Guilhem Guirado dévoile son nouveau quotidien, loin du rugby

Guilhem Guirado dévoile son nouveau quotidien, loin du rugby

3 novembre 2022 - 9:09

1 Commentaire

Publicité

Le talonneur international Français Guilhem Guirado a mis un terme à sa carrière au mois de juin dernier, sur un titre de champion de France remporté avec Montpellier.

Lors d’un entretien accordé au journal régional Var-matin, ce-dernier a évoqué son quotidien loin du rugby.

Il explique prendre désormais davantage de temps pour lui, chose qu’il ne pouvait pas faire durant sa carrière sportive. Extrait:

« Je découvre que sans le rugby, c’est plus simple de s’octroyer du temps libre, de mener des projets. Je me suis fixé des challenges pros, ce qui me permet de ne pas être assis dans le canapé à ressasser ma carrière, et à me demander comment se configurera l’avenir.

Chaque joueur vit ce moment différemment, mais je pense qu’avoir un projet m’a aidé. J’étais sûr de ma décision, convaincu que je n’aurais pas de regret et je suis allé de l’avant. Pendant plus de quinze ans, je me suis régalé, j’ai accompli beaucoup de belles choses, mais il était temps de changer d’horizon, de basculer sur le reste de ma vie. »

Désormais, Guilhem Guirado a pour ambition de devenir assureur. Il s’apprête à ouvrir son agence. Extrait:

« Accompagné par ma nouvelle équipe, on a le projet d’ouvrir une agence sur Perpignan. Et ça approche, puisque si aujourd’hui je me forme, je serai de l’autre côté d’ici une quarantaine de jours (rires). C’est une idée née d’une rencontre avec mes futurs associés il y a deux ans. Je voulais découvrir le monde de l’entreprise, et couper avec le sport. Au quotidien, j’avais besoin de passer à autre chose, de m’épanouir différemment. J’ai bien profité du rugby, et c’est sans aucun regret que je me suis lancé dans un nouveau métier. »

Il ne regrette pas d’avoir raccroché les crampons. Extrait:

« J’avais besoin de couper. C’est bien d’avoir ses week-ends (rires). Et quel plaisir, arrivé le vendredi soir, d’avoir cette sensation de devoir accomplis. Et d’en profiter avec mes proches. Car depuis tant d’années, le vendredi, j’étais dans les derniers réglages, les derniers moments de concentration. C’est différent, mais assez sympa. »

S’il s’est un peu éloigné du rugby, il ne veut pas du tout tirer un trait sur sa passion. Extrait:

« Aujourd’hui j’ai choisi un chemin différent. Cependant, loin de moi l’idée de couper définitivement avec le rugby, car j’aime ce sport. Alors je suis moins impliqué, forcément, mais je continue de regarder quelques matchs. »

Guilhem Guirado explique notamment continuer de regarder certains matches de rugby. Extrait:

« Je regarde surtout les matchs d’anciens coéquipiers, mais je suis content de ne plus être à leur côté (rires). Puis d’ailleurs, même dans ma consommation je ne suis pas boulimique. À l’occasion, je vais aussi à Aimé-Giral, puisqu’avec mes associés nous avons pris des places en loge, mais je le fais à bon escient. C’est-à-dire que je ne cherche pas à voir tous les résumés, tous les essais, toutes les actions, car je veux profiter des week-ends, de ma famille. »

Publicité

1 Commentaire

  1. Publicité

  2. Name 3 novembre 2022 at 09h- Répondre

    La vie, quoi !

    J'aime 7
    J'aime pas 1
  3. Publicité