Jono Gibbes se fait entendre : « Je ne peux pas accepter cette excuse ! »

Jono Gibbes se fait entendre : « Je ne peux pas accepter cette excuse ! »

8 novembre 2022 - 9:54

2 Commentaires

Publicité

Samedi après-midi, Clermont s’est incliné sur sa pelouse contre l’Aviron Bayonnais (20-25).

Le manager Clermontois Jono Gibbes n’a pas manqué d’exprimer sa grande déception à l’issue de la rencontre.

Ce-dernier ne veut en aucun cas utiliser l’excuse des doublons pour justifier une telle défaite.

Selon lui, l’ASM n’a absolument aucune excuse. Extrait:

« Je ne peux pas accepter cette excuse. Si on l’accepte, c’est que l’on n’a pas l’ambition de gagner quelque chose. On est en novembre, c’est la même situation pour tout le monde. Il n’y a aucune excuse, ce n’est pas une raison pour être dominés dans les rucks ce soir. »

Publicité

2 Commentaires

  1. Publicité

  2. MerciJojo63 8 novembre 2022 at 13h- Répondre

    Mr Gibbes, c’est bien d’avoir de l’ambition, mais avant de l’annoncer, il faut mettre en place de bonnes bases, et là ça fait 2 saisons (même s’il y a eu 1 match prometteur face à la Rochelle et quelques progrès en touche et sur le jeu d’attaque et de défense, il faut dire ce qui est) qu’il y a toujours les mêmes erreurs de base, mauvaises gestions des matchs, un mental fragile (je pense que vous-mêmes et Sadourny n’avaient pas de caractères forts pour vous imposer au groupe et faire preuve de sévérité ou de cibler les joueurs qui méritent qu’on leur remette les points sur les « i » après les matchs (si vous le faites, ça n’a pas l’air de marcher), pour moi le collectif a quand même ses limites: cf Tiberghien qui nous coûte la victoire contre l’ubb, Belleau qui manque des pénalités mettables…).
    Un truc: quand on a 2 buteurs moyens pourquoi (ça n’a pas l’air d’être le cas) ne demande-ton pas aux joueurs qui vont à l’essai (quand c’est possible) de se rapprocher le plus possible des poteaux? J’ai l’impression que c’est le cas dans d’autres équipes. Cf contre Bayonne, Ezeala qui fête son essai avant de sauter tout droit dans l’en-but le long de la ligne de touche, s’il reste concentré et passe bien le dernier joueur, puisqu’il a fait le « trou », il peut facilement se rapprocher de plusieurs mètres des poteaux, ben non et bien sûr Belleau loupe la transformation… (et la 2eme aussi qui était le long de la ligne de touche…).
    J’avoue j’étais confiant à 12-0, mais dans ma tête pour l’avoir vécu plusieurs fois, je n’oubliais pas qu’ils se sont faits remonter ce genre d’écart plusieurs fois et je pestais sur les pénalités et transformations manquées et ça n’a pas manqué!
    Voilà, c’est mon avis.

  3. Alan 8 novembre 2022 at 17h- Répondre

    J’avais été surpris par le recrutement de Belleau et de Plisson à l’ouverture. Ma perplexité se confirme, une grande équipe doit avoir un très bon ouvreur et surtout un très bon buteur.
    Belleau et Plisson sont de bons joueurs de top 14, ils ne sont pas de grands joueurs et encore moins de grands buteurs. L’ASM ne peut pas espérer grand chose dans ce championnat tant qu’elle n’aura pas des joueurs de très haut niveau à ces postes.

  4. Publicité