Le monde du Gallois Ryan Jones s’effondre : « J’ai l’impression que tout mon monde s’écroule »

Le monde du Gallois Ryan Jones s’effondre : « J’ai l’impression que tout mon monde s’écroule »

17 juillet 2022 - 15:33

5 Commentaires

Publicité

Ce week-end, l’ancien troisième ligne et capitaine du Pays-de-Galles, Ryan Jones a expliqué être atteint de démence précoce à seulement 41 ans.

C’est lors d’un entretien accordé au Times que le Gallois a affirmé être atteint de démence précoce.

C’est au mois de décembre dernier que l’international de désormais 41 ans a été obtenu le diagnostic de cette démence. Avant cela, il avait été diagnostiqué dépressif.

Finalement, ce sont ses pertes de mémoires à court terme qui ont fait changer le diagnostic. Mais pas que puisque Ryan Jones souffre également de changements d’humeur. Il peine aussi parfois à trouver ses mots.

Cette démence précoce serait certainement liée à une maladie neurodégénérative.

Ryan Jones s’est confié. Extrait:

« J’ai vécu 15 ans de ma vie comme un super-héros et je ne le suis pas. Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve. J’ai l’impression que tout mon monde s’écroule. J’ai vraiment peur car j’ai trois enfants et trois beaux enfants et je veux être un père fantastique. Cela me terrifie parce que je ne sais pas si, dans deux ans, nous serons assis ici. Je ne sais pas si ces épisodes vont durer une semaine, deux semaines ou devenir permanents. Je ne sais pas comment ralentir le processus, le stopper, je ne sais pas quoi faire. »

Pour rappel, Ryan Jones a pris sa retraite sportive en 2015.

Il n’est pas le seul à souffrir de démence précoce puisque ces derniers mois, l’ancien pilier des Blacks Carl Hayman a également révélé souffrir de démence précoce, tout comme Steve Thompson ou encore Alix Popham.

Publicité

5 Commentaires

  1. Publicité

  2. Farondan 17 juillet 2022 at 20h- Répondre

    Merci de ne pas faire d’amalgame, chaque individu atteint est un cas particulier !

  3. Isidore 17 juillet 2022 at 20h- Répondre

    Bon rétablissement à lui.
    Malheureusement ce ne sera pas le dernier car eu égard l’intensité et la répétition cela est prévisible.
    Ce qui est préoccupant, c’est que certaines études anglo-saxonnes , démontrent un phénomène de commotion chez les jeunes.
    Il y a déjà un protocole élaboré et validé qui s’appelle Child Scat3, mais peu de personnes le connaissent et l’appliquent.

  4. Isidore 17 juillet 2022 at 22h- Répondre

    C’est ce que devait dire la NFL au Dr Omalu a propos de ces encéphalites!
    Merci de lire quelques études à ce sujet pour avoir une opinion plus sérieuse.
    C’est un phénomène d’une ampleur plus importante que l’on ne croit, merci !!!!!

  5. Larade 18 juillet 2022 at 14h- Répondre

    Ne cherchons jamais à mettre la poussière sous le tapis ! Ça fait longtemps désormais qu’on est informés sur la gravité des chocs crâniens répétitifs et les commotions cérébrales de toutes sortes, qu’on les nomme comme on veut. Bénézech l’ex pilier du racing avait alerté en son temps, d’autres se sont joints à lui souffrant peu ou prou de troubles assimilables à ces chocs répétés… Alors ne faisons pas d’amalgame chaque cas étant à considérer à part, mais n’éludons pas la vérité non plus : le rugby moderne, plus rapide et plus puissant traumatise les joueurs au delà du raisonnable et de l’acceptable et je crains qu’à l’avenir les cas  »relativement » isolés aujourd’hui soient très (trop) fréquents. Quand j’entends certains se plaindre qu’un joueur sorte du terrain sur commotion alors qu’il  »parait bien » ?????????

  6. Larade 18 juillet 2022 at 14h- Répondre

    On souhaite bien évidemment le meilleur pour la suite à cet immense joueur

  7. Publicité