Le club Anglais d’Exeter se retrouve dans une situation extrêmement délicate !

Le club Anglais d’Exeter se retrouve dans une situation extrêmement délicate !

22 décembre 2021 - 11:30

12 Commentaires

Publicité

Le club Anglais d’Exeter se retrouve actuellement dans une situation extrêmement délicate.

En effet, les Chiefs comptabilisent de nombreux joueurs talentueux dans leur effectif.

Reste qu’avec l’abaissement du Salary Cap au sein de la Premiership dès la saison 2022 / 2023, le club Anglais va devoir énormément réduire sa masse salariale pour rester dans les clous.

Ainsi, les dirigeants du club d’Exeter vont être contraints de libérer de nombreux joueurs dès la fin de la saison actuelle afin d’éviter d’écoper de lourdes sanctions comme ce fut le cas récemment avec les Saracens.

Le manager d’Exeter, Rob Baxter ne cache pas la difficulté dans laquelle se retrouve son club. Extrait:

« Je pense que nous nous sommes rendus la tâche difficile pour les deux saisons à venir. »

Deux départs ont d’ores et déjà été actés en fin de saison : le deuxième ligne Jonny Hill va rejoindre Sale tandis que Sam Skinner va rejoindre Edimbourg.

La presse étrangère précise que d’autres départs de joueurs comme Stuart Hogg, Jonny Gray ou Jack Maunder pourraient aussi être possible si les Chiefs ne peuvent pas s’aligner sur des offres concurrentes.

Du côté des Saracens, les frères Vunipola seraient sur le départ tandis que le talonneur Augustin Creevy est pressenti pour rejoindre un club Français.

Affaire à suivre…

Publicité

12 Commentaires

  1. Publicité

  2. Cagagne 22 décembre 2021 at 11h- Répondre

    Creevy quel joueur

  3. RAPIDO 22 décembre 2021 at 12h- Répondre

    à méditer pour les fans de la baisse du SC

    J'aime 9
    J'aime pas 1
    • ST 22 décembre 2021 at 14h- Répondre

      Ben oui, c’est super! Comment faire autant avec moins de moyen. C’est valable pour tous les clubs riches ou pauvres puisque le SC est le même pour tous les clubs d’Angleterre et de France aussi..

      J'aime 2
      J'aime pas 1
      • Lextork 22 décembre 2021 at 14h- Répondre

        SC France :10 000 000€
        SC royaume uni : 5 400 000€
        Les clubs anglais se plaignent de cet écarts puisque leurs joueurs partent soit en France soit au Japon…

        • m 22 décembre 2021 at 19h- Répondre

          Ouais enfin avec les taxes prises sur les salaires, ça comble un peu le gap.

  4. Gringo 22 décembre 2021 at 12h- Répondre

    Donc si je comprends bien, Exeter vient tout juste de découvrir l’évolution future de la réglementation ?? Non… Cest toubsimllement une très mauvaise gestion, un manque de clairvoyance et de la mauvaise fois….la même chose va finir par arriver au stade toulousain d’ici peu de temps et ils trouveront le moyen de se plaindre à ce moment là…. quelle hypocrisie de ces clubs megalos…..

    J'aime 7
    J'aime pas 8
    • Tilosach 22 décembre 2021 at 13h- Répondre

      Effectivement, Exeter, comme les Saracens avant eux, ont mal anticipé sur la gestion de la masse salariale, et pourraient être pénalisés s’ils ne font pas les efforts.
      Concernant le ST, les infos prouvent le contraire, alors renseigne toi. Le départ de Kolbe par exemple, c’est parce que le ST ne voulait pas augmenter son salaire, car sa stratégie est de maîtriser cette donnée pour les années a venir. C’est plutôt le RCT, avec quelques très gros salaires (Kolbe et Etzebeth en tête) qui aura des difficultés.

      Enfin, concernant la baisse du SC, on peut effectivement comprendre ce que cela va entraîner:
      – chaque club devra définir une politique de salaire et s’y tenir pour le respecter
      – l’argent des mécènes engendrera moins de déséquilibre au niveau des effectifs sportifs
      – les superstars pourraient partir dans des clubs japonais (rare ligue sans SC)
      – chaque club aura intérêt a trouver un moyen d’avoir de bons joueurs pas trop cher (ce qui, combiné a la règle des JIFF, veut dire que la formation de très bons joueurs sera une forte plus value dans ce modèle).

      Voilà, en faisant un bilan entre contraintes et opportunités, chacun est libre de dire ce qu’il préfère. Perso, je suis pour, même si le club que je supporte est très riche.

      J'aime 5
      J'aime pas 1
    • DLO 22 décembre 2021 at 16h- Répondre

      Je m’inquiète plus pour nous, surtout avec la signature de Kolbe, que pour le Stade Toulousain

  5. Groule 22 décembre 2021 at 12h- Répondre

    Ils ont des JIFF?

    J'aime 3
    J'aime pas 2
  6. Paul 22 décembre 2021 at 16h- Répondre

    Je trouve que baisser le salary cap d’année en année et complétement contre-productif.

    Pour la saison 2022-2023 le plafond sera de 10,7 millions d’euros. Imaginons une équipe dont la masse salariale est à ce plafond pour l’exercice.

    L’année suivant, 2023-2024, la même équipe conserve tous ces joueurs donc sa masse salariale reste identique, soit 10.7 millions.
    Or pour la saison 2023-2024, la plafond prévu est de 10.4 millions.

    Comment vont faire les équipes? Elles vont devoir licencier des joueurs ou leur demander de baisser les salaires? Dans quelle entreprise demande t’on aux salariés de baisser leurs rémunération d’année en année?

  7. m 22 décembre 2021 at 19h- Répondre

    Surtout que laisser le salary cap inchangé, c’est comme si on le baissait avec l’inflation. Là c’est une double baisse, en quelque sorte !

  8. Publicité