Jeremy Fernandez : « En première mi-temps, on se fait ouvrir de partout ! »

Jeremy Fernandez : « En première mi-temps, on se fait ouvrir de partout ! »

9 juin 2024 - 2:33

0 Commentaire

Publicité

Malgré sa victoire contre Bayonne, le Castres Olympique ne verra pas les phases finales du Top 14 cette saison.

A égalité de points avec le Racing 92 au classement, ce sont les Franciliens qui se qualifient grâce au goal average particulier.

Interrogé via Canal + à l’issue de la rencontre, le joueur Castrais Jeremy Fernandez n’a pas manqué d’exprimer sa déception.

Il relativise toutefois. Extrait:

« Malgré notre victoire, on n’est pas qualifié. Ce que je vais retenir, c’est le groupe d’hommes qu’on a eu tout au long de la saison, surtout à la fin où on ne savait pas où l’on allait. Comme le week-end dernier, on s’est battu ce soir. On échoue, on est malheureux, mais c’est la loi du sport. Ce qu’on montre sur le terrain, il faut le garder. Le combat, l’agressivité, rien lâcher jusqu’à la fin, c’est ça qu’il faut garder. On n’est pas payé, ça arrive. Il y a des années où c’est le cas, pas aujourd’hui. »

Dans la foulée, il peste contre le début de match de son équipe. Extrait:

« C’est chiant, mais on ne peut s’en prendre qu’à nous-même. En première mi-temps, on se fait ouvrir de partout. Devant, on est indiscipliné, moi le premier, je prends un carton jaune. On a fait trop de fautes, donc c’est ça qui nous a fait mal. Heureusement, à la mi-temps, on est encore là au score. On prend un essai en contre bête, on ne suit pas le jeu, on s’arrête. On s’est dit à la pause, que les fondamentaux de ce sport, c’étaient le combat et la conquête. On est bien revenu en 2e mi-temps.

Tous les déplacements les supporters sont là dans la victoire comme dans la défaite ! On n’est pas qualifié, ils sont heureux, regardez, c’est ça le rugby, c’est ça Castres ! »

Publicité

0 Commentaire