Grégory Alldritt très marqué par la claque reçue contre le Leinster : « C’est très très dur… »

Grégory Alldritt très marqué par la claque reçue contre le Leinster : « C’est très très dur… »

14 avril 2024 - 10:40

2 Commentaires

Publicité

Surclassé 40-13 ce samedi soir par le Leinster en quart de finale de Coupe des Champions, le Stade Rochelais dit adieu à une troisième étoile consécutive et repart de Dublin avec la gueule de bois. Mais assure se projeter dès ce dimanche sur le Bouclier de Brennus, que le club maritime n’a encore jamais soulevé dans son histoire.

Groggy et tête basse pendant de longues minutes. Avant de souffler ces premiers mots, face à la presse : 

« C’est très dur. Très, très dur. C’était un objectif important. S’arrêter en quart de finale et de cette façon, ce n’est pas ce n’est pas ce qu’on imaginait… »

Grégory Alldritt est apparu profondément marqué par l’élimination en quart de finale de la Champions Cup samedi soir, à Dublin. A l’issue d’un match logiquement remporté (40-13) par son meilleur ennemi européen, le Leinster. Rival face auquel le club maritime a décroché ses deux étoiles (2022, 2023).

Un capitaine à la mine déconfite accompagné dans la salle de presse de l’Aviva Stadium d’un Ronan O’Gara autrement moins abattu, bien que déçu :

« Si c’est un non match de mon équipe ? Je ne pense pas, a vite évacué le manager irlandais, beau joueur. Ce serait négatif envers Leinster. Ils étaient plus précis, plus rapides, plus frais que nous. On doit l’accepter. Une défaite plus serrée aurait laissé plus de regrets. La meilleure équipe a gagné. C’est important pour moi de les féliciter. On a l’impression d’avoir perdu une finale parce que c’était un grand match et on a préparé un grand match mais on n’était pas au niveau. La plus performante équipe a gagné facilement. »

Maintenant, objectif Brennus

« On est déçus ce soir mais on tourne la page demain car le club n’a jamais gagné le bouclier ! Il faut mettre en place un plan pour ça », s’est de suite projeté Ronan O’Gara qui, au passage, a donné des nouvelles rassurantes de Tawera Kerr-Barlow, longtemps resté au sol et sorti sur civière en début de seconde période, victime d’une spectaculaire commotion cérébrale : « Il est resté conscient. Dans le vestiaire, à la fin du match, il était debout. »

« Comme le dit Ronan, il faut digérer ce soir, a aussitôt abondé Grégory Alldritt, résolument positif sur les capacités de La Rochelle à rebondir après cette fin de règne européen.

Et le troisième ligne international de conclure :

« On n’a jamais gagné le Top 14. La motivation va revenir toute seule. On a su se relever après plusieurs échecs. On a encore en tête l’échec en finale l’an dernier (défaite contre Toulouse en toute fin de match, ndlr) donc la motivation est toute trouvée. Maintenant, on veut revivre des moments comme ceux que l’on a pu vivre les deux dernières saisons. Le fait d’être de gros compétiteurs va aider à passer à autre chose. »

Les hommes de Ronan O’Gara vont devoir rapidement se remobiliser en vue du Top 14. Actuellement cinquième, ils doivent encore assurer leur place pour la phase finale du Championnat de France. Les Maritimes se déplaceront à Castres, le 20 avril prochain.

Via RMC Sport

Publicité

2 Commentaires