Le pronostics complètement raté de Guy Novès pour Angleterre – France

Le pronostics complètement raté de Guy Novès pour Angleterre – France

14 mars 2021 - 16:27

13 Commentaires

Publicité

L’ancien sélectionneur du XV de France, Guy Novès était l’invité exceptionnel de Sud Radio ce samedi après-midi pour évoquer le match de l’équipe de France contre l’Angleterre.

Au cours de cet entretien, Guy Novès a évoqué différents sujets.

Dans un premier temps, il explique pourquoi Olivier Magne, consultant pour Sud Radio, n’a jamais joué sous les couleurs du Stade-Toulousain. Extrait:

« Olivier Magne faisait partie des très grands joueurs de cette époque-là. Mais nous avions au Stade-Toulousain des joueurs à son poste qui étaient des joueurs de qualité. On n’a pas eu l’opportunité de se rejoindre à ce moment-là. S’il était trop cher ? Non, à cette époque, on ne venait pas pour l’argent. On venait pour prendre du plaisir, pour le maillot et on avait des valeurs assez particulières. »

Dans son livre, Guy Novès cite en premier lieu Cheslin Kolbe au moment de parler des joueurs talentueux du moment. Il l’affirme : tous les entraineurs aimeraient avoir des joueurs d’un tel talent dans leur effectif. Extrait:

« Tous les entraineurs aimeraient avoir ce genre de joueurs à sa disposition. Mais j’ai été extrêmement gâté au Stade-Toulousain avec notamment Ntamack, Heymans, Clerc, Garbajosa, Médard, Huget… J’ai toujours eu de très bons joueurs avec un staff de grande qualité. Aujourd’hui, Cheslin Kolbe, en le voyant jouer, il me rappelle ces ailiers qui sans avoir un gabarit exorbitants sont capables de faire des différences et de permettre à leur équipe de gagner avec des actions inimaginables. Quand on est entraineur, on a envie d’avoir ce genre de joueurs. »

Questionné sur la victoire bonifiée des Bayonnais contre Agen, l’ancien coach du Stade-Toulousain rappelle que la victoire était impérative pour les hommes de Yannick Bru. Extrait:

« Je continue de suivre le rugby. Je crois que c’est mission accompli pour Bayonne. Il fallait absolument qu’ils gagnent avec un point de bonus offensif pour pouvoir aborder la suite de la saison en continuant à combattre car rien n’est jamais terminé dans ce championnat. »

Concernant son arrivée en équipe de France en 2016, Guy Novès rappelle avoir accepté de travailler, à l’époque, avec Pierre Camou, président de la Fédération Française de Rugby. Extrait:

« J’ai pris la sélection quand dans mon cursus ça correspondait à ma vie privée. Je pense que j’ai pris la sélection au bon moment. Mais quand j’ai pris la sélection, c’était Pierre Camou qui était à la tête de la Fédération Française de Rugby et c’était avec lui que je voulais travailler pendant quatre ans. »

Une chose est sûre concernant son mandat de sélectionneur du XV de France : il ne referait rien différemment. Extrait:

« Je ne referais rien différemment. Si on lit bien mon livre, c’est clair là-dessus. Je n’ai pas à remettre en question le travail que l’on avait commencé à faire avec mon staff : Yannick Bru, Jeff Dubois et tous les autres. Au bout d’un an il y a eu un changement à la Fédération et mon travail n’a pas été mis en valeur comme il aurait dû l’être. On n’a pas eu l’occasion de continuer à travailler ensemble pour atteindre notre but. En ce qui me concerne, on était en pleine reconstruction dans le rugby national et international. Petit à petit on récupérait de jeunes joueurs. Mais à cette époque, il y avait beaucoup d’étrangers en Top 14 et on faisait ave ce qu’on avait. »

Désormais, Guy Novès explique avoir d’autres passions que le rugby, même s’il continue de suivre le rugby Français. Extrait:

« Je suis quelqu’un de normal. J’ai une vie complète, accomplie, pendant 40 ans au Stade-Toulousain, 2 ans avec l’équipe de France, j’ai 3 enfants et bientôt 5 petits enfants. J’ai des passions comme toutes les personnes peuvent avoir. Je me rends disponible quand on a besoin de moi. J’ai 67 ans et dans 3 ans j’ai 70 ans. Je fais encore beaucoup de vélo mais je ne cherche plus à avoir l’esprit de compétition qui m’animait pendant de nombreuses années. »

Cette interview ayant eu lieu avant le match des Bleus contre l’Angleterre, Guy Novès a donné son avis sur ce Crunch de la 4ème journée du Tournoi des Six-Nations. Il affirme notamment ne pas reconnaître cette équipe d’Angleterre. Extrait:

« Ce sont des matches pièges avec d’un côté une équipe d’Angleterre qui rend les ballons au pied en permanence… Je ne la reconnais pas cette équipe d’Angleterre. Ce n’est pas celle que j’ai rencontrée il y a trois ans. Et de l’autre côté, on a l’équipe de France qui donne l’impression de marcher sur l’eau mais encore une fois, tant qu’on n’a pas joué, il faut rester très vigilant et prudent. Il ne faut pas mettre la charrue avant les bœufs. J’ai la sensation que l’équipe de France doit et va gagner. Mais on se demande pourquoi cette équipe d’Angleterre est devenue si pauvre. Elle a failli perdre contre l’équipe B de la France cet automne. Ce match est piégeux. Mais si les Bleus mettent les ingrédients qu’il faut, je ne vois pas comment l’Angleterre peut battre la France à l’heure actuelle. »

A contrario, il apprécie énormément le travail qui est effectué par le staff de l’équipe de France. Extrait:

« J’ai la sensation que l’équipe de France possède des joueurs qui gagnent de manière très collective. Il y a des joueurs exceptionnels, des joueurs très solidaires, qui font leur travail avec une minutie particulière en défense. Celui qui organise la défense fait un excellent travail. Quand on voit l’équipe de France défendre sur sa ligne pour ne pas prendre de points avec une telle férocité et en étant si précis, ça ressemble à ce que j’ai toujours aimé, à savoir une équipe qui ressemble à l’armée. Il ne faut pas trop réfléchir, il faut baisser la tête et essayer d’être le plus performant. »

Lorsque le journaliste lui demande si Antoine Dupont est actuellement le meilleur joueur du monde, Guy Novès temporise. Extrait:

« C’est compliqué de dire si tel ou tel joueur est le meilleur joueur du monde. Mais Antoine Dupont est un joueur très surprenant. Quand j’étais en charge de l’équipe de France, il était très jeune et il arrivait tout juste. Pour connaître un peu sa vie, on sent qu’il s’est rapproché de Toulouse, on sent qu’il prend une immense place dans les résultats au niveau de l’équipe de France. Quand on a un joueur qui porte autant le danger autour des avants et autour d’un pack, qui distribue le jeu, ça resserre les défenses et ça permet à d’autres comme Virimi Vakatawa de faire des différences. Antoine Dupont, on ne peut pas dire aujourd’hui qu’il est le meilleur joueur du monde. Mais s’il continue dans cette trajectoire, on pourra dire qu’il est l’un des meilleurs joueurs du monde. »

Pour conclure, Guy Novès a donné son pronostic pour le match du XV de France contre l’Angleterre. Il voyait les Bleus s’imposait avec 20 points d’avance. Extrait:

« Quand je vois la pauvreté du rugby Anglais actuellement, je vois 20 points d’écart. Je suis un peu excessif mais je vois une équipe de France dominer l’Angleterre. Quand on voit que l’Angleterre rend les ballons au pied, j’imagine que les Français vont se délecter ces ballons. Puis Twickenham sera vide. C’est un stade mythique quand il y a 80 000 personnes qui chantent, mais quand il est vide, ça sonne creux. Je vois l’équipe de France battre l’Angleterre. »

Publicité

13 Commentaires

  1. Publicité

  2. St31 14 mars 2021 at 17h- Répondre

    Il a volontairement donné un pronostic audacieux, en espérant un succès anglais.
    Malin le Guytou

    • Willy 15 mars 2021 at 11h- Répondre

      Avec une équipe d’Angleterre aussi faible rugbystiquement L’EDF était logiquement favorite..
      Mais tout le monde a surévalué cette EDF… Qui pour le moment n’a aucune victoire sur une équipe majeure.. Même les Galois ne font pas partie du gratin..

  3. Sng83 14 mars 2021 at 18h- Répondre

    20 points d ecart….
    Bien vu l aveugle

  4. Raymond 14 mars 2021 at 19h- Répondre

    Son avenir est au coin du feu maintenant car on voit bien qu’il n’est plus dans le coup, le pépé !

    • pjj34 15 mars 2021 at 17h- Répondre

      Parce que vous l’etes vous ! mdr

  5. Rugbyx 14 mars 2021 at 19h- Répondre

    Je préfère un spécialiste qui se mouille avec un match sur un prono que nos supers consultants qui expliquent pourquoi APRES le match le Pkoi du comment.
    Facile une analyse post match et encore plus les critiques…
    Mais avant un match c’est plus compliqué… Bref

  6. à10mètres 14 mars 2021 at 20h- Répondre

    Perso je voyais les bleus gagnés aussi, peut être pas de 20 pts mais en tout cas taper les anglais chez eux.

    Dommage, mais un super match qui confirme que cette EDF est une équipe constante contre les grosses écuries européennes (hâte de voir les tournées estivales !). A coeur vaillait rien d’impossible, au moins battre les gallois sans leur laissé le bonus défensif et s’offrir une finale contre l’écosse (qui n’a pas l’air dans son assiette…) le 26 !

    Allez les gars, donnez tout comme vous le faites on est derrière vous !

  7. Pierrot-de-Nice83 14 mars 2021 at 21h- Répondre

    disons que les anglais se sont bien ressaisit aussi par rapport à leurs premiers matchs… Farrel a passé ses points, ils ont été très bons au pied et nous ça été l’inverse. itoje a été sans conteste le meilleur joueur sur le terrain… Leroux nous a manqué

  8. La Rafale 15 mars 2021 at 08h- Répondre

    « quand on voit La pauvreté de rugby anglais  » Justement le rugby anglais n’est pas pauvre du tout et à tout moment leur sélectionneur a les joueurs pour redresser la barre , il suffit qu’il mette sur la touche quelques joueurs hors de forme.

    • pjj34 15 mars 2021 at 18h- Répondre

      Oui et en plus il a les arbitres… super non

  9. Toulousain 15 mars 2021 at 09h- Répondre

    On ne peut pas dire qu’une équipe était vraiment supérieure à l’autre, ça s’est joué à peu de choses et le manque de fraîcheur nous a coûté très cher. En revanche je crois sincèrement que l’edf à une marge de progression plus importante que les Anglais. Encore faut-il progresser dans le bon sens…

  10. Willy 15 mars 2021 at 12h- Répondre

    En résumé nous avons une équipe surévalué… Et pas grand monde n’a compris les propos de Guy.
    Les Anglais sont actuellement nuls et si l’écart n’est pas de 20 points en notre faveur c’est que nous ne sommes pas performant à l’heure actuelle ( le match le confirme et également la prestation ridicule de l’Ecosse contre l’Irlande) qui avait réussi à se payer les Anglais chez eux…

    • pjj34 15 mars 2021 at 18h- Répondre

      Exact, l’arbitrage et le coaching font gagner les britishs.

  11. Publicité