Fabien Galthié explique comment il a réussi à remobiliser Melvyn Jaminet après son gros raté contre l’Australie

Fabien Galthié explique comment il a réussi à remobiliser Melvyn Jaminet après son gros raté contre l’Australie

6 septembre 2021 - 0:17

1 Commentaire

Publicité

Le sélectionneur de l’équipe de France, Fabien Galthié était présent sur le plateau du Canal Rugby Club, ce dimanche soir pour évoquer les Bleus.

Ce-dernier a notamment justifié sa décision de sélectionner le jeune arrière de Perpignan, à savoir Melvyn Jaminet pour la Tournée en Australie, alors qu’il évoluait en Pro D2 et qu’il n’a jamais joué le moindre match de Top 14.

Pour Fabien Galthié, retenir le joueur Catalan lui apparaissait être une évidence. Extrait:

« Melvyn Jaminet performait tellement avec Perpignan… On le suivait depuis un moment et quand l’opportunité s’est présentée par le fait des absents et des joueurs que l’on ne pouvait pas retenir, c’était évident d’appeler Melvyn de le faire venir en Australie. »

Dans la foulée, Fabien Galthié est revenu sur l’erreur justement de Melvyn Jaminet effectuée lors du premier test-match des Bleus contre l’Australie au mois de juillet dernier, permettant aux Wallabies d’arracher la victoire à la dernière minute de jeu.

Dans le Canal Rugby Club, le sélectionneur Français explique comment il a réussi à gérer la déception de ses joueurs et à remobiliser l’arrière Melvyn Jaminet pour la suite de la compétition, lui qui a été énormément ciblé par les médias et les réseaux sociaux après son erreur ayant amené la victoire Australienne. Extrait:

« Melvyn Jaminet n’a pas été le seul à fauter sur cette action. C’est une sorte de contagion négative où chacun va commettre sa petite erreur. C’est quelque chose que l’on doit travailler car sur les cinq matches que nous avons perdu à la dernière minute, c’est à chaque fois des scénarios qui sont quasiment les mêmes. Il faut maîtriser ces fins de matches.

A la fin du match, on a dit qu’on oubliait tout car on allait rejouer six jours après. On oublie cette action, on passe à autre chose. On a passé du temps à essayer d’effacer toutes ces émotions désagréables et négatives. Le lendemain, on avait un travail pour regarder ce que les médias et les réseaux disaient de nous. On partage tout avec les joueurs : l’audience des matches, les réseaux sociaux. On savait ce que les gens disaient de nous. Tu prends une telle lumière en équipe de France ! La lumière que tu prends en équipe de France n’est pas normale ! On y est tous passés et elle peut te mettre en difficulté. On traite cette partie-là de manière collective. On doit protéger les joueurs. Par exemple, on a pris tout ce qui se disait sur Melvyn Jaminet sur les réseaux sociaux pour tout désamorcer.  Melvyn nous dit qu’il a terminé sa tournée. Alors nous, on lui dit que non. Il va jouer, tu vas rejouer et en plus tu vas buter. Tu vas buter car tu es à 100%, tu es le meilleur buteur. Donc le lendemain du match tout cela a été effacé et on a préparé tranquillement le match suivant. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Enfape 6 septembre 2021 at 10h- Répondre

    Pourtant, Galthier est un véritable fan du placard !!!

    J'aime 2
    J'aime pas 6
  3. Publicité