Kevin Courties explique comment Gaël Dréan a explosé en très peu de temps

Kevin Courties explique comment Gaël Dréan a explosé en très peu de temps

22 septembre 2022 - 19:36

9 Commentaires

Publicité

Kevin Courties, le manager de Rennes s’est confié dans les colonnes du journal régional Var-matin pour évoquer l’ailier Gaël Dréan, lequel s’est engagé en faveur du Rugby Club Toulonnais cet été.

Le technicien explique comment Gaël Dréan a grimpé les échelons ces dernières saisons. Extrait:

« Ce n’est pas moi mais un entraîneur des espoirs qui a reçu un coup de fil pour lui dire qu’un ailier de 18 ans marquait tous les week-ends à Plouzané, en Fédérale 3. On voulait alors découvrir un jeune du coin, qui ne venait pas des filières traditionnelles. Il était connu, mais pas encore reconnu. On voulait l’accompagner.

Sur la première semaine, je vois un branleur, qui s’entraînait torse nu, avec une musculation de plage, type surfeur breton (rires). Et rapidement, on observe d’impressionnantes qualités de vitesse, de jump, de course longue. Il était au-dessus des standards attendus. Et, dès son arrivée, il explose avec les espoirs. Un essai le premier match, trois le deuxième… Il met au moins 19 essais en quatre rencontres et on se dit qu’on veut le tester (sourire). Le manager des espoirs n’est pas emballé et préfère lui laisser du temps mais avec la saison arrêtée pour Covid, il finit par monter avec nous. Et là, il marquait à chaque entraînement. Tout le temps, tout le temps. Il avait faim de ligne, faim de rugby, cherchait à progresser, à se construire. Et il démarre la saison 2021-2022 avec nous. Il apprenait, écoutait, emmagasinait tes conseils. Quand on lui disait quelque chose, ça tombait rarement dans les oubliettes. »

Si Rennes aurait aimé le garder, Kevin Courties confirme que le jeune ailier n’a plus rien à faire en Nationale ou en Fédérale. Extrait:

« On aurait aimé le garder, mais il n’avait plus rien à faire avec nous. Ça n’avait aucun sens qu’il reste à Rennes, même en Nationale. Son niveau était largement supérieur. Jusqu’où ira-t-il ? Je ne suis pas en capacité de le dire, mais c’est clair qu’il est courageux en défense, qu’il va vite, qu’il est à l’aise dans le secteur aérien, qu’il n’est pas avare d’efforts, qu’il a une belle hygiène de vie… »

Pour conclure, il explique croire énormément en Gaël Dréan. Extrait:

« C’est un môme qui a de l’éducation, qui est humble, respectueux, intelligent et il s’en sortira dans la vie. Il est peut-être encore un peu « branlou » : il aurait par exempte pu valider sa licence avant de partir à Toulon pour en être débarrassé. Mais il a cette fraîcheur, ce recul nécessaire qui pourra l’aider à garder la tête sur les épaules. »

Publicité

9 Commentaires

  1. Publicité

  2. Bubu 22 septembre 2022 at 20h- Répondre

    HS: Le XV probable de Toulon : 15. Luc, 14. Wainiqolo, 13. Septar, 12. Sinzelle, 11. Dréan ; 10. Serin (cap.), 9. Paillaugue ; 7. Ollivon ou Rebbadj 8. Bastareaud, 6. Lakafia 5. Tanguy, 4. Timani ; 3. Brookes 2. Tolofua, 1. Priso.

    Remplaçants : 16. Baubigny, 17. Devaux, 18. Alainu’uese, 19. Du Preez, 20. Isa, 21. Blanc, 22. Salles, 23. Setiano.

    Infirmerie toulonnaise : absent lors du succès face à Clermont, le centre Jérémy Sinzelle (béquille) est disponible. Charles Ollivon ne s’est pas entraîné jusqu’en milieu de semaine. Les piliers Jean-Baptiste Gros (mollet), Florian Fresia (cheville), le deuxième ligne Matthias Halagahu (opéré d’un genou), les centres Maëlan Rabut (clavicule), Waisea (cuisse), Duncan Paia’aua (mollet), les ailiers Gabin Villière (cheville) et Cheslin Kolbe (mâchoire) sont forfaits.

    • nico 23 septembre 2022 at 10h- Répondre

      Je ne mettrais pas isa et du preez en remplaçant ce sont nos deux meilleurs troisième ligne.
      Et je mettrais beka à droite il est dans le groupe.
      Et franchement j’essayerait smaili en 10 (contre perpi c’est le moment ou jamais sans leur manquer de respect hein) pour garder serin en 9.
      sinon tout comme toi 🙂

  3. Mieston 22 septembre 2022 at 21h- Répondre

    A coup sur une trajectoire lunaire à la le garrec

    J'aime 8
    J'aime pas 1
  4. marcelo 22 septembre 2022 at 23h- Répondre
  5. lolo1963 23 septembre 2022 at 07h- Répondre

    Si il devient un semblable à G Villieres il faut les garder *les deux » .
    Et ne pas reproduire ce qui vient de ce passer avec Anthony et Louis.
    A bon entendeur ( L . E et le président ) !

    J'aime 10
    J'aime pas 5
    • Dranix 23 septembre 2022 at 09h- Répondre

      Des pouces rouges pour ce que tu viens de dire… Magnifique! Il faut croire qu’il a ici bientôt plus de personnes qui détestent le RCT que de personnes qui l’aiment. Et pendant ce temps, nous sommes modérés pour rien…

      J'aime 9
      J'aime pas 1
      • ralax31 23 septembre 2022 at 13h- Répondre

        il y a peu être beaucoup de daltoniens sur ce site 🙂 🙂

  6. ToujoursAuSoutien 23 septembre 2022 at 09h- Répondre

    C »est l’existence même des « pouces rouges » qui amènent cela, ce non-sens dans de nombreuses publications. Supprimons-les, il existera toujours le « droit de réponse » de toute façon. Même s’il est plus difficile (plus long, plus coûteux) d’argumenter que de condamner subrepticement d’un doigt…

    J'aime 2
    J'aime pas 1
  7. Name 23 septembre 2022 at 12h- Répondre

    Pour le moment, tout ce que je l’ai vu faire c’est courir dix mètres avec le ballon sans personne pour l’empêcher d’aplatir. On va se calmer un peu avant d’en faire le nouveau Neymar du rugby… Hein…

    J'aime 1
    J'aime pas 2
  8. Publicité