Demba Bamba : « Le premier jour, une blague va me faire rire, mais le troisième jour, non »

Demba Bamba : « Le premier jour, une blague va me faire rire, mais le troisième jour, non »

12 novembre 2021 - 18:54

2 Commentaires

Publicité

Le pilier droit international Français, Demba Bamba s’est confié dans les colonnes du journal L’équipe à l’approche du match contre la Géorgie, programmé ce dimanche après-midi à Bordeaux.

Ce-dernier explique notamment se sentir très bien au sein du LOU Rugby.

D’ailleurs, il ne cache pas se sentir mieux à Lyon qu’à Brive pour une raison toute simple : sa tranquillité. Extrait:

« À Lyon, j’ai retrouvé de la tranquillité. Lyon est une grande ville. Malgré mon gabarit, je ne suis pas forcément reconnu dans la rue, peu de gens viennent me voir ou m’interpellent. J’aime bien être tranquille chez moi, enfermé sur moi-même, ça me va bien. Je profite de ces moments de calme pour réfléchir. J’en ai besoin. »

Il indique également avoir besoin de se retrouver seul chez lui. Il ne supporte pas, par exemple, que des amis restent trop longtemps chez lui. Extrait:

« Si j’ai des amis qui me rendent visite pendant trois jours, quand ils partent, c’est un soulagement. Je suis content quand ils sont là. Mais, à un moment, il faut que je me retrouve seul. Le premier jour, une blague va me faire rire, mais le troisième jour, non. Je peux m’agacer rapidement. C’est quelque chose que j’ai découvert récemment. Je travaille sur moi-même, je m’interroge beaucoup. Ce questionnement intérieur me permet de mieux me connaître et de trouver seul des solutions. »

Pour conclure Demba Bamba explique à quel point son frère est important pour lui. Extrait:

« Au début, j’avais un peu peur de me retrouver sans lui, il est très important pour moi. Puis il est venu s’installer à Lyon, il a sa vie, mais il n’est pas loin, c’est rassurant. »

De son côté, le manager Lyonnais Pierre Mignoni dit le plus grand bien sur son pilier. Extrait:

« Demba a beaucoup évolué depuis deux ans, il a fait un gros travail sur lui. Cette année, il est en train de franchir un cap, sur et en dehors du terrain, ça se sent depuis le début de saison. Il organise mieux ses semaines, il a des objectifs à court, moyen et long terme, il a évolué dans sa façon de se préparer, sa façon de comprendre son rôle sur le terrain. Il a grandi. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. MOURAD DE RIRE 12 novembre 2021 at 21h- Répondre

    Et oui DEMBA, tu es comme nous finalement !
    Quand Ysembe nous parle une première fois du complot contre RAMOS, cela nous amuse !
    A force, au bout de plusieurs fois, cela nous fait plus sourire, mais mourir de rire !!
    Chambrage de second degré pour notre ami toulousain !

    J'aime 4
    J'aime pas 1
  3. Lextork 13 novembre 2021 at 21h- Répondre

    Tu m’étonnes qu’il soit tranquille a Lyon, il n’y a quasi aucun supporters!

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  4. Publicité