Jacky Lorenzetti prévient la Fédération Française de Rugby concernant la libération des internationaux

Jacky Lorenzetti prévient la Fédération Française de Rugby concernant la libération des internationaux

17 décembre 2020 - 9:59

6 Commentaires

Publicité

Des négociations vont être prochainement menées entre la Ligue Nationale de Rugby (et les clubs du Top 14) et la Fédération Française de Rugby pour évoquer l’épineux sujet de la mise à disposition des internationaux Français pour le prochain Tournoi des Six-Nations.

Interrogé à ce sujet via RMC Sport, le président du Racing 92, Jacky Lorenzetti a indiqué que des échanges vont avoir lieu pour trouver un accord.

Dans un premier temps, il exprime son étonnement suite à l’annulation d’une première réunion de travail. Extrait:

« Cette réunion a été annulée à la demande de l’équipe de France. Cela m’étonne un peu puisque nous avons tout de même une convention à renégocier et à mettre en place rapidement. Le Tournoi se déroule dans seulement quelques semaines. »

Lorsque le journaliste lui indique que la Fédération Française de Rugby ne veut plus négocier avec la Ligue mais avec les clubs, le président du Racing 92 dément formellement.

Il affirme n’avoir jamais été approché par la FFR et précise que, de toute façon, les clubs veulent que ce soit la Ligue qui négocie. Extrait:

« La Fédération n’a jamais discuté de la mise à disposition des internationaux directement avec les clubs. En tout cas, leurs dirigeants n’ont jamais discuté avec moi ou avec Clermont. Il y a des discussions avec Toulouse, mais autour du rugby en général. Mais pour avoir vu Didier Lacroix il y a deux jours, il n’a pas discuté de cette mise à disposition au nom de la Ligue. »

Jacky Lorenzetti l’annonce haut et fort : si la FFR ne veut pas négocier, alors seulement 31 joueurs seront libérés. Extrait:

« Si notre invitation à se concerter n’a pas d’échos, on restera sur l’ancienne convention, c’est-à-dire 31 joueurs. »

Par ailleurs, le patron Francilien précise être usé par ces guerres incessantes entre la Fédération et la Ligue. Extrait

« D’abord qu’on ne soit plus obligé de discuter sans arrêt dans des positions de force, que chacun accepte l’existence de l’autre et que chacun ait ses responsabilités. Et ce même si nous aurons toujours des accrochages. L’équipe de France est constituée de joueurs payés par les clubs alors qu’elle est gérée par la Fédération. Tant que ça sera comme ça, il y aura toujours un antagonisme. »

Jacky Lorenzetti est-il prêt à accepter une libération de 42 joueurs pour le Tournoi ? Il ne tranche pas. Extrait:

Publicité

6 Commentaires

  1. Publicité

  2. RAPIDO 17 décembre 2020 at 10h- Répondre

    si tu veux pas etre emmerdés avec l’EDF tu vends tes internationaux français sinon tu restes aux ordres du futur sélectionneur et futur vainqueur de la CDM de 2023

    • ralax31 17 décembre 2020 at 11h- Répondre

      si tous les clubs suivent ton conseil, ils joueront où nos internationaux?

  3. RAPIDO 17 décembre 2020 at 11h- Répondre

    ressaisis toi le toulousain c’est une boutade … tu vas pas croire tout ce que j’écris au premier degré .. par contre je maintiens que jacky devrait se décharger de ces problèmes et ne plus stressés en attendant la prochaine décision ou convention orchestrée par la FFR et la LNR (ou les clubs on ne sait plus qui fait quoi dans le rugby pro ) bonne journée à tous

    • ralax31 17 décembre 2020 at 11h- Répondre

      Le second dégrès à l’écriture, il est plus difficile à repérer 😉
      Faudrait un indice pour les mous du bulbe comme moi….

      • RAPIDO 17 décembre 2020 at 11h- Répondre

        je ne vois pas ou ce trouve ton handicap sauf si c’est du second degré … parler de bulbe me rend poétique et je t’imagine comme une fleur (tulipe si ça te va)
        à plus cousin toulousain

  4. Flowrian 17 décembre 2020 at 11h- Répondre

    Quelle plaisanterie. On a enfin une équipe de France qui est l’une des meilleurs nations au monde et on va repartir sur une guerre clubs/fédération.

    On a une réelle chance d’être champion du monde en 2023 si on amène à maturité l’équipe actuelle, c’est maintenant que se joue la préparation pour la CDM, pas 1 mois avant le début de la compétition.

  5. Publicité