Faut pas avoir le Blues… (BDM)

Faut pas avoir le Blues… (BDM)

22 mai 2010 - 14:32

Publicité

15548_101893196500179_100000384965696_46999_2954980_nUne semaine après la demi-finale du Top 14, le Rugby Club Toulonnais peut finir en beauté sa saison en disputant la Finale de l’Amlin Challenge face aux Cardiff Blues.

Une semaine après la défaite au gout amer concédée à Saint-Etienne en demi-finale du Top 14, le Rugby Club Toulonnais se voit offrir l’opportunité de finir en beauté sa saison en disputant la Finale de l’Amlin Challenge face aux Cardiff Blues.

Certes, cette Coupe d’Europe « bis » n’a pas la même saveur ni le même prestige que la H Cup que se disputeront Biarrots et Toulousains et encore moins la magie du Brennus, il n’en reste pas moins un trophée.

Qui plus est, cette rencontre sera la première finale aux saveurs européennes que disputera le RCT.

Pour les Joueurs de Philippe Saint-André, cette semaine aura été consacrée à la récupération.

La récupération physique (les Joueurs ont bataillé 100 minutes samedi dernier et dans des conditions météorologiques plus proches de la Sibérie que d’Hawaï) mais aussi mentale et/ou psychologique : la défaite en demie a affecté les Joueurs qui doivent rebondir.

Outre les blessés enregistrés dans le Forez le week-end précédent (Luke Rooney – fracture de la clavicule – et Olivier Missoup – touché à une cheville), le Staff Toulonnais a composé – comme à son habitude dans cette compétition – une équipe « mixte » avec des Joueurs « cadres » comme Joe Van Niekerk ou Jonny Wilkinson et des Joueurs ayant eu moins de temps de jeu comme Esteban Lozada ou Tom May, tandis que Matt Henjak sera le Capitaine de la formation varoise.

Pour Tana et Fitzy et les autres

Cet ultime match de la saison sera également le dernier match sous le maillot Rouge et Noir de Philip Fitzgerald et de Tana Umaga.

Deux Joueurs venus de contrées plus ou moins lointaines mais qui ont su devenir de vrais Toulonnais et qui sont considérés comme tels par les Supporters.

Si « Fitzy de Besagne » n’aura jamais l’aura mondiale d’un Tana, il n’en restera pas moins l’un des Joueurs les plus attachants et l’un des plus aimés de Mayol.

Pour Tana, est-il besoin de faire le panégyrique de cette icône du Rugby ? Simplement dire et redire que c’est un grand Monsieur, plein d’humilité qui a toujours su se mettre au service du Collectif.

Espérons qu’au Vélodrome, résidence secondaire officielle du RCT, leur sortie se fasse en apothéose et que le feu d’artifice célèbre leur victoire.

Il faudra cependant se méfier de cette formation des Cardiff Blues qui est tout sauf une aimable sélection de Joueurs gallois. En effet, sur les 15 Joueurs titulaires au coup d’envoi de ce match dominical, on totalise 339 sélections !!!! 2 Tongiens (Molitika et Filise), 3 Néo Z (Rush, Blair et Laulala) et 10 internationaux Gallois…

Même si la saison en Celtic League fut moyenne (5e sur 10 avec 10 victoires pour 8 défaites), leur parcours en H Cup fut plus qu’honorable puisque la formation de Dai Young se trouvait dans la Poule 5 en compagnie du Stade Toulousain, de Sale et des Harlequins et termina 2nde derrière Toulouse, ne concédant que deux défaites dans cette compétition… Reversée en Amlin Challenge, Cardiff étrilla Newcastle 55 à 20 en ¼ de Finale et eut plus de difficultés à vaincre les Wasps de Londres en demie (18 – 15).

Sevrés de compétition depuis 3 semaines (et une victoire à l’arrachée 13 à 12 contre le Munster), les Partenaires de l’arrière All Black Ben Blair n’ont que cette finale en tête et leur coach peut bien évoquer la « peur » que lui inspire le jeu Français, il estime pouvoir mettre les Toulonnais en difficulté « dans un ou deux secteurs ».

Pour ce match, les Blues retrouveront le demi-de-mêlée international gallois Richie Rees (blessé à une cheville) et le pilier tongien Taufa’au Filise (touché à l’aine) tandis que le brassard sera confié au pilier gauche Gethin Jenkins (74 sélections dans le XV au poireau) tandis que l’ancien n°8 des Blacks, Xavier Rush, disputera son dernier match pour la formation galloise.

Petit clin d’oeil à l’Histoire : les Cardiff Blues furent les premiers finaliste de la H Cup en 1996 face au Stade Toulousain. 14 ans après, les Blues retrouvent une autre formation française et en Rouge et Noir en finale…

En équipe galloise typique, la formation conjugue jeu et vitesse. D’où l’obligation d’être bien en place défensivement pour les Toulonnais.

Et de faire vibrer le Vélodrome pour l’obtention du Trophée !

Publicité

  1. zana 22 mai 2010 à 15h

    attention, cette équipe relance tout, de son en but voire plus!… il faudra etre vigilant en défense et ne pas s'exposer aux contres. Seul bémol, son jeu devant; alors, à nos aïeux!!!

  2. Clement 23 mai 2010 à 01h

    Juste pour information. Est ce que demain des casquettes , drapeau ect.. seront vendu aux abords du velodrome ?

Comments are closed.