Denis Charvet remet en cause une stratégie de jeu mise en place par Fabien Galthié

Denis Charvet remet en cause une stratégie de jeu mise en place par Fabien Galthié

13 novembre 2022 - 18:06

8 Commentaires

Publicité

Le consultant rugby de RMC Sport, Denis Charvet s’est confié à l’issue de la victoire remportée par le XV de France contre l’Afrique du Sud, ce samedi soir au Stade Vélodrome de Marseille (30-26).

Ce-dernier analyse dans un premier temps la victoire des Bleus.

Selon lui, c’est l’orgueil Français qui l’a emporté ce samedi. Extrait:

« Il y a eu un combat féroce, ils ont rarement rencontré des joueurs aussi denses et physiques. Le combat était âpre, ils ont eu la pire difficulté à les affronter. A ce jeu, les Sud-Africains avaient fait le plus dur mais au bout du compte, l’orgueil français l’a emporté. Comme l’a dit Fabien Galthié, ils sont allés la chercher. Il fallait gagner coûte que coûte, ils l’ont fait coûte que coûte, dans la difficulté, l’adversité mais avec l’orgueil de champion. »

Dans la foulée, Denis Charvet n’hésite pas à remettre en question une stratégie de jeu mise en place par le sélectionneur Fabien Galthié, à savoir la dépossession.

Selon lui, il ne faudrait pas trop abuser de cette stratégie car un jour, cela pourrait ne plus passer. Extrait:

« La dépossession, aujourd’hui elle marche, donc ça donne raison à Fabien Galthié. J’ai l’impression qu’à terme, cela peut avoir des limites. Tant qu’on gagne… on ne va pas remettre en question un système qui gagne. Mais je me dis que la prochaine fois, ça ne passera peut-être pas. On a des joueurs de talent, de qualité. Les Sud-Africains en première période, même à 14 contre 15, n’ont pas hésité à jouer, à contre-attaquer et à poser des problèmes à la défense française. Avec la qualité qu’on a, on pourrait produire un peu plus de jeu. »

Publicité

8 Commentaires

  1. Publicité

  2. Lorenz 13 novembre 2022 at 19h- Répondre

    Certes , mais on fait avec ce qu’on a . Surtout sans Cros.
    On a des avants lourd et puissants plutôt que rapides : Atonio, Willemse, Tao, Charles ou Jelonch.

    Nos caractéristiques ne sont pas celles du Leinster. Ou de l’Ecosse 🙂

    On ne va pas proposer des aller-retours trop fréquents à nos dinosaures ils n’auront pas le souffle. Au sol on serait battu systématiquement en n’arrivant pas les premiers.

    Moi aussi j’aimerais voir plus de relances de l’arrière, remonter les ballons mais compte tenu de ce que j’ai dit, et parce qu’avant l’arrivée de Galthié on tenait pas plus de 20 mn pour les raisons que j’évoquais, on attendra.

    J'aime 8
    J'aime pas 9
    • DedeLePremier 13 novembre 2022 at 21h- Répondre

      Oui, mais avoir un pack solide n’implique pas de jouer au ping-pong.

      Quand la longueur de passe du 9 ne sert à servir son 10 à quatre kilomètres dernière, c’est qu’il y a un problème de jeux.

      J'aime 3
      J'aime pas 1
      • Lorenz 14 novembre 2022 at 00h- Répondre

        J’ai dit un pack lourd….. Ce qui suffit à expliquer le pourquoi du comment.

        Et si le staff dit au 10 où se placer et quoi faire dans telle situation c’est parce qu’il y a une stratégie globale, celle que je t’ai expliquée.

        De même qu’on ne joue plus les ballons entre la 40ème et la 65ème parce qu’on est dans notre temps faible. On récupère.

  3. Philippe de Cuers 13 novembre 2022 at 19h- Répondre

    Tiens , c est pas moi qui le dit mais un ancien joueur pro de rugby . La solution ne se trouvera pas avec les chandelles ou ballons rendus à l adversaire . Avec un pack aussi costaud , il fallait les déplacer ; surtout à 14 contre 15 !!

    J'aime 13
    J'aime pas 3
  4. michel barbier 13 novembre 2022 at 19h- Répondre

    si c’est pour DONNER DES COUPS DE PIEDS ,ça ne sert a rien d’avoir des Penaud et bientot Villiére

    J'aime 13
  5. Lorenz 13 novembre 2022 at 19h- Répondre

    T’en connais beaucoup, toi , qui arrivent à imposer leur jeu aux Boks ?

    – Faut déjà résister ! Et ça pompe de l’énergie.

    J'aime 9
    J'aime pas 7
  6. Chris 13 novembre 2022 at 23h- Répondre

    Ras le bol des matchs où on se debarrasse du ballon au pied même chez l’adversaire… Un peu de jeu, du plaisir avec des arrières de talent comme on a. J’affirme qu’un 10 comme Jallibert aurait mis le feu et beaucoups plus déstabiliser les springboks…Comme disent la majorité des commentaires ça ne passera pas tous le temps, et ça devient ennuyeux à la longue de voir que ce sont les adversaires qui produisent du jeu.

    J'aime 6
    J'aime pas 1
  7. jcdici 14 novembre 2022 at 11h- Répondre

    Je me faisais la réflexion au vu des derniers matchs du RCT et de ceux de l’EDF : les trois-quarts sont privés de ballons, et c’est très dommage de ne jouer qu’à 10 quand on a des trois-quarts de qualiité…

  8. Publicité