JB Lafond : « Lima Sopoaga ? Je n’arrive pas à comprendre que ce mec joue encore ! »

JB Lafond : « Lima Sopoaga ? Je n’arrive pas à comprendre que ce mec joue encore ! »

8 février 2022 - 0:12

3 Commentaires

Publicité

Le consultant de Rugbyrama, Jean-Baptiste Lafond s’est confié au sujet des matches de la 17ème journée du Top 14 qui se sont joués ce week-end.

Ce-dernier n’a pas manqué de dézinguer le demi d’ouverture du LOU Rugby, le Néo-Zélandais Lima Sopoaga.

Selon lui, Lima Sopoaga n’a plus rien à faire dans le rugby. Extrait:

« Le Stade-Français Paris aurait pu et aurait dû gagner le match contre Lyon. Ils doivent avoir les boules à Paris ! Pour quoi, Léo Berdeu a enterré définitivement Lima Sopoaga. Je n’arrive pas à comprendre que ce mec joue encore. Une chose est sûre : il ne jouera pas les phases finales. Il a les pieds carrés et il fait un en-avant monstrueux. »

Dans la foulée, il n’a pas manqué d’évoquer la victoire de Perpignan contre le Stade-Toulousain. Extrait:

« Perpignan – Toulouse. Nous avons le promu qui bat le champion d’Europe et de France ! Et pourquoi ? Car tu n’as pas les joueurs à Toulouse ! Tu peux dire ce que tu veux, il n’y a pas les joueurs ! Dupont, Ntamack, Baille, Jelonch, Marchand, Mauvaka, Cros… On peut parler de stratégie mais quand tu n’a pas les joueurs, tu ne peux rien faire, surtout face à une équipe qui joue sa survie et qui avait la dalle. Acebes a fait un match énorme ! Il a la langue, les épaules, les jambes et les bras. Grâce à lui, l’équipe de Perpignan a mis une branlée à Toulouse. Donc des nuits blanches pour Ugo Mola. Mais ça ne m’empêche pas de dormir pour Toulouse qui se qualifiera. »

Enfin, Jean-Baptiste Lafond est revenu sur l’incroyable fin de match entre le Biarritz Olympique et le Stade Rochelais. Extrait:

« Le match entre Biarritz et La Rochelle a été surréaliste. Ce qu’il s’est passé à la fin, je n’ai jamais vu cela ! Deux ballons sur une action à la 80 minutes… Avec Kerr-Barlow qui pense avoir gagné le match et le talonneur de Biarritz aplatit dans la même action. C’était fantastique de terminer ce week-end par cette apothéose. Dire que les deux promus ont gagné contre le champion d’Europe et le vice champion d’Europe… Cette équipe de Biarritz a le droit de rêver à un maintien. »

Il estime que la fin de saison va être énorme pour le maintien. Extrait:

« Toulon est dernier virtuellement car ils ont trois matches en retard. Ce qu’il y a en bas est tellement intéressant que les matches à venir vont être énormes ! »

Publicité

3 Commentaires

  1. Publicité

  2. Jo 8 février 2022 at 14h- Répondre

    Il joue car, il a besoin de jouer pour gagner en automatisme en condition de matchs.
    Car berdeu a 2 jours d’entraînement et aucune participation aux analyses vidéos du jeu parisien
    Car Lyon n’a pas d’autre 10 mis a part doussain qui est bien meilleur en 9 et un buteur… Pour dépanner et encore.
    Car couilloud n’est pas la en 9 et qu’il ne reste que Pélissier.

    Merci monsieur Lafond de me faire rire parfois mais bon … Quand on veut tirer sur un innocent il vaut mieux le faire discrètement. Car la c’est votre analyse rugbystique qui ne vaut pas un radis flétri.

    • Le Moulinon 8 février 2022 at 16h- Répondre

      Un peu contre la SP puis surtout contre l’USAP il a montré des choses intéressantes, mais ce samedi le soufflet est retombé. C’est quand même les spectateurs qui ont scandé Berdeu pour obliger Mignoni à changer de 10.

  3. steph 9 février 2022 at 16h- Répondre

    Pour ceux qui connaissent Mignoni, le public peut scander ce qu’il veut pendant 80 minutes, il s’en fou. Il sait qui il doit changer, quand et pourquoi. C’est pas les 15.000 pseudos entraineurs des tribunes qui vont lui apprendre son métier. Donc il l’a changé car il n’était pas à la hauteur, qu il fallait gagner se match et que ça va lui servir pour le motiver a bosser pour les prochains matchs… Suffit de parler avec lui pour comprendre comment il fonctionne, et c’est un tres tres bon entraineur et un vrai meneur d’hommes.

  4. Publicité