Découvrez pourquoi les clubs du Top 14 qui ne respectent pas le quota JIFF risquent la catastrophe !

Découvrez pourquoi les clubs du Top 14 qui ne respectent pas le quota JIFF risquent la catastrophe !

19 avril 2024 - 0:54

4 Commentaires

Publicité

Comme le réclame la Ligue Nationale de Rugby, les clubs du Top 14 doivent respecter le quota JIFF.

Pour la saison 2023 / 2024, la LNR demande aux clubs Français d’aligner une moyenne de 16 JIFF tout au long de la saison.

Plusieurs clubs sont actuellement en grande difficulté.

En effet, le club de Clermont mais surtout celui de Montpellier sont dans en zone rouge car en-dessous de cette moyenne de 16 JIFF.

Il y a donc urgence pour ces deux clubs puisqu’il ne reste plus que six matches pour rétablir la barre et repasser au-dessus des 16 JIFF de moyenne.

Que risquent les clubs qui venaient à ne pas respecter le quota JIFF ?

Le règlement de la Ligue Nationale de Rugby est clair.

Les clubs qui se retrouvent avec moyenne entre 15 et 16 JIFF sur la saison se verront retirer 6 points au classement pour la saison 2024 / 2025.

Les clubs qui se retrouvent avec une moyenne entre 14 et 15 JIFF sur la saison se verront retirer 8 points au classement pour la saison 2024 / 2025.

Les clubs qui se retrouvent avec une moyenne entre 13 et 14 JIFF sur la saison se verront retirer 10 points au classement pour la saison 2024 / 2025.

Les clubs qui se retrouvent avec une moyenne inférieure à 13 JIFF sur la saison se verront retirer 12 points au classement pour la saison 2024 / 2025.

Depuis la mise en place du quota JIFF, aucun club n’a osé ne pas respecter ce règlement.

Autrement dit, aucun club n’a encore été sanctionné par la Ligue Nationale de Rugby.

La saison dernière, le Rugby Club Toulonnais s’était retrouvé en grande difficulté en fin de saison et avait dû aligner une équipe pleine de JIFF pour le match contre le Racing 92, lequel s’était soldé par une lourde défaite (43-7).

Si le RCT est dans le clous cette saison, ce n’est pas le cas de Montpellier et de Clermont qui vont devoir faire très attention pour éviter une grosse désillusion.

Montpellier compte actuellement une moyenne de 15,55 JIFF. Le staff du MHR hésiterait d’ailleurs à ne pas respecter le quota JIFF et débuter la saison prochaine avec des points en moins plutôt que de se mettre en péril son maintien.

A noter que les clubs qui finissent la saison avec une moyenne de 17 JIFF et plus seront récompensés par la Ligue Nationale de Rugby.

Une prime de 220 000 euros leur sera versée, avec un plafond fixé à 320 000 euros.

Le Stade-Toulousain est d’ailleurs quasiment assuré de toucher ces 320 000 euros car le club de la Ville Rose compte une moyenne de 21,33 JIFF. Il s’agit du meilleur élève du Top 14 dans le domaine.

Publicité

4 Commentaires