Laurent Labit en admiration devant un joueur Toulousain : « Il a fait exploser tous nos rucks ! »

Laurent Labit en admiration devant un joueur Toulousain : « Il a fait exploser tous nos rucks ! »

13 mai 2024 - 10:08

0 Commentaire

Publicité

Ce dimanche soir, le Stade-Français Paris a été balayé par le Stade-Toulousain à l’occasion de la 23ème journée du Top 14.

Les Parisiens se sont inclinés sur le score sans appel de 49 à 18 et perdent au passage leur place de leader du championnat.

Interrogé à l’issue de la rencontre, le manager Parisien Laurent Labit a analysé la prestation de son équipe.

Il n’est pas vraiment surpris. Extrait:

«On savait que Toulouse était déjà en mode phase finale. On connaît aussi leur ADN et leur histoire, leur volonté d’être les premiers. On n’est pas surpris du niveau qui est le nôtre par rapport à une équipe comme Toulouse. Même si on était premier, on n’était pas dupe de notre niveau.

Il y a des domaines dans lesquels on est plutôt performant, mais ça ne suffit pas quand le sprint s’accélère et que tout devient plus dur. On ne peut pas passer un match qu’à défendre, il faut aussi savoir porter le ballon, être meilleur dans le jeu au pied, être capable de lancer le jeu…»

Il n’a pas manqué de dire le plus grand bien du troisième ligne Toulousain Jack Willis. Extrait:

« Nous avons eu la possession pendant une assez longue période, mais c’était une possession stérile. Nous avons été gênés dans les rucks, les nôtres. Jack Willis a fait un match exceptionnel, comme il le fait depuis qu’il est arrivé à Toulouse d’ailleurs. À lui seul, je pense qu’il a fait exploser tous nos rucks… »

Cependant, il ne se veut pas inquiet pour la suite. Extrait:

« Mais je ne suis pas inquiet. Sur les trois matchs qui nous restent, il nous en reste deux à domicile et un déplacement à Castres au milieu qui sera précédé par un stage d’une semaine. Nous avons identifié ces rencontres et nous avons commencé par laisser des joueurs à la maison en vue du match face à Bordeaux dimanche prochain. On sait que l’UBB a un profil similaire à celui de Toulouse mais avec moins de maturité et d’expérience collective…

Physiquement, nous sommes plutôt bien, c’est l’un des secteurs qui nous est favorable. Évidemment, tout le monde nous voyait en demi-finale directement, mais on sait que ce sera difficile. Si nous devons passer par un barrage, on pourrait avoir un enchaînement de cinq matchs. Et ça, il faut le gérer. Mais je répète, la priorité, c’était la réception de Bordeaux, ce sera un match bien sûr vraiment très important. » 

Publicité

0 Commentaire