Franck Comba raconte comment il a appris la mort de Christophe Dominici et culpabilise

Franck Comba raconte comment il a appris la mort de Christophe Dominici et culpabilise

4 décembre 2020 - 13:23

4 Commentaires

Publicité

Lors d’un long entretien accordé au Midi Olympique de ce vendredi, Franck Comba s’est confié au sujet du décès de son grand ami Christophe Dominici, survenu le mardi 24 novembre dernier dans le parc de Saint-Cloud.

Dans un premier temps, l’ancien centre explique la manière dont il a appris le décès de son ami.

C’est Christophe Moni qui l’a appelé pour lui annoncer la terrible nouvelle. Extrait:

« C’est Christophe Moni qui m’a appelé… Il était sur les lieux, devant le corps… Moi, quand j’ai vu « Chris Moni » s’afficher sur mon téléphone, j’ai gueulé, tout content : « Allo, minot ? Ça fait plaisir, fan ! Quoi de neuf ? » Puis il a changé de voix, m’a tout expliqué… Voilà, quoi… (il fond en larmes) »

Il ne comprend pas comment Christophe en est arrivé-là. Il a eu du mal à réaliser. Extrait:

« Sur le coup, je n’ai pas compris, pas réalisé… Puis je me suis rapidement posé des questions : « Pourquoi était-il là ? Était-il à ce point malheureux ? » Il y avait tant de trucs bizarres, là-dedans. Christophe n’avait même pas laissé une lettre. Mais bon… C’est « Domi », que veux-tu que je te dise… Il est comme ça… Avec lui, tu peux imaginer plein de choses et n’y rien comprendre, au final… »

Il s’est alors isolé pendant plusieurs jours le temps d’accepter le décès de son ami. Extrait:

« Pendant trois jours, je n’ai répondu à personne. J’ai juste coupé le téléphone, je ne savais plus où j’étais. (Il fond en larmes) Il faut que je finisse par accepter. Mais ça prendra du temps… Pendant trois jours, je n’ai répondu à personne. J’ai juste coupé le téléphone, je ne savais plus où j’étais. (Il fond en larmes) Il faut que je finisse par accepter. Mais ça prendra du temps… Il disait que ça allait bien même si, au fond de moi, je savais ça n’allait pas… Mais je ne m’inquiétais pas plus que ça : c’était l’histoire de sa vie, ça ! Quand « Domi » était mal, il parvenait toujours à rebondir. »

Franck Comba confirme que le rachat avorté du club de Béziers lui a fait énormément de mal. Il indique que Christophe Dominici a pris énormément de coups l’été dernier. Extrait:

« Il en a chié… « Domi », il a voulu faire ça à sa manière, prendre le truc et le rendre médiatique. Mais ça s’est mal passé et, derrière, il a pris tous les coups. Toutes les semaines, il me disait : « Tu vas venir avec moi ! On va bosser ensemble, comme avant ! » Il était lancé comme un cheval au galop. Vous savez, il ne jouait jamais, « Domi » : au toucher, dans un tournoi de cartes ou en Coupe du monde, il était toujours là pour gagner. Il avait un mental, putain… »

Bien évidemment, Franck Comba culpabilise et se demande s’il n’aurait pas dû l’appeler davantage pour éviter un tel drame. Extrait:

« C’est « Domi » qui a voulu ça. Il a voulu être seul. Je culpabilise d’ailleurs beaucoup, depuis quelques jours. Je me dis : « pourquoi ne l’ai-je pas appelé davantage ? Est-ce que ça lui aurait fait du bien, changé quelque chose ? » Mais dans ces moments-là, il n’y avait que Jeannot, son père, pour le raisonner. « Domi », il détestait parler de son mal-être. Il voulait aider les autres et ne supportait pas qu’on lui tende la main. »

Pour conclure, Franck Comba indique avoir vu une dernière fois Christophe Dominici mercredi dernier, avant que le cercueil ne soit scellé. Extrait:

« Ça a été très dur mais j’arrive à prendre du recul. Il me paraissait important de le voir une dernière fois avant que le cercueil ne soit scellé. C’était bon de le voir… Il était beau. »

Publicité

4 Commentaires

  1. Publicité

  2. arm 4 décembre 2020 at 13h- Répondre

    s’il y en a un qui le connaissait, c’est bien Comba…

  3. Mocodéro 4 décembre 2020 at 13h- Répondre

    De tout cœur avec toi, Franck !

  4. Michel Fery . 4 décembre 2020 at 16h- Répondre

    Nous ne partagerons jamais la même peine que toi FRANCK !.. C’est impossible . Car il était comme ton propre frère . Mais par contre , sache une chose , nous te sommes très solidaire par l’esprit et surtout le coeur !.. Nous pensons très fort à toi comme du reste à sa propre famille dont tu faisais souvent amplement partie .

  5. Cesar 4 décembre 2020 at 20h- Répondre

    En Larmes rien que de le lire !!
    Courage Franck !!

  6. Publicité