une fois, je suis d´accord avec toi André sans parler de l´usine à gaz à monter avec les divers abonnements si on veut assister à tous les matchs de son équipe.

  2. Barracuda 2 avril 2024 à 19h- Répondre

    Et qui va l’avoir dans l os ?nous bouscatel va vendre des lots comme le’foot on va avoir des matchs avec plusieurs diffuseurs résultat qui va mettre encore et encore la main à la.poche ? Nous ,et en plus nous allons financer sa réélection a la fédé je dis bravo a ce monsieur qui a été élu avec le vote des présidents .

    J'aime 28
    J'aime pas 2
    • Ernest Wallon 2 avril 2024 à 20h- Répondre

      Un mois d’abonnement pour le prix d’une place pour un match, ça reste correct, en espérant bien sûr que l’abonnement n’explose pas…

      J'aime 7
      J'aime pas 8
  3. Flattwin38 2 avril 2024 à 20h- Répondre

    Qui va payer ? Ben nous, les vaches à lait…

    J'aime 17
    J'aime pas 2
    • Parceque+Toulon 3 avril 2024 à 12h- Répondre

      Fait comme moi ne t’abonnes pas!
      Plus il y aura de moutons qui payent plus ces gens nous exploiteront

      J'aime 3
      J'aime pas 2
      • Genevois Michel 4 avril 2024 à 10h- Répondre

        Effectivement ! Cela a été mon choix depuis des années, et c’est très bien ainsi….. Car cet argent tant convoité sers a quoi si ce n’est a faire venir des joueurs étrangers toujours plus grands toujours plus lourds pour un rugby lourd sans envergure … Très regrettable a mon sens.

  4. Canard du chêne 3 avril 2024 à 06h- Répondre

    Mettre en concurrence canal pourquoi pas, par contre un cahier des charges doit être respecté en contrepartie:
    Moyens techniques
    Qualité des commentateurs
    Critères de vente au consommateur
    Prenons l’exemple de canal:
    il faut en sus de l’abonnement de base, payer un pack sport, et en plus du pack sport payer un forfait Rugby+ pour avoir l’intégralité des matches de championnat.
    Il faut un abonnement Bein pour les coupes d’Europe…
    Le rugby coûte cher à l’amateur et pour un peu qu’il soit abonné dans un club son budget rugby devient très lourd.
    Donc messieurs de la ligue faites du fric mais imposez des conditions de revente aux diffuseurs qui épargnent un peu le supporteur, Merci!

  5. FanRCT 3 avril 2024 à 08h- Répondre

    Multi-diffuseurs, ça voudra dire multi-abonnements pour les supporters, … Merci de ne pas toujours réfléchir pour les poches de la ligue mais aussi à celles des supporters. Franchement, on a beau ne pas aimer certains commentateurs, la façon dont canal met en avant le rugby depuis plusieurs années mérite le respect.

    J'aime 17
    J'aime pas 1
  6. Larrade 3 avril 2024 à 09h- Répondre

    A tous ceux qui cr.itiquent Canal+, les soi-disant partis pris, le favoritisme etc… Vous verrez que si Canal+ perd le monopole sur la diffusion rugby, ce sera l’effondrement pur et simple d’une ambiance, d’une atmosphère qui entoure l’avant, le match et l’après match. Quel sera le cahier des charges pour les futurs diffuseurs ? Pas sûr que le qualitatif y soit…

    J'aime 12
    J'aime pas 2
  7. ST 3 avril 2024 à 12h- Répondre

    Je préfère aussi payer mon abonnement à une société Française qu´aux Ricains ou pire aux Quataris