Franck Azéma et Jean-Marc Lhermet réagissent au dérapage de leur ancien joueur Radosavljevic

Franck Azéma et Jean-Marc Lhermet réagissent au dérapage de leur ancien joueur Radosavljevic

15 septembre 2021 - 14:47

9 Commentaires

Publicité

Début septembre, le demi-de-mêlée de Provence Rugby, Ludovic Radosavljevic a totalement dérapé en tenant des propos racistes en plein match.

Ce-dernier a traité l’ailier de Nevers, Christian Ambadiang de « mangeur de bananes ».

Rapidement, l’affaire a éclaté dans les médias et le joueur Aixois a été suspendu dans l’attente de son passage devant la Commission de discipline.

Justement, c’est ce mercredi 15 septembre que l’ancien numéro 9 de Castres et de Clermont va connaître sa sanction, lui qui a été entendu par les juges de la LNR ce midi.

Interrogé via L’équipe, son ancien manager à Clermont, Franck Azéma déplore de telles insultes. Selon lui, la Ligue ne peut pas laisser passer ce genre de dérapage. Extrait:

« Quand tu entends ça, de n’importe qui, ce n’est pas beauTu ne peux être que choqué. Il aimait chambrer, c’est son tempérament. Ça, ce n’est pas brancher. Tu ne peux pas laisser passer. »

Le son de cloche est le même pour l’ancien président de l’ASM, Jean-Marc Lhermet.

Il l’affirme : tenir de tels propos, c’est grave. Extrait:

« Quand j’ai entendu parler de cette histoire, je ne me suis pas dit qu’il pouvait y être mêlé. Puis quand j’ai appris que c’était lui, j’étais désolé : c’est tellement grave de tenir ces propos, dans le sport comme dans le reste ! Mais jamais je n’ai entendu de sa bouche, ou vu de sa part un comportement qui laisserait supposer qu’il était raciste.

On l’avait recruté en pensant à l’après. Sa polyvalence 9-10 nous intéressait et dans un groupe, on savait qu’il était agréable, animateur. »

Pour lui, les limites ont largement été dépassées. Il doit être mis hors jeu. Extrait:

« C’était un amuseur, un boute-en-train, parfois provoc et potache. Et c’était régulier qu’il se pique avec l’adversaire sur le terrain. Il a largement outrepassé les limites. Là, c’est hors jeu. »

Ludovic Radosavljevic connaitra sa sanction dans la soirée.

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. RCT Yoda 15 septembre 2021 at 14h- Répondre

    Je valide!

    J'aime 10
    J'aime pas 9
  3. gayy38 15 septembre 2021 at 15h- Répondre

    c’est lui qui avait « posté » ou « tweeté » (ces fameux réseaux sociaux qui remplacent les laboratoires de bistrot) après notre 2 eme titre européen : « toulon champion, j’ai envie de gerber » …un truc dans ce genre quoi

    • jujurct83 16 septembre 2021 at 07h- Répondre

      Après le 1er titre (contre eux), le match suivant on avait joué avec une étoile sur le maillot (étoile un peu imposante…), et de la même manière, il avait posté : « vomitif ».

  4. Lolo 15 septembre 2021 at 16h- Répondre

    Moi pas du tout il s’est excusé il a dit une connerie ça suffit ça arrive à tout le monde

    J'aime 20
    J'aime pas 18
    • Max08 15 septembre 2021 at 17h- Répondre

      Non du tout, toi ça ne te choque pas mais ça choque d’autre !! et il y a des choses qui te choque qui ne choque pas à d’autre ! il a dépassé la limite du raisonnable et de la loi.

      J'aime 14
      J'aime pas 7
    • Pierre Rivière 15 septembre 2021 at 23h- Répondre

      Tout le monde n’est pas raciste , donc ça n’arrive pas à tout le monde !

      J'aime 5
      J'aime pas 4
  5. Cissé 15 septembre 2021 at 17h- Répondre

    Dans l’histoire il faudrait si il l’a des tendances racistes,c’est sourtout ça qui est condamnable ,ou du moins pour la durée de la peine. A son âge il met arriver lors d’une dispute de dire P. D et je ne suis en aucun cas homophobe .Et on doit être des centaines dans mon cas

    J'aime 12
    J'aime pas 3
  6. Ribaud 15 septembre 2021 at 17h- Répondre

    Attention les flingueurs et particulièrement les anciens de clermont , ok il a dit des conneries mais il n’y a pas mort d’homme non plus , si on condamnait tous les gens qui derapent tous les jours en particulier sur les réseaux sociaux , il y aurait beaucoup de gens à condamner

    J'aime 16
    J'aime pas 6
  7. Isidore 15 septembre 2021 at 18h- Répondre

    Eh Oui mais là on touche à un tabou absolu actuel à savoir le « racisme «  blanc -noir.
    Pour avoir vécu en Afrique qq années on s’aperçoit que ce travers est partagé aussi entre les pays inter africain, mais ça faut pas le dire , eu égard à notre passé colonial.
    Autre chose pour ceux qui voudrait creuser la question lire l’ouvrage «  le genocide voilé de Tidiane N’Diagne, anthropologue Sénégalais.

    J'aime 8
    J'aime pas 4
  8. Publicité