Encore un blessé dans les rangs Clermontois !

Encore un blessé dans les rangs Clermontois !

26 décembre 2022 - 11:40

2 Commentaires

Publicité

Décidemment, Clermont n’est pas épargné par les blessures.

Depuis le début de la saison, le club Auvergnat doit faire face à une infirmerie pleine.

Et ce week-end contre Brive, un énième joueur Clermontois s’est blessé.

En effet, le troisième ligne Killian Tixeront a été contraint de céder sa place à la 42ème minute de jeu après avoir été touché à une épaule.

Il passera des examens médicaux en ce début de semaine pour connaitre la nature de sa blessure.

Affaire à suivre…

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. MerciJojo63 26 décembre 2022 at 13h- Répondre

    Après que Cudmore ait porté plainte contre le club il y a quelques années suite à ses commotions (je ne sais pas comment ça s’est terminé), après le feuilleton médical de Fofana qui a duré 3-4 ans et que Lapandry attaque en justice le club aussi suite à ses commotions, je pense que le club désormais se prémunit contre ces antécédents en ne « laissant plus rien passer » pour que les blessures ne s’aggravent pas et qu’ils ne puissent plus être attaqué sur les commotions. Ces dernières semaines il y a eu beaucoup de joueurs laissés au repos suite à des commotions. Là où dans d’autres clubs le joueur serait peut être déclaré apte pour la semaine d’après, Clermont le met au repos sur 2-3 semaines. Idem pour les autres blessures: dans les autres clubs, 1 coup à l’épaule, tu rejoues le prochain match, à Clermont, on nous sort en détail la blessure exacte et le joueur est soigné sur plusieurs semaines.
    Je ne pense vraiment pas que ce ne soit que de la malchance mais un staff médical plus précautionneux, ce qui dans certains cas est certainement meilleur pour la santé des joueurs. Voilà c’est mon avis.

  3. MerciJojo63 26 décembre 2022 at 14h- Répondre

    Il faut noter que Clermont (justement après le « procès » Cudmore il me semble) est devenu un club leader dans l’étude et le suivi des commotions: découverte de « marqueurs » de commotions dans le sang, parmi les premiers à avoir utilisé le protège dents donnant des données sur les impacts et la corrélation avec les commotions (il me semble que c’est suite à l’étude de ces données qu’il y a eu la préconisation de ne pas jouer plus de 30 matchs par saison pour un joueur).
    Je ne sais pas s’il y a un protocole commun à tous les clubs sur les temps de repos suite à des commotions mais peut être que Clermont a plus d’avance et un meilleur protocole ou si le protocole est identique à tous peut être prennent ils à chaque fois le plus de précautions.

  4. Publicité