JB Lafond : « Toulon a envoyé les juniors et les Espoirs se faire défoncer au Havre »

JB Lafond : « Toulon a envoyé les juniors et les Espoirs se faire défoncer au Havre »

17 mai 2023 - 22:51

12 Commentaires

Publicité

Dans sa chronique diffusée sur Eurosport, Jean-Baptiste Lafond est revenu sur la défaite du Rugby Club Toulonnais concédée contre le Racing 92, samedi dernier.

Ce-dernier explique notamment que le staff Toulonnais a envoyé les Espoirs se faire défoncer contre les Franciliens en raison du quota JIFF. Extrait:

« Le dénouement à une journée de la fin, c’est pas mal. Il y a eu quand même du suspense. Je pensais que le match entre le Racing et Toulon allait être plus serré. Il fallait savoir compter les JIFF et ils ont mal compté. Ils ont envoyé les juniors et les Espoirs se faire défoncer au Havre. C’est une saison blanche encore pour le RCT car entrer dans le top 6 c’est l’espoir et se projeter. Ce sera pour l’année prochaine peut-être.

Quand tu as mangé du caviar pendant des années, là on te sert un vieux pâté pourri avec du vin et ça ne passe pas du tout à Toulon où les gens sont un peu plus tendus et nerveux et pressés qu’en Auvergne. »

Dans la foulée, Jean-Baptiste Lafond encense Josua Tuisova qui est incroyable. Extrait:

« Josua Tuisova rentre en deuxième mi-temps alors que Lyon est mené 28 à 00. Il est monstrueux ce joueur ! Skelton roule sur tout le monde et il y a des joueurs comme Kolbe qui crochète. Et là, Tuisova est un mélange des deux ! A chaque fois qu’il touche la balle, on dirait que les mecs en face se poussent pour ne pas le plaquer. Sur cette deuxième mi-temps contre Paris, c’est un phénomène. J’espère pour le Racing que l’été ne sera pas meurtri et qu’il ne sera pas cuit après la Coupe du monde. Ce serait bien qu’ils le récupèrent comme il joue actuellement car il est vraiment monstrueux. »

Pour conclure, il revient sur la défaite du Stade-Toulousain à Perpignan. Extrait:

« Je trouve que Toulouse a fait un bon match. Mais ils ne marquent pas. Il y a de la stérilité. Ils dominent, il y a un essai refusé, Mola fait la gueule, et après avec un petit vent qui a porté l’USAP… Mais franchement, le Stade-Toulousain n’a pas fait l’impasse contre Perpignan, contrairement à l’équipe de Toulon. C’était une question de survie de gagner ce match pour l’USAP. L’accolade d’Arlettaz… c’est le meilleur jour de cette année pour lui.

Publicité

12 Commentaires