La situation se tend entre le Racing 92 et Leone Nakarawa

La situation se tend entre le Racing 92 et Leone Nakarawa

25 juin 2020 - 15:55

5 Commentaires

Publicité

Licencié par les dirigeants du Racing 92 au mois de décembre 2019 pour être revenu de la Coupe du monde au Japon avec plusieurs semaines de retard, le deuxième ligne international Fidjien Leone Nakarawa avait rapidement retrouvé un club : Glasgow.

Cette semaine, le club Écossais a d’ailleurs officialisé la prolongation de contrat du Fidjien pour la saison 2020 / 2021.

Depuis son licenciement du Racing 92, Leone Nakarawa s’est lancé dans une bataille juridique avec le club Francilien. Ce-dernier estime que le licenciement pour faute grave n’est pas justifié. Il réclame un pactole au Racing 92 en guise de dédommagement pour licenciement abusif qui se situerait entre 600 000 et 800 000 euros.

Une audience de conciliation était prévue cet hiver avant d’être reportée au 11 juin dernier.

Un membre de l’entourage du joueur s’est confié via RMC Sport. Ce-dernier annonce qu’aucun accord n’a été trouvé avec les dirigeants du Racing 92. Extrait:

« A ce jour, le joueur n’a toujours pas reçu de réponse et de justificatifs face à ses interrogations concernant les motifs qui ont conduit le club du Racing 92 à rompre de manière anticipée son contrat de travail. Leone Nakarawa a contesté cette décision depuis le premier jour, et il subit aujourd’hui de plein fouet cette décision de gestion car, à ce moment de la saison, il n’a pu s’engager que dans le club de Glasgow à des conditions salariales dévaluées et avec une perspective sportive amoindrie, ce qui a mis un frein certain à l’évolution de sa carrière sportive. Les conditions actuelles, comme le mouvement de grève des avocats, puis le confinement, retardent le dénouement de cette affaire et laissent Leone Nakarawa dans une situation personnelle et professionnelle fragile. »

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. farci83 25 juin 2020 at 16h- Répondre

    Une situation fragile LOL, à plus de 50000 euros par mois

  3. Erick 25 juin 2020 at 16h- Répondre

    Farci tu as raison….Et surtout le RCT aurait dut vire Savea qui arrive en retard de vacances…

  4. Fidel 25 juin 2020 at 16h- Répondre

    Il n’a pas de rate celui-là à essayer de nous faire pleurer sur son sort avec le salaire qu’il touche. Pour le coup j’espère que le Racing va gagner le procès et qu’il l’aura dans l’os.

  5. RCT Yoda 25 juin 2020 at 22h- Répondre

    Pauvre Nakarawa, sac à m…

  6. ToujoursAuSoutien 25 juin 2020 at 22h- Répondre

    Les Fidjiens sont des gens charmants, fragiles, presque naïfs, portés sur le respect de l’autre (avant toute chose) de tous les autres, et de la hiérarchie; ils sont « bohèmes » et toujours joyeux… toujours ! Quasi inconscients, insouciants face aux réalités/nécessités de ce monde, des « iliens » vivant à leur rythme, loin du tumulte et des obligations… Bref, est-ce que c’est l’arrivée des AGENTS, qui aura tout changé, où bien est-ce que le mal est plus profond ? Putain, j’ai pas envie de revenir vers le SCT… faites quelque chose…

  7. Publicité