Hugo Bonneval : « Dès que tu mets un c*l t’es sur YouTube ! »

Hugo Bonneval : « Dès que tu mets un c*l t’es sur YouTube ! »

9 septembre 2021 - 13:36

3 Commentaires

Publicité

L’arrière international Français Hugo Bonneval s’est confié via Poulain Raffûte diffusé sur Rugbyrama pour évoquer les réseaux sociaux.

Selon lui, les joueurs ne peuvent pas toujours cracher dans la soupe.

S’il est conscient qu’il existe des bons et des mauvais côtés avec les réseaux sociaux, il indique également que ces réseaux rapportent beaucoup aux joueurs en terme d’image et de publicité. Extrait:

« Ca te touche quand ça touche ta famille ou ton éthique de travail. Tu peux être mauvais ou te blesser. Être nul, ça arrive à tout le monde, j’ai été nul des milliards de fois ! Mais remettre en cause son éthique de travail, c’est ça qui me fait mal. Être nul OK, mais je ne fais pas exprès d’être nul ! Les réseaux sociaux… S’il y a 15 ans, Yannick Jauzion aurait eu des Highlights sur YouTube comme certains en ont aujourd’hui, ils auraient 2 millions d’abonnés. Aujourd’hui, tu assoies un mec dans le couloir des cinq mètres, t’es sur YouTube pendant six mois ! Cédric Heymans, il en a assis des mecs ! Yannick Jauzion, il en a désossé des mecs ! Dès que tu mets un c*l, t’es sur YouTube.

Donc il y a les pour et les contres. Il y a de bons côtés et des mauvais côtés. Mais tu ne peux pas critiquer et dire que c’est dur car derrière ça, ça rapport énormément en terme d’image et de publicité. Tu ne peux pas toujours cracher dans la soupe. Parfois c’est dur car tu tombes sur des mecs qui sont décuplés car ils sont derrière leur petit clavier, mais en vrai ce sont les premiers qui veulent que tu fasses une photo avec leur fille ou leur petite-fille. Donc voilà, il faut s’adapter. »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Pitoumacfly 9 septembre 2021 at 13h- Répondre

    Il n’a pas tort …

  3. Johndoeuf 10 septembre 2021 at 01h- Répondre

    Sur youporn plutôt…

  4. Name 10 septembre 2021 at 08h- Répondre

    Ce genre d’action, il lui est plus souvent arrivé d’en prendre que d’en mettre.

  5. Publicité